• Matmata (Tunisie)

     



    Des monts Matmata, au Sud de Gabès, jusqu'au delà de la frontière libyenne, un grand plateau, le Dahar, ou "dos", qui culmine à 700m sépare en deux le sud tunisien. L'aspect irréel du paysage provient de cratères qui entaillent en grand nombre le vaste plateau nu. Ces cratères sont les ouvertures de maisons souterraines, véritables puits profonds de 8 à 10m et d'un diamètre de 15m en moyenne. Le fond constitue le patio. Tout autour des chambres ont été creusées dans la terre ocre.










    Four à pain (les galettes sont plaquées sur le pourtour)







    La main (khomsa) et le poisson peints au dessus du seuil protègent l'habitation du mauvais oeil.










    photos eva baila, mai 2008 ©

    « Tunis (le Musée du Bardo)Rouen, le palais de justice »

  • Commentaires

    26
    Chris et Phil
    Vendredi 8 Août 2014 à 19:15
    Paradisiaque...première pensée en découvrant ton article...Bises amicales
    25
    Dimanche 25 Janvier 2009 à 17:34

    Merci Samia de ton passage.

    24
    Dimanche 25 Janvier 2009 à 15:30
    Bonjour Eva, J'y étais à Gabès, j'ai fait un circuit de Djerba jusqu'à Matmata, on a pu se diréger vers le nord de Gabès, où je me souviens qu'on s'est arrêté à Mareth, petit village situé dans une belle OASIS, nous avons visité le petit Zoo à l'intérieur de l'oasis, la mosquée de "Sidi Boulbaba" et le marché, sortant de Gabès, on se dirigeait vers l'ouest, en direction du village de Matamata, c'est un village troglodyte berbère ayant une particularité originale: les se habitants se trouvent au fond de puits verticaux, creusés dans un paysage lunaire. la cour centrale en est le fond et les pièces sont creusées dans les parois...C'est toujours merveilleux de voyager et voir le pays, et ce sont très belles photos que tu as prises, bonne journée.
    23
    Vendredi 23 Janvier 2009 à 08:08

    Bonjour Pierre, tes photos sont très belles, et j'invite mes visiteurs à se rendre sur ton blog.
    A très bientôt. eva.

    22
    Vendredi 23 Janvier 2009 à 00:25
    Bonsoir, Quelle jolie promenade! merci de nous en faire profiter et ainsi de nous permettre de nous évader!! et merci pour le gentil com sur mon blog :-) bonne soirée
    21
    Mercredi 21 Janvier 2009 à 00:00

    Dépaysement assuré ! Amitiés Chris et Phil.
    eva.

    20
    Mardi 20 Janvier 2009 à 21:44

    Si je croise une figue de barbarie au coin d'une rue, je me laisserai tenter, et je penserai à toi ! Je ne savais pas non plus qu'on faisait de l'huile avec les pépins...
    Par contre j'ai goûté le jus de palme...
    Merci Jaouad pour toutes ces découvertes.
    eva.

    19
    Mardi 20 Janvier 2009 à 19:44

    La chanson ? je ne connais pas la chanson

    18
    Mardi 20 Janvier 2009 à 19:38

    Le film "La guerre des étoiles" a été tourné sur le site "Onk Jemel" (Cou de Chameau) et quelques décors sont restés en place : on y amène les touristes en 4/4 à travers le désert... ça leur fait des émotions... Je n'ai jamais vu le film, mais j'ai vu les restes des décors !

    17
    Mardi 20 Janvier 2009 à 19:35

    La tente berbère ou "khaïma" peut être noire aussi, celles que j'avais vues au Maroc étaient noires... Amitiés Dominique. eva.

    16
    Mardi 20 Janvier 2009 à 19:27

    Bises à toi Babsy. eva.

    15
    Mardi 20 Janvier 2009 à 17:53
    connais pas , mise à part la chanson ;-)
    14
    Mardi 20 Janvier 2009 à 16:28
    Les figues de barbarie sont un fruit délicieux. Fraîches, elles sont un excellent moyen de se désaltérer. Elles sont produites en quantités industrielles, un peu partout et même en milieu quasi désertique. Avec leur chair, on fait aussi de la confiture. Quant aux graines qui sont dans le fruit, mêlées à la chair, elles servent à produire une huile très rare et pleine de vertus, semble-t-il. Cette huile coûte d'ailleurs près de 1000 euros le litre chez les producteurs souvent regroupés en coopérative. Alors, si au coin d'une rue, il t'arrive un jour de croiser une figue de barbarie, laisse toi tenter. C'est délicieux.
    13
    Mardi 20 Janvier 2009 à 16:11
    Ah, je sais où Georges Lucas a trouvé la maison de Luke Skywalker, au début du premier film. L'épisode 4 quoi. Enfin le plus ancien. C'était la minute culturelle de Guillaume. :p Toujours de belles images, de belles couleurs et des textes intéressants, ça donne envie de prendre son balluchon. G. ps : après vérification, le film a été tourné en Tunisie, mon rapprochement n'est peut-être pas si idiot que ça tout compte fait.
    12
    Mardi 20 Janvier 2009 à 13:10
    La tente que l'on aperçois, est-ce une tente berbère ? Si oui, celles que j'ai pu voir était de couleur noire.Eclairez moi Eva. Bien à vous. Dominique
    11
    Mardi 20 Janvier 2009 à 13:04
    Ces maisons troglodytes et ces cactus me plaisent bien.bises,babsy
    10
    Mardi 20 Janvier 2009 à 11:03

    Bonjour Pascal, j'adore ton site et tes photos "plein écran" ! j'encourage vivement mes autres visiteurs à venir te voir... 

    9
    Mardi 20 Janvier 2009 à 10:59

    J'ai goûté en ce lieu le délicieux pain (bis ou blanc, cuit dans ce four rond) trempé dans l'huile d'olive, et offert généreusement au voyageur. Je suis toujours émue par la simplicité et l'authenticité : un autre moment d'émotion très forte aussi fut la visite de la Mosquée souterraine de Chenini dans le Sud Est (bien que désaffectée, elle est très "habitée" j'entends par là que même désertée par les fidèles, Dieu y est toujours intensément présent... -c'est curieux dans ma bouche, car je ne suis pas croyante...-)   
    J'ignorais que les figues de Barbarie se consommaient ! On ne dit pas tout aux touristes ! (Ils ont bien assez mal au ventre en mangeant des choses ordinaires !) 
    Merci de ton passage Jaouad.
    eva.

    8
    Mardi 20 Janvier 2009 à 10:52
    Site très sympathique et très agréable. Je visite la Tunisie avec plaisir ! Belles photos aux couleurs chaudes. Cela donne vraiment envie d'y aller! Bravo !
    7
    Mardi 20 Janvier 2009 à 09:59
    Simple, humble, rustique, authentique,sans fard. Quant aux figues de barbarie, pour tirer le meilleur profit de leur saveur, c'est au petit matin qu'il faut les cueillir avant que le soleil ne se lève. A consommer avec modération, néanmoins ...
    6
    Jeudi 25 Septembre 2008 à 08:22

    Il y a plusieurs années, j'ai vu au Musée des Beaux Arts de Rouen, une expo. rassemblant plusieurs toiles de Monet représentant la cathédrale. J'en garde intact, un souvenir émerveillé.Bonne journée Cocole.

    5
    Jeudi 25 Septembre 2008 à 08:17

    Faut-il se réjouir ou se désoler des réhabilitations dont le but est touristique ? Je suis perplexe. C'est quand même bien grâce à l'extension de l'industrie du tourisme que je voyage depuis quelques années. Ample débat.
    Amitiés Jeanine.

    4
    Jeudi 25 Septembre 2008 à 07:12
    bonjour, j'ai habité près de rouen pendant 20 ans avant de revenir à Bayeux, pour la cathédrale, oui, rémi en a fait une trés belle photo, j'aimais beaucoup cette "animation" autour de monet, mais maintenant, c'est fini ça ne sera plus ! j'en ai fait un collage aussi il fait bien chaud ici, c'est bien agréable! :-)
    3
    Mercredi 24 Septembre 2008 à 20:58
    Sache Eva que dans le Sud de l'Espagne, les habitations troglodytiques étaient légion. Mon père habitait une grotte en haut du village. Il disait qu'il y faisait frais l'été et chaud l'hiver! Et sache qu'à présent elles ont été réhabilitées et elles sont devenues des objets touristiques. Elles servent de chambre d'hôtes...un comble...Je vais faire paraître un texte a ce sujet... Comme quoi ce pourtour méditerranéen est fascinant et nous avons bien des choses en commun! Merci Eva de ce "reportage" très intéressant...
    2
    Mercredi 24 Septembre 2008 à 11:43

    ça ne m'étonne pas : c'est tellement particulier... ces habitations sont encore occupées pour certaines, et bénéficient mainenant de l'électricité et de la TV !

    1
    Mercredi 24 Septembre 2008 à 10:31
    je connais pas matmatah. mais beaucoup en parle avec de bons souvenirs ...
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :