• Les Princesses du Désert.


    Détail de peintures rupestres du Tassili datant d'environ 3 000 ans av. J.-C.

     

      

    Les Princesses du Désert, délicates et racées,

    Coiffures somptueuses, et peaux cuivrées,

    Passent lointaines et fières, sur les roches du Tassili,

    - Pages de roches, pages de vie -

     

    Les Princesses du Désert, de lignée perdue et retrouvée…

    Jusqu'à nous par le souvenir approchées,

    Restent nos cousines lointaines,

    Messagères fugitives glissant du fond des temps… 

    En arcanes fabuleux et scintillants…

     

    eva baila novembre 2008 ©

      

    « Brasov au fil des pas (Roumanie)Amour... »

    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    51
    arthur jkamp
    Vendredi 8 Août 2014 à 18:24
    Oui, tu as raison je pars encore plus loin. J'adore ton texte qui accompagne fort bien l'image. Je confirme que je suis un grand fan.
    50
    Samedi 29 Mars 2014 à 15:44
    Je les adore, tu le sais bien, mais ne les ai jamais rencontrées à mon grand regret. Bises Eva
    49
    Vendredi 16 Décembre 2011 à 21:58
    Il faudra que je revienne car plusieurs images ne s'affichent pas aujourd'hui.
    Passe un bon weekend.
    48
    Lundi 12 Décembre 2011 à 22:32

    De retour Dominique ? pas trop fatigué ? bonne fin de soirée !

    47
    Lundi 12 Décembre 2011 à 13:12
    J'aime beaucoup ce poème, délicat et sensuel comme ces belles dames du désert...
    46
    Lundi 12 Décembre 2011 à 11:12
    Incroyablement bien conservées. Très gracieuses ! Bises et bonne journée Eva. Dominique
    45
    Dimanche 11 Décembre 2011 à 19:47

    Tu sais, moi je me fais tout le temps "entubée"... d'abord parce que j'achète n'importe quoi si on me le demande avec un sourire... et puis je joue "la touriste" à fond : il faut bien faire vivre les gens que l'on visite : on est des perturbateurs, on défile en quantité fatigante, on leur gaspille l'eau dans les hôtels... alors, c'est la moindre des choses que d'acheter sans regarder, ça fait partie du jeu, et puis ça fait des souvenirs en rentrant...

    44
    Dimanche 11 Décembre 2011 à 19:31
    Eva,
    je viens de prendre le temps de lire tous les coms... Et ça me fait rire. Je trouve légitime le doute et hilarant tes propos : le chèche bleu made in china. En effet qu'importe le flacon, pourvu qu'on ait l'ivresse...
    Ceci dit je me régale de voir tes princesses fausses ou pas...
    43
    Dimanche 11 Décembre 2011 à 18:56
    Des peintures vieilles de 5000 ans ? Et qui paraissent si modernes ! Ces femmes pourraient être de distinguées contemporaines.
    42
    Dimanche 11 Décembre 2011 à 15:57

    Et pour moi c'est pareil Henri-Pierre, je ne pourrai plus voir mes petites princesses sans penser à vous qui m'avez révélé ce beau texte... (J'aime les poètes et les fous, je les aime et ils m'aimantent....)

    41
    Dimanche 11 Décembre 2011 à 08:49
    Je ne pourrai plus penser à l'Atlantide sans que cette image s'impose.
    Vous êtes un merveilleux capteur de correspondances, chère Eva
    40
    Samedi 10 Décembre 2011 à 23:42

    Merci pour ton com si poétique Jack ! Bonne soirée à toi, et bon dimanche

    39
    Samedi 10 Décembre 2011 à 23:40

    Antinea... (l'Atlantide de Pierre Benoît) 

    38
    Samedi 10 Décembre 2011 à 23:38

    "Je reconnus dans les trois premières des femmes touareg, à la beauté splendide et régulière, vêtues de magnifiques blouses de soie blanche, bordées d’or. La quatrième, très brune de peau, presque négrillonne, était la plus jeune, et sa blouse de soie rouge rehaussait la sombre teinte de son visage, de ses bras, de ses pieds nus."

    [...]Antinéa ! chaque fois que je l’ai revue, je me suis demandé si je l’avais bien regardée alors, troublé comme je l’étais, tellement, chaque fois, je la trouvais plus belle. Plus belle ! pauvre mot, pauvre langue. Mais vraiment est-ce la faute de la langue, ou de ceux qui galvaudent un tel mot ?"

    [...]Tel était le costume d’Antinéa. Mais elle, sous ce charmant fatras, qu’était-elle ? Une sorte de jeune fille mince, aux longs yeux verts, au petit profil d’épervier. Un Adonis plus nerveux. Une reine de Saba enfant, mais avec un regard, un sourire, comme on n’en a jamais vu aux Orientales. Un miracle d’ironie et de désinvolture.

    Le corps d’Antinéa, je ne le voyais pas. Vraiment, ce fameux corps, je n’aurais pas pensé à le regarder, même si j’en avais eu la force. Et c’est peut-être ce qu’il y eut de plus extraordinaire dans cette première impression. Songer aux suppliciés de la salle de marbre rouge, aux cinquante jeunes gens qui avaient pourtant tenu entre leurs bras ce mince corps : rien que cette pensée m’eût paru, en cette seconde inoubliable, la plus horrible des profanations. Malgré sa tunique audacieusement fendue sur le côté, sa fine gorge découverte, les bras nus, les ombres mystérieuses devinées sous le voile, cette femme, en dépit de sa monstrueuse légende, trouvait le moyen de demeurer quelque chose de très pur, que dis-je de virginal."

    Merci Henri-Pierre pour ce rappel précieux... vous êtes un merveilleux professeur de littérature... 

    37
    Samedi 10 Décembre 2011 à 18:24
    Bonsoir, chère Eva,

    --------------------------

    Les Princesses du désert ont gardé toute leur beauté, malgré les ans déroulés depuis cet instant. Elles ont conservé toute la fraîcheur d'une grotte bien somptueuse et leur monture a la simplicité du souvenir.

    Tes mots nous les rappellent et nous transportent jusqu'à elles. Ainsi, aujourd'hui, c'est toi leur messagère, et tu nous offres ici un bien joli message.

    Merci pour cet instant poétique, avec toute ma sympathie, Jack.
    36
    Samedi 10 Décembre 2011 à 15:50
    Elles sont magnifiques et je les revois avec plaisir ! des bisous ma chère Eva
    35
    Samedi 10 Décembre 2011 à 13:31
    Ces peintures rupestres sont édifiantes ! Ca me fait penser que nous n'avons rien inventé et que la roue tourne pour l'humanité... Ces femmes sont tellement actuelles... On a du mal à croire que ceci a été créé 3000 ans avant JC.
    34
    Samedi 10 Décembre 2011 à 11:26
    Clic maladroit et à mon commentaire manque l'évocation de la belle musique de tes paroles.
    c'est réparé
    33
    Samedi 10 Décembre 2011 à 11:23
    Mon Dieu, que c'est surprenant, j'ignorais tout de ces figures altières et parées comme des idoles, à mi-chemin entre l'humain et la déité.
    Pierre Benoît avait-il connaissance de ces figures en créant le personnage d'Antinéa ?
    Merci Eva de cette découverte
    32
    Samedi 10 Décembre 2011 à 09:15

    Certains doutent de l'authenticité de Lascaux (l'original, j'entends)... et quand je m'éveille le matin, je doute de mon existence même... Mais quand je pense aux Hommes et aux Femmes qui ont dessiné dans les grottes et sur les roches, je les admire bien plus et je doute moins d'eux que de la plupart des humains d'aujourd'hui... Il y a à Cuba des chercheurs qui ont trouvé un vaccin contre le cancer du poumon (malgré tout le mépris et les efforts des grandes puissances à les empêcher de vivre) et dans le même temps, il y a (ailleurs, dans un autre pays que je ne nommerai pas) des "savants" qui ont inventé un virus indestructible... Misère ! misère !  

    31
    DAN
    Samedi 10 Décembre 2011 à 08:55
    C'est vrai qu'on peut tout simplement regarder et contempler ces dessins sans chercher à comprendre leur origine, car étant plutôt d'esprit "scientifique" j'ai quelques doutes quant à l'authenticité de ces gravures, mais qu'importe s'ils ton fait rêver que demander de plus après tout !
    30
    Mercredi 19 Janvier 2011 à 23:54

    Mais oui, c'est étonnant, et Danae dit qu'elle ne les a jamais vues là-bas. Je lui ai répondu à ce sujet... Lascaut aussi a passé longtemps pour être une imposture... Peu m'importe, pour moi, c'est du domaine du rêve... Il y a plusieurs dizaine d'années,  j'ai acheté un "poisson fossile" (je ne sais plus où...) avec un certificat d'authenticité...ça a fait rigoler un copain de mon mari... "Tu t'es fait estampé". C'est une habitude chez moi, je me fais toujours avoir : au Maroc, j'ai acheté un chèche bleu... En rentrant à l'hôtel j'ai découvrer qu' il avait une étiquette "made in China" ! ça m'est égal, il me fait rêver autant que s'il avait appartenu à un Homme Bleu !

    29
    Mercredi 19 Janvier 2011 à 23:31
    Ce qui me sidère c'est que ces princesses ressemblent à des occidentales qui feraient une balade à cheval... Je note que les princesses étaient très blanches de peau et qu'elles avaient les traits aquilins... C'est troublant! L'état de conservation est aussi étonnant...
    28
    Mercredi 19 Janvier 2011 à 18:15
    Merci pour cette rêverie avec ces princesses...
    27
    Mercredi 19 Janvier 2011 à 16:55
    Te voilà conteuse et poétesse de grand talent!j'adore flâner chez toi!
    26
    Mercredi 19 Janvier 2011 à 09:15

    Beaucoup moins que ta petite princesse à toi (ou ton petit prince)... Bises Joeëlle...

    25
    Mardi 18 Janvier 2011 à 23:27
    C'est tout simplement superbe !... merci Eva, bises :-)
    24
    Mardi 18 Janvier 2011 à 22:51
    elles sont bien décrites ces princesses.. des gravures qui sont très belles..
    bises
    clem
    23
    Mardi 18 Janvier 2011 à 19:46

    Non Danae, je ne suis pas déçue... Tu sais, moi, je vis un peu de chimères... Bises.

    22
    Mardi 18 Janvier 2011 à 19:45

    Pour être publié, il faut donner l'espérance à l'éditeur d'avoir un peu plus que dix ou trente lecteurs... Ce ne serait pas le cas ! Mon plaisir à moi, c'est de gribouiller, et de jeter sur le net des choses qui n'ont pas vraiment d'importance, somme toute... Le vrai plaisir c'est de laisser les mots vivre leur vie de mots, en poésie, en légèreté, en insouciance... Merci quand même pour ton com très gentil... (j'ai beaucoup de retard dans mes visites, je tâcherai de passer chez toi ce soir)

    21
    Mardi 18 Janvier 2011 à 19:41

    Je ne peux pas te dire Danae... Il y a des merveilles qui ne sont pas ouvertes au public (la vraie grotte de Lascaut est définitivement fermée) et Lascaut elle-même a été soupçonnée longtemps d'être une imposture... Je ne sais pas, je ne suis pas une spécialiste... C'est vrai qu'un jour j'ai tapé "Tassili" et j'ai trouvé ça, et j'ai été tellement émerveillée que je n'ai pas pu résister, et que les mots sont venus tout seuls... Tu sais, je suis naïve, et je suis une pie dans mon genre : je ne peux pas résister à ce qui brille (à ce qui est le plus beau !). Par ailleurs, même les plus simples frises de décor pariétal semblent tellement extraordinaire, justement parce qu'elles ont traversé les millénaires, que tout pourrait être faux d'un bout à l'autre, si l'on ne le regardait pas avec des yeux d'enfants

    20
    Mardi 18 Janvier 2011 à 14:33
    Finalement je me demande s'il ne s'agit pas d'une "mystification" ? Ce qui est mis sur wiki n'est pas vraiment sûr. Tes princesses elles sont très belles mais pas vraiment du style des peintures rupestres.On a utilisé les vaches véritables elles et quelqu'un s'est amusé à dessiner ces femmes qui sont d'un trait trop moderne. Enfin c'est mon avis ! J'espère que je ne te déçois pas car finalement je n'en sais rien.
    19
    Mardi 18 Janvier 2011 à 13:19
    Quel talent ! As-tu déjà publié ?
    18
    Mardi 18 Janvier 2011 à 10:13
    Elles sont magnifiques tes princesses et moi qui suis allée au Tassili plusieurs fois, je n'ai jamais vu ces peintures et je doutais jusqu'à ce que je vois l'article sur wikipedia . Finalement je ne suis pas sûre de leur provenance mais elles sont très belles. D'habitude les peintures du Tassili datent plutôt de 6000 ans ! Merci de nous étonner toujours ! Bisous Eva
    17
    Mardi 18 Janvier 2011 à 10:02
    On revoit cela avec beaucoup de plaisir. Elles n'ont pas changé ! Bisous et bonne journée. Dominique
    16
    Jeudi 29 Janvier 2009 à 12:29

    A bientôt Arthur... au pays du rêve...

    15
    Dimanche 23 Novembre 2008 à 12:26

    Le miracle, c'est que cette merveille soit arrivée jusqu'à nous... Merci Claire de ta visite.

    14
    Dimanche 23 Novembre 2008 à 10:17
    Sanguine et manganèse avec des rehauts de blanc, la technique ne date pas d'hier! mais là, je leur trouve beaucoup de modernité dans le trait et la mise en couleur. Ton texte est très beau, éva ! Amicalement, Claire
    13
    Lundi 17 Novembre 2008 à 07:52

    Bonjour Samia, l'image est belle, les Princesses sont belles...

    12
    Dimanche 16 Novembre 2008 à 22:18
    Bonsoir Eva, L'image est très belle, et tu as su dire les mots pour ces princesse, bravo pour ce texte Bonne nuit, Bises
    11
    Samedi 15 Novembre 2008 à 18:29
    Bonsoir. Très joli texte... J'ai écrit un texte sur une Targuia. Au plaisir. Bon week-end. Bizzzzzzzzzzzzzzzzzzz
    10
    Samedi 15 Novembre 2008 à 08:32

    Entre donc voyageur de la nuit !
    Merci du passage...
    eva. 

    9
    Vendredi 14 Novembre 2008 à 23:54
    Toc toc..puis je entrer ? Je viens pour la première fois.. Et je fais d'heureuses découvertes ! Merci
    8
    Vendredi 14 Novembre 2008 à 21:22

    Bien sûr Dominique, les Princesses africaines sont nos lointaines aïeules... malgré mon visage pâle, je ne me connais pas d'autre ascendance. L'Afrique est le creuset originel.

    7
    Vendredi 14 Novembre 2008 à 21:16

    Merci Christel et Philippe, de vos visites bien sûr, mais aussi de ce que vous nous offrez sur vos pages généreuses pleines de douceur et de poésie.
    Amicalement. eva.

    6
    Vendredi 14 Novembre 2008 à 21:11

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Peintures_rupestres_du_Sahara vous pouvez retrouver ces belles peintures à ce lien... Merci d'être passé.

    5
    Vendredi 14 Novembre 2008 à 20:29
    Nous vous souhaitons une bonne soirèe,tranquillement jours après jour nous feuilletons le blog...
    4
    Vendredi 14 Novembre 2008 à 13:54
    Très belle peinture. C'est la première fois que je la vois. Est-on sûr que c'est du Tassili? Joli poème. A bientôt.
    3
    Vendredi 14 Novembre 2008 à 13:21
    princeses du désert, donc princesses africaines... db
    2
    Jeudi 13 Novembre 2008 à 23:42

    J'ai découvert ces petites princesses du Hoggar, bien tard, et le texte est venu spontanément, pour la raison que tu écris.

    1
    Jeudi 13 Novembre 2008 à 23:19
    Elles sont vraiment très proches de nous ces princesses...Je les ressens très charnelles, très présentes...Le trait de crayon est tellement actuel. presque des sanguines....et ton poème a senti aussi cette présence rapprochée...
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :