• Les mythes roumains.

     

    Sighisoara, Transylvanie.9u 

     

    Grâce à la persistance de son héritage rural, la Roumanie conserve des trésors de mythologie. Même sous les communistes, ses habitants ont continué de croire en des êtres surnaturels - fées, sorcières, farfadets, vampires... Ces croyances remontant à l'Antiquité étaient souvent liées à l'espoir de conditions météorologiques favorables aux cultures, mais aussi à la peur de l'inconnu et à la nécessité de souder les communautés devant l'adversité. Pour l'essentiel, elles ont été depuis absorbées dans le rituel orthodoxe (de nombreuses églises arborent les signes du zodiaque et les symboles païens du soleil et de la lune).

     

    Dans le Maramures et dans les montagnes septentrionales de la Transylvanie perdure le mythe de Fata Pâdurii (la Fille de la forêt) : irrésistiblement attirante, Fata Pâdurii séduit les bergers solitaires . Dès qu'ils ont succombé à ses charmes, elle les attaque sauvagement. 

     

    Omul Noptii (l'Homme de la Nuit) est le pendant masculin de Fataa Pâdurii. Il punit les mauvaises femmes...

     

    Monastère de Humor, déesse de la mer

     

    Sur une fresque murale du monastère de Humor, en Bucovine, la déesse de la mer chevauche un couple de dauphins...

     

    Vlad Tepes 002

     

    Pour l'Occident, le mythe le plus connu sur la Roumanie est celui du comte transylvanien Dracula. Ce vampire de fiction s'inspire d'une croyance de l'Europe de l'Est très répandue selon laquelle les âmes tourmentées pouvaient sortir de leur tombeau et survivre en suçant le sang des vivants. De fait les histoires de vampires abondaient dans toute la Roumanie et dans les contrées avoisinantes telles que la Bulgarie et la Serbie. Depuis que le roman Dracula (1897) de Bram Stoker a donné lieu à un film, la Roumanie est devenue synonyme de vampire. Pourtant, ce Dracula de fiction - l'aristocrate Székely, d'origine hongroise - n'est ni celui du mythe hongrois, ni celui de l'Histoire. Le Dracula historique était le prince originaire de Munténie : Vlad III Dracula, surnommé Tepes (l'Empaleur), serait né dans la ville transylvanienne de Sighisoara. Son sobriquet signifie en fait "fils de Dracul" ou "le Dragon". Quant à son nom, il provient du titre que Sigismund de Luxembourg avait conféré à son père Vlad II, lorsque celui-ci était venu solliciter l'aide du Saint Empire romain pour la conquête du trône de la Munténie.

     

     

    Sighisoara, Transylvanie.9l

     

    A Sighisoara, sur la Piata Muzeului, place proche de la Tour de l'Horloge, la Strada Cositorarilor  n°5 siège actuel du restaurant Casa Vlad Dracul, aurait été le lieu de naissance du prince Vlad III Dracula (1431-1476)... 

     

    Sighisoara, Maison de Dracula

     

     

    Sighisoara, Transylvanie.9i

    « Sighisoara (Transylvanie) 1Sighishoara (Roumanie) 2 »

  • Commentaires

    27
    Lundi 5 Décembre 2011 à 23:17

    Je découvre cette dame grâce à toi ! C'est un personnage !

    A côté d'elle, l'empaleur est un ange !!

    26
    Lundi 5 Décembre 2011 à 21:06
    Je pense que l'existence d' Ersebetz Bathory a contribué à l'élaboration du mythe du vampire
    25
    Jeudi 1er Décembre 2011 à 06:03
    C'est magnifique
    A bientôt
    24
    Lundi 28 Novembre 2011 à 22:46
    Avec mon absence et toutes sortes d'occupations, j'ai pris un retard énorme dans mes lectures chez toi!
    Merci pour le rappel de ces légendes, elles font partie intégrante de la richesse culturelle d'une région ou d'un pays. Si certaines donnent des frissons, elles n'en n'ont pas moins un retentissement mondial, comme c'est le cas pour Dracula.
    23
    Lundi 28 Novembre 2011 à 01:11
    L'humain éprouve bien un besoin viscéral de s'en remettre à plus "haut" que lui.
    22
    Mercredi 23 Novembre 2011 à 23:39

    Il n'a même pas la passion de la photo ! Il photographie juste comme ça ! Mais les voyages par contre, il y a pris goût ! 

    21
    Mercredi 23 Novembre 2011 à 14:27
    Tu peux être fière de toi car, la plupart du temps, les enfants se construisent dans le refus à tout ce qui intéresse ses géniteurs. Mais enfin, un beau jour, la petite graine qui a été plantée finit par éclore !
    20
    Lundi 21 Novembre 2011 à 20:13
    Farfadets, sorcières, vampires, même pas peur !
    ;0(
    Enfin par prudence, j'entourerais ce soir, mon lit à baldaquin, d'une rangée de gousses d'ail... qu'en penses tu, on n'est jamais assez prudent...
    19
    Lundi 21 Novembre 2011 à 19:43

    Il est revenu enchanté ! et... devine... Il ne pense qu'à repartir ! (ça y est, il a le virus du "voyage culturel" ! ) arf !

    18
    Lundi 21 Novembre 2011 à 19:42

    Une sirène conduisant deux dauphins ! tu te rends compte Danae ! J'adore !

    17
    Lundi 21 Novembre 2011 à 19:41

    C'est pour moi un voyage virtuel Alain ! Mon fils aîné a pris les photos... je fais le voyage avec ses yeux ! Grosse bise Alain, à bientôt pour la suite de ta "Petite Histoire"...

    16
    Lundi 21 Novembre 2011 à 19:17
    Hé bien dis donc on en apprend des choses quand on vient sur ce blog !
    Le fils est le digne fils de sa mère. Tu le félicitera de ma part car son voyage a dû être fabuleux. Il va réussir le tour de force d'envoyer quelques petits français découvrir ces contrées méconnues. Je ne savais même pas que Dracula était d'origine roumaine... enfin l'idée de Dracula !

    Je retiens que les roumains ont un fond culturel très riche. En lisant cette histoire, j'ai pensé aux zombies Haïtiens et au fond commun de l'humanité qui donne corps à ses peurs pour mieux les exorciser. Bonsoir Eva.
    15
    Lundi 21 Novembre 2011 à 10:37
    La déesse de la mer m'inspire mieux que Dracula. Une bise chère Eva pour le tableau que tu as fait de moi. C'est vrai on idéalise quand on est dans le virtuel. Lol ! Oh mais je te sais courageuse et c'est vrai . Bisous
    14
    Lundi 21 Novembre 2011 à 08:21
    Du Dracula partout...une bonne affaire. Bonne journée.
    13
    Dimanche 20 Novembre 2011 à 21:43

    les steaks saignants, c'est pour l'amitié :-)   Bisous Nelly !

    12
    Dimanche 20 Novembre 2011 à 20:26
    Enfin ! voilà Dracula ! lol !
    Le restaurant doit servir les meilleurs steaks saignants du monde !
    Très beau billet, qui m'a appris un tas de choses que j'ignorais superbement.
    Bonne soirée, bises eva ! rentre avant minuit, hein ? ;-)
    11
    Dimanche 20 Novembre 2011 à 18:36
    Très intéressants tes articles sur la Roumanie Eva, il donnent vraiment envie de connaître mieux ce pays !
    Amitiés et bonne fin de week-end,
    AM
    10
    Dimanche 20 Novembre 2011 à 15:26

    ça ne m'étonne pas ! les personnages historiques ont toujours des descendants (légitimes ou adultérins !) Je ne sais pas si la réputation de Vlad était à la hauteur de sa légende pour ce qui est de la cruauté !

    9
    Dimanche 20 Novembre 2011 à 15:26

    Tu sais bien Danae que je n'ai peur de rien ! et que j'adore la mythologie ! Bisous Danae

    8
    Dimanche 20 Novembre 2011 à 15:24

    Bien entendu Grain ! En Bretagne, la "Belle dame sans merci" séduisait les chevaliers, ailleurs la Vouivre hante les marécages, dans le sud-ouest le "marche la nuit" emmènent sous son bras les enfants désobéissant... Le mythe de Fata Paduri recèle une menace à peine voilée : les bergers ne doivent en aucun cas se détourner de leur devoir car le troupeau appartient au village tout entier. Selon une autre croyance de Transylvanie, il est dangereux de laisser s'éteindre le feu : celui-ci doit rester continuellement allumé d'avril à octobre...

    7
    Dimanche 20 Novembre 2011 à 14:09
    Je trouve que ce personnage de dracula peut faire peur et je n'aime pas ces légendes. Bon dimanche Eva
    6
    Dimanche 20 Novembre 2011 à 13:57
    Bonjour Eva,
    J'espère qu'ils ne servent pas que des cocktails rouge sang!
    Ceci dit, les fata et omul qui enchaînent les humains existent dans toutes les sociétés et je trouve qu'ils ressemblent beaucoup à nos dieux!
    5
    Dimanche 20 Novembre 2011 à 13:05
    Sais-tu que ce prince à la réputation sulfureuse a encore des descendants dont un est né en France il y a quelques années. J'avais vu la photo de ce petit bébé, soit dans une revue people, soit à la télévision. Je ne me le rappelle plus. Empaleur n'est guère mieux que vampire !
    4
    Dimanche 20 Novembre 2011 à 12:52

    bon dimanche à toi Bernard

    3
    Dimanche 20 Novembre 2011 à 12:52

    Merci Dan ! La représentation de Vlad est spécialement "kitch" ! on la trouve en carte postale partout ! et ce surnom de "l'empaleur" n'est pas plus rassurante que la réputation du vampire ! Bon dimanche Dan

    2
    DAN
    Dimanche 20 Novembre 2011 à 09:14
    Ton billet est très sympa et nous montre qu'une légende peut parfois se substituer à la réalité. Connaitre les deux est tout simplement enrichissant !
    1
    Dimanche 20 Novembre 2011 à 08:18
    très bon dimanche
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :