• Les Baux de Provence.

     

      

    Le village des Baux de Provence est situé au coeur des Alpilles sur un plateau rocheux à 245m. Il domine des paysages exceptionnels sur Arles, la Camargue et les Alpilles.

     

     

      

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    photos eva baila ©

     

     

    « Saint-Cirq Lapopie (Lot)Carcassonne. »

  • Commentaires

    8
    philippe & Chris
    Vendredi 8 Août 2014 à 19:17
    Bonne soirèe,pensées amicales.
    7
    Jeudi 27 Novembre 2008 à 21:33
    Les provinces ont toujours un charme différent que les grandes villes, car l'habitat est simple et ancienne... Je te souhaite une bonne nuit et à demain
    6
    Mercredi 26 Novembre 2008 à 21:00

    Oui , moi aussi je voudrais bien finir ma vie au soleil ! Mais je crains fort que mon souhait reste sans espoir...je méditerai à côté de mon radiateur ! Bises. eva.

    5
    Mercredi 26 Novembre 2008 à 21:00

    Moi aussi Jayce, je préfère les photos sans personnages ! Merci d'être passé. eva.

    4
    Mercredi 26 Novembre 2008 à 20:52

    oh oui les cigales ! je les ai dans l'oreille : je les entends aussi à Glanum ! Bonne soirée Claude... eva. 

     

    3
    Mercredi 26 Novembre 2008 à 20:35
    j'aime bien les deux premieres photos.. beaux paysages !!
    2
    Mercredi 26 Novembre 2008 à 19:58
    Si tu savais: C'est un de mes coins de prédilection en septembre, quand l'étau des touristes se relâche. Cette pierre gris perle, cet éperon rocheux, ce village qui s'avance dans le vide comme un vaisseau-amiral c'est sublime... Ah les villages de Provence... Tous, sans exception ont une âme, même les plus plats. Je voudrais y finir ma vie. Assise sur un banc de pierre à méditer face à cette pierraille millénaire. Est-ce trop demander? Bises. J.
    1
    Mercredi 26 Novembre 2008 à 09:07
    On y entend chanter les cigales (en été) et le Mistral bienfaiteur qui donne au ciel les couleurs de la perfection. Amitiés.
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :