• Maupassant et Naples...

     

    Naples 50

     

    "Naples s'éveille sous un éclatant soleil. Elle s'éveille tard, comme une belle fille du Midi endormie sous un ciel chaud. Par ses rues, où jamais on ne voit un balayeur, où toutes les poussières, faites de tous les débris, de tous les restes des nourritures mangées au grand jour, sèment dans l'air toutes ordeurs, commence à grouiller la population remuante, gesticulante, criante, toujours excitée, toujours enfiévrée, qui rend unique cette ville si gaie."

     

    Guy de Maupassant (12 mai 1885)

    photos eva (août 2010)   

     

    Naples 28

    « Guy de Maupassant à Venise...Ainsi parlait Zarathoustra »

  • Commentaires

    12
    Dimanche 9 Septembre 2012 à 12:44
    De nos jours, les "balayeurs absents" semblent manquer cruellement !

    J'aime découvrir ainsi les villes par le truchement d'écrivains : bonne idée de nous faire partager
    11
    Lundi 6 Février 2012 à 23:34

    Mais oui, Naples est vivante, joyeuse, colorée, bruyante, insolente, éternelle !

    10
    Lundi 6 Février 2012 à 22:49
    Finalement les "célèbres" grèves d'éboueurs ne font que continuer une tradition, celle de l'orde insolente
    9
    Lundi 6 Février 2012 à 13:52

    j'ai adoré ! et je l'ai vue comme Maupassant l'a décrite...

    8
    Lundi 6 Février 2012 à 09:49
    Voilà ce qui me manque: être allée à Naples! cela viendra à n'en pas douter car j'en ai très envie. Texte et photos me mettent encore davantage l'eau à la bouche!
    7
    Mardi 31 Janvier 2012 à 21:24

    J'adore Maupassant Noëlle ! C'était un grand voyageur, et quand on a la chance de suivre ses pas, on apprécie davantage ses textes qui sont comme des bijoux !

    6
    Mardi 31 Janvier 2012 à 19:10
    Maupassant à Venise à Naples...superbes photos ! j'ai adoré Venise et c'est vrai que l'on se perd au milieu des ponts et des ruelles...

    Ce soir , j'ai suivi Maupassant dans cette rue de Naples...

    Bises
    5
    Mardi 31 Janvier 2012 à 08:16
    ah oui, y'a un problème de poubelles !!
    Très belle photo de rue !!
    bise et bonne semaine !
    4
    Lundi 30 Janvier 2012 à 23:18

    Ici, j'ai choisi juste deux images pour montrer ce que décrivait Maupassant, et ce que j'y ai trouvé moi-même... Mais Istanbul, c'est encore autre chose, comme tu le dis, on y flaire un parfum oriental... avec le Grand Bazar, le marché égyptien aux épices, les mosquées nombreuses et magnifiques, les pêcheurs sur le Pont Galatha...oui, l'ancienne Bizance, c'est bien autre chose...Pillée par les Croisés de multiples fois, afin d'habiller d'or Venise... Constantinople, je suis certaine que ça t'aurait plû...

    3
    Lundi 30 Janvier 2012 à 23:12

    Une fois de plus, j'ai eu la même impression que celle de Maupassant... J'ai adoré Naples, joyeuse, brouillonne et fascinante...

    2
    Lundi 30 Janvier 2012 à 21:17
    Naples, je n'y suis jamais allée mais je flaire quelque chose d'oriental dans cette ville. Ce foisonnement d'échoppes dans ces ruelles étroites me fait penser à la Corne d'or...Toi qui a vu les deux endroits, tu peux me dire ...
    1
    DAN
    Lundi 30 Janvier 2012 à 10:02
    Naples, une ville fascinante à plus d'un titre, les écrits de Maupassant et tes photos prouvent que rien ne changent vraiment là bas, si ce n'est cet incroyable imbroglio de la circulation automobile. Et qui n'a pas conduit dans cette cité ne peux comprendre cette infernale circulation, je m'y suis rendu encore l'année dernière, et mon seul repère a été de suivre la direction du soleil couchant en me gardant sur la droite sur la gauche devant et derrière des possibles dangers de cette circulation. Un fois sorti de cette ville on est soulagé, mais fasciné aussi par l'incroyable vivacité de cette ville !
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :