• Manzana de la Discòrdia (Barcelone)



    Dans ce pâté de maisons, situé sur le Passeig de Gràcia, trois stupéfiants édifices illustrent l'éclectisme de l'architecture moderniste. Bâties au moment où le style modernista était en plein essor, ces trois demeures insolites sont l'oeuvre des trois maîtres incontestés du mouvement. Leurs disparités mettent en lumière les différentes approches de leurs architectes respectifs. L'appellation "Manzana de la Discordia" tient à la fois du jeu de mots et de la mythologie. Elle signifie "Pâté de maisons de la discorde" ou "Pomme de la discorde".

    Sur la photo ci-dessus, on peut voir la Casa Batllò conçue par Gaudì (objet de l'article précédent) jouxtant la Casa Amatller : contrairement à Gaudì qui revendiquait ses origines catalanes à travers ses oeuvres, le style de l'architecte Josep Puig i Cadafalch (1876-1956) est davantage influencé par le nord de l'Europe. La Casa Amatler , premier édifice de la Manzana en témoigne. Bâtie en 1900, elle affiche des influences hollandaises auxquels se superposent des éléments gothiques.

     




























    La façade de la Casa Amatller est dotée de très singulières sculptures d'animaux soufflant le verrre et prenant des photographies, deux grandes passions de l'architecte. Elles sont signées d'Eusebi Amau, sulpteur très en vogue à l'époque, qui exerça également son talent dans la Casa Lleò Morera. 


    Tour ornant la Casa Lleò Morera

















    En 1905, c'est la transformation par Lluis Domènech i Montaner (1850-1923) d'un immeuble déjà existant qui donne naissance au troisième édifice de la Manzana. De l'avis quasi général, c'est un bâtiment Art nouveau, dans ce que ce style a de plus international et de moins catalan. Bien qu'il ait été modernisé en 1943, l'immeuble a conservé quantité de décorations propres à ce style : balconsarrondis, nymphes portant une ampoule électrique ou un téléphone, symboles du progrès; pièce montée couronnant le toit. Pour satisfaire le commanditaire, le magnat local Albert Lleò i Morera, l'architecte intégra de manière récurente les thèmes symboliques du lion (lleò) et du murier (morero).

    (photos eva ©)
     
    « Casa Batllò (Barcelone)Vanité des vanités dit l'Ecclésiaste... »

  • Commentaires

    16
    Mercredi 15 Avril 2009 à 09:29
    Barcelone est inépuisable en richesse architecturale. A+
    15
    Mercredi 15 Avril 2009 à 08:27

    Moi aussi j'adore le Parc Guëll ! bonnes vacances au Texas !

    14
    Mercredi 15 Avril 2009 à 07:58
    Je vais parfois à Barcelonne, c'est joli, j'adore les jardins de Gaudi...bonne journée...
    13
    Mercredi 15 Avril 2009 à 07:48

    Merci Phil, et bonne journée !

    12
    Mardi 14 Avril 2009 à 22:17
    Bonne soirèe..des photographies à partager..à ne pas mettre sous "Verrou" ....Bises amicales et merci pour le partage...
    11
    Mardi 14 Avril 2009 à 20:30

    Merci Caroline de ta longue visite et tes aimables commentaires.
    Bises. eva.

    10
    Mardi 14 Avril 2009 à 20:22

    Ce sont des maisons-bijoux ! des maisons d'architecte ! des maisons de conte de fées !

    9
    Mardi 14 Avril 2009 à 20:21

    Clem ! d'abord bouger, photographier, s'étourdir de couleurs, de sons, de plaisir... et puis longtemps après : refaire le voyage encore et encore...

    8
    Mardi 14 Avril 2009 à 20:19

    Je crois bien que tu n'es pas le seul ! Nombre de visiteurs préfèrent la fête et les tapas !
    Mon oeil est si friand de merveilles qu'il a choisit... de voir tout et davantage ! mais il y a à voir aussi sur les terrasses des ramblas (non pas La Rambla, celle des touristes, mais les autres ramblas, celles où les catalans font le "paseo" la main dans la main - même les plus anciens-) il y a tant à écouter, depuis les musiciens de rues qui accompagnent volontiers ton repas contre quelques euros et un sourire charmeur, il y a tant à discuter avec les chauffeurs de taxi, et les passants dans le metro ! Il n'y a pas de repos pour moi à Barcelone : tant de couleurs, tant de musique, tant de mots avec les passants, les serveurs et serveuses qui viennent d'Argentine, et qui ne rêvent que d'une chose : voir PARIS un jour ! et ils te disent cela avec des yeux qui brillent de plaisir et d'envie !

    7
    Mardi 14 Avril 2009 à 20:10

    Le Quadrat d'Or renferme nombre des plus beaux édifices modernistes de Barcelone.
    Cette partie d'Eixample était à l'origine le quartier résidentiel des bourgeois éclairés qui adoptèrent avec enthousiasme le particularisme catalan. Gaudì, Domenech i Montaner, Puig i Cadafalch se disputaient la vedette, et faisaient l'émulation créative...

    6
    Mardi 14 Avril 2009 à 20:06
    on dirait une piéce montée de mariage,les gros gateaux à la créme!!babsy
    5
    Mardi 14 Avril 2009 à 17:48
    Barcelone est la ville européenne qui a donné ses lettres de noblesse à l'architecture. Les immeubles sont tous signés de l'architecte reconnu à part entière comme un artiste depuis toujours.
    4
    Mardi 14 Avril 2009 à 15:21
    Laisses moi doucement te chuchoter à l'oreille qu'à Barcelone, lorsque j'ai fini de faire ma tournée des bars à tapas, je m'en vais me reposer, ratant du coup l'opportunité de visiter ces merveilles de l'architecture. Mais ne le répètes surtout à personne eva ... j'en rougirais de honte s'il arrivait qu'on le sache.
    3
    Mardi 14 Avril 2009 à 15:00
    c'est encore un beau voyage sans bouger..
    clem
    2
    Mardi 14 Avril 2009 à 08:21
    ces architectures avec celle de l'article précédent sont trés chaleureuses, c'est un grand plaisir pour moi de revoir ces extravagances décoratives qui sont autrement plus interessantes que nos tristes maisons!!!
    bonne semaine
    1
    Mardi 14 Avril 2009 à 00:36
    Je termine ma promenade pour ce soir et joyeuses pâques et surtout bonne semaine Eva.
    La bise
    Caro
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :