• Les mots...

    Les mots...

     

    "Aujourd'hui, en France, Il n'y a pas une crise de la langue - car les mots s'arrangent toujours pour survivre - mais il y a une crise de l'amour de la langue..."  Roland Barthes  

    « Hommage à VincentGauguin »

  • Commentaires

    12
    Lundi 13 Février 2017 à 19:05
    Henri-Pierre

    Rien à ajouter. Constat d'une cruelle vérité

    11
    Samedi 11 Février 2017 à 15:35

    Les mots. Quelle énigme! Espiègles mais prudents ils s'en vont bien des fois flirter sur nos connivences. Parfois apeurés ils nous échappent. Téméraires, ils semblent alors nous narguer! Parfois Il est bon de les surprendre, tapis au bord de l'imaginaire, il faut alors les dominer et les forcer à franchir les frontières du sens. Rassurés, ils divaguent et s'éparpillent parmi les plus folles de nos envies avant de s'en remettre au silence. Les mots, quelle énigme!

      • Samedi 11 Février 2017 à 16:35

        ... mais toi, tu es un amoureux des mots, un vrai !

    10
    Mercredi 8 Février 2017 à 22:27

    malheureusement le français s'effiloche, comme un glacier qui fond au fil des années ..j'ai peur que cela soit irréversible.

      • Mercredi 8 Février 2017 à 23:42

        Le Français s'effiloche, et je ne dirai rien du reste (surtout pas des maths parce que je n'ai pas de compétence non plus !)

    9
    DAN
    Mercredi 8 Février 2017 à 16:07

    Tu as raison Eve, très mal barré même, « autrefois » à la radio et à la télévision il n’était pas question que l’argot soit entendu, certes ça manquait un peu de spontanéité mais on préservait la langue française.
    Aujourd’hui plus on est vulgaire, plus le taux d’écoute est élevé. Il m’arrive de « tomber » sur de telle émission, je ne m’y attarde pas bien entendu, mais quand j’entends le langage de certains jeunes j’en arrive à me dire que dans 100 ans la génération issue de ces jeunes-là seront incapable de lire le Français, comme nous avons du mal à lire le latin (pour ceux n’ayant pas fait l’étude de cette langue).
    Par contre l’anglais, lui a le vent en poupe, et l’on voit de plus en plus de texte, ou slogan, rédigé dans cette langue sous prétexte de faire « à la mode » ou « dynamique ». moi j’ajouterai simplement pour faire plus con…
    Bref, mêe si je pousse le bouchon un peu loin, les jours de la langue française, telle que la pratiquait, sont comptés…

      • DAN
        Jeudi 9 Février 2017 à 00:14

        Ou alors devant leur smartphone..frown

      • Mercredi 8 Février 2017 à 23:41

        intello  merci Dan ! c'est précieux un témoignage comme celui-ci !... De toutes façons, les parents s'en tapent : l'essentiel n'est-il pas que leurs mômes soient gardés pendant qu'ils sont au boulot ?

      • DAN
        Mercredi 8 Février 2017 à 23:08

        Un de mes amis, chroniqueur par excellence, m’a envoyé ses quelques divagations à propos de cette soi-disante réforme de l’orthoraphe, je t’en fais pofiter :


        leDonc, demain l’élève n’apprendra plus à écrire mais à « maitriser le geste graphomoteur et automatiser progressivement le tracé normé des lettres ». Il n’y aura plus de dictée mais une « vigilance orthographique ». Quand un élève aura un problème on tentera une « remédiation ». Mais curieusement le meilleur est pour la gym … Oups pardon ! pour l’EPS (Education physique et sportive).
         

        Attention, on s’accroche : courir c’est « créer de la vitesse », nager en piscine c’est « se déplacer dans un milieu aquatique profond standardisé et traverser l’eau en équilibre horizontal par immersion prolongée de la tête », et le badminton est une « activité duelle médiée par un volant » !!! 

        Ah! c’est du sportif, j’avais prévenu !...  

        Les précieuses ridicules de Molière, à côté, c’est de l’urine de jeune félidé (je n’ose pas dire du pipi de chat). Alors, les amis, ne perdons pas ce merveilleux sens du burlesque et inventons une nouvelle catégorie : la « personne en cessation d’intelligence » autrement dit, le con !!! Signé Martine Meunier, mère d’une élève. Ah non, re-pardon… Martine Meunier, « génitrice d’une apprenante ». Ben oui, un " outil scripturaire " c'est un stylo, un " référentiel bondissant " c'est un ballon, et un " bloc mucilagineux à effet soustractif " c'est… une gomme. Je pense que les " zzzzzzzélites " qui ont inventé de telles conneries n’en resteront pas là… avant d’être tous en hôpital psychiatrique… pour ….… « remédiation de cessation d’intelligence » 

         

         

      • Mercredi 8 Février 2017 à 18:26

        Je ne pensais même pas à l'argot Dan (qui est une langue à part entière), ni même aux présentateurs de tv ou de radio... (après tout, ils sont des gens comme les autres qui nous collent des "pour le coup" et des "en fait" tous les trois mots) je faisais allusion aux réformes multiples et diverses de l'Education Nationale : réformes de la grammaire et de l'orthographe : dernièrement on nous a balayé le C.O.D et autres compléments circonstanciels, pour remplacer au plus simple par un grand sac nommé "prédicat" !... et récemment un certain candidat aux élections primaires de gauche (lui-même issu du monde de l'enseignement) a semblé ignorer ce que signifie ce terme générique !... Nos intello sont pourtant fan de charabia !!.. (en passant je te signale que dans le monde de l'Education, on nomme référent bondissant un ballon !.. he ça c'est juste pour te faire rigoler... (enfin, j'espère... Je hais ce snobisme de l'élite qui n'a qu'un objectif : tirer la masse vers le bas, en faire des ignares et des illettrés, comme si l'ambiance générale ne suffisait pas... 

    8
    Mercredi 8 Février 2017 à 13:03

    En tant qu'amoureux des mots tout autant que de la musique , je ne peux que rejoindre les propos très justes de Roland Barthes. retrouver l'amour de la langue, c'est çà le défi !! Un sacré beau défi !! Bon mercredi Eva !

      • Mercredi 8 Février 2017 à 14:29

        Un sacré beau défi Jerry !  bien mal barré ! frown

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :