• Marine (Raymond Queneau)

     

    a.jpg

     

    Les poissons ont de si jolies têtes

    qu’on est obligé de les déplacer fréquemment

    à cause des ravages qu’ils font dans le cœur des méduses

    les cœurs de méduse ravagés vont s’échouer dans les ports

    sous forme de pétroliers ou de charbonniers

    Les méduses elles-mêmes ne sont jamais repêchées

    Un nouveau cœur leur pousse bien plus grand que le premier

    Bien plus grand et bien plus vert et bien plus dur

    Car les méduses ne veulent plus aimer que le centre de gravité

    de chaque chose

    dans le ciel et sur la terre

    Les requins eux ne s’ennuient pas

    Avec  de la toile à matelas

    ils fabriquent de jolis draps

    pour les noyés astucieux

    qui sont accourus vers eux

    en mâchant de la verveine

    pour se parfumer les veines

    non les requins ne s’ennuient pas

    ils ont aussi de jolies têtes

    pour ravager le cœur des méduses inquiètes.

     

     

    Raymond Queneau (L'instant fatal)

     

     

    b.jpg

    « Taalith (Isabelle Eberhardt)A quoi ça sert l'amour ? »

    Tags Tags :
  • Commentaires

    4
    Vendredi 14 Mars 2014 à 23:11

    tous les chemins mènent au Havre ! tous les bateaux aussi !

    3
    Vendredi 14 Mars 2014 à 23:10

    des photos prises à l'aquarium de Palma de Majorque... Bonne soirée Mario 

    2
    DAN
    Vendredi 14 Mars 2014 à 09:58
    Là tu me rejoins, car Raymond Queneau est né au Havre le 21 février 1903 ;-)
    1
    Vendredi 14 Mars 2014 à 04:05
    De superbes photos et un très beau texte ! Quoi de mieux pour ce matin !
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :