• Livres (André Suarès)

       

     

     

    DSC00248zz-copie-1.jpg

     

     

    "Y a-t-il rien de plus beau qu'un livre ? ou rien de plus précieux, de plus propre à l'homme qu'un livre, quel qu'il soit ? On pourrait définir l'homme, l'être vivant qui lit et fait des livres. C'est le définir en fonction de la pensée, qui lui importe, plus que tout le reste. A deux, à quatre ou à six pattes, les bêtes peuvent parler, comme on sait, avoir un roi, des reines, des villes et des armées. Sans doute, il en est beaucoup qui parlent : les insectes sociaux ont tout l'air d'avoir un langage. L'homme seul écrit, et de l'écriture il passe au livre, à mesure qu'il est plus homme et qu'il pense davantage. Entre tous, le livre est l'ouvrage de la vie intérieure, avide de se connaître. Plus que tous, il est fait pour mettre les valeurs spirituelles en relation les unes avec les autres. Le livre est la conversation des esprits. Il soustrait l'homme à sa condition charnelle ; et le restitue à la pure imagination. Il le fait voyager dans le temps et lui en fait un espace libre, où tout est présent. Il le délivre des autres et de lui-même. Un grand livre est la volupté de Psychée : elle y oublie jusqu'à la trahison qui l'afflige tant elle est sensible à cet enchantement. Pour peu qu'ils soient dignes de l'évasion, le livre console les pauvres mortels de leur misère : il ouvre les portes de leur prison aux captifs du malheur et de l'événement. Et seul enfin, il donne à l'action la douceur et la liberté du rêve."

     

    André Suarès - Introduction au catalogue du Salon internationnal du livre d'art, Paris 1931.

     

     

    http://eva.baila.over-blog.com/article-27752200.html

      

    « Pierre SoulagesMélancolie »

  • Commentaires

    17
    Mardi 21 Janvier 2014 à 18:35

    oui, je sais bien que tu sais ! et comme Dan, toi, tu as été éditée, et c'est une grande satisfaction que d'être lue et de partager avec ses lecteurs des émotions et des expériences ! Bises Danae, et bonne soirée !

    16
    Mardi 21 Janvier 2014 à 08:42
    Coucou Eva, un livre est un ami qui nous permet de voyager, de rêver, de partager des idées. La description de Suarès est réussie. Gros bisous
    15
    Lundi 20 Janvier 2014 à 20:07

    sur ce coup-là on dit la même chose. Différemment, mais c'est le même plaisir décrit !

    14
    DAN
    Lundi 20 Janvier 2014 à 13:14
    ...je n'avais pas relu, et tu le dis si mieux que moi... ;-)
    13
    Lundi 20 Janvier 2014 à 11:04
    Partout aussi !
    12
    Lundi 20 Janvier 2014 à 10:50

    c'est vrai Colette, c'est exactement le cas de la maison : on ne sait plus où les mettre !

    11
    Lundi 20 Janvier 2014 à 10:49

    un tout petit morceau Noëlle ! Il y en a partout ! dans les bibliothèques, dans les casiers sur les murs, dans les armoires... sur les tables basses... 

    10
    Lundi 20 Janvier 2014 à 10:42

    si tu as suivi le lien en bas de l'article, tu sauras ce que c'est un livre pour moi... Tu verras, je pense comme toi (sauf que je n'en ai pas écrit !)

    9
    Lundi 20 Janvier 2014 à 10:41

    Merci Alain, merci de ta visite et de ton amitié

    8
    Lundi 20 Janvier 2014 à 10:40

    j'ai besoin d'avoir des livres partout, à la fois dans la bibliothèque, sur les murs de toutes les pièces principales, dans les armoires aussi... partout ! j'ai un besoin physique de leur présence... Lorsque je vais dans une maison où il n'y a pas de livres, elle me semble vide, désespérément vide...

    7
    Lundi 20 Janvier 2014 à 08:30
    Le goût des livres, la passion des livres, la possession des livres, je vais nuancer un peu le propos, il arrive aussi qu'on ne sache plus où les mettre ! Mais le texte est très beau. Bonne journée Eva.
    6
    Lundi 20 Janvier 2014 à 07:31
    Le plaisir de lire...bel éloge !

    et belle bibliothèque , la tienne ?
    Bise Eva , bonne journée
    5
    DAN
    Dimanche 19 Janvier 2014 à 23:25
    Un texte sur les livres qui me va droit au cœur, car j'ai cet immense privilège d'avoir fait un livre et c'est très certainement ce qu'il m'est arrivé de plus enrichissant dans la vie si j'exclus la vie familiale. Aujourd'hui le livre est menacé par internet, si cela devait ce confirmer je trouverais ça très affligeant, car on a beau dire mais un livre est un objet irremplaçable, un objet qu'on peut tenir en main, le sentir le palper l'ouvrir le fermer et surtout le consulter partout sans qu'il y ai d'électricité comme c'est le cas pour les livres numériques. Un livre ne trahit jamais, si on l'a acheté c'est qu'il nous plaisait dès le départ, bref, je n'ai pas les mots adéquat pour exprimer ce que je ressent vis-à-vis des livres, aussi ce texte est-il à même d'exprimer ma pensée, merci Éva !
    4
    Dimanche 19 Janvier 2014 à 22:21
    Je ne sais si mon commentaire est passé, j'ai eu l'impression d'un bug...
    Amitiés, Eva,
    AM
    3
    Dimanche 19 Janvier 2014 à 22:20
    Grand plaisir de remonter tes articles et de retrouver ton regard sur le monde et les choses de l'esprit, fidèle à lui-même.
    Amitiés Eva,
    AM
    2
    Dimanche 19 Janvier 2014 à 21:40
    Belle ode au livre et belle fenêtre sur l'intimité chaleureuse de ta bibliothèque.
    Effectivement, qui pourrait vivre sans livre ?
    1
    Dimanche 19 Janvier 2014 à 19:55
    Quel beau texte Eva! Je vais essayer d'en lire plus, merci.
    Bises et belle soirée.
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :