• Mémoires d'Hadrien (Marguerite Yourcenar)



    L'Empereur Hadrien (76-138) fut un homme raffiné, attiré par les lettres grecques, l'architecture et les voyages. Dans l'extrait qui suit, sous la plume de Marguerite Yourcenar, il est amusant de constater que l'Empereur porte un regard qui semblerait n'être pas différent, à 2 000 ans près, de celui que n'importe quel touriste du 21ème Siècle pourrait avoir au cours d'un voyage en Egypte.

    … Les femmes entreprirent la visite des temples ; je les accompagnai un moment le long des murs criblés d’hiéroglyphes monotones. J’étais excédé par ces figures colossales de rois tous pareils, assis côte à côte, appuyant devant eux leurs pieds longs et plats, par ces blocs inertes où rien n’est présent de ce qui pour nous constitue la vie, ni la douleur, ni la volupté, ni le mouvement qui libère les membres, ni la réflexion qui organise le monde autour d’une tête penchée. Les prêtres qui me guidaient semblaient presque aussi mal renseignés que moi-même sur ces existences abolies ; de temps à autre, une discussion s’élevait au sujet d’un nom. On savait vaguement que chacun de ces monarques avait hérité d’un royaume, gouverné ses peuples, procréé son successeur : rien d’autre ne restait. Ces dynasties obscures remontaient plus loin que Rome, plus loin qu’Athènes, plus loin que le jour où Achille mourut sous les murs de Troie, plus loin que le cycle astronomique de cinq mille années calculé par Ménon pour Jules César…

                                                                                Marguerite Yourcenar (Mémoires d’Hadrien)





     
































    documents photographiques Flickr
    « Odeur des pluies de mon enfanceTaguée ! »

  • Commentaires

    16
    Jeudi 28 Avril 2011 à 10:54

    Il faudrait que tu écrives les mémoires d'Antinoos pour répondre au livre de Yourcenar...

    Ce que j'ai aimé dans cet extrait justement c'est cela : le point de vue agacé de l'Empereur, le guerrier, l'homme fort, celui qui ne plie jamais, Hadrien qui est là un peu en "touriste" accompagnant "les femmes" mais pas seulement, car Hadrien est aussi à cet instant tout plein de son remord... le remord d'avoir laissé partir irrémédiablement celui qu'il aimait, sans même savoir à quel point il l'aimait et combien il lui manquerait... Ah quelle belle histoire d'amour !... d'amour et de mort. 

    15
    Jeudi 28 Avril 2011 à 09:52
    J'ai visité ces lieux et la grandeur m'a renvoyé, moi l'infime particule, vers les hauteurs de l'immémorial qui se passe de connaissance parce que l'impression est dévastatrice et dépasse l'entendement.
    Mon coeur est devenu Horus et à plané dans les sphères évanouies des siècles abolis. Mais leur lumière, telle celle des étoiles mortes brûle l'âme de l'insondable. Ignorance métaphysique. J'ai, au sens propre, adoré.
    Rome la raisonneuse et son Empereur philosophe dans sa quête de vérité ne pouvaient peut-être pas être sensibles à cette écrasante transcendance. Antinoos, le tendre sauvage, dut ressentir cela puisque c'est en ces lieux qu'il se dépouilla de son enveloppe mortelle.
    14
    Vendredi 9 Janvier 2009 à 21:57

    Bonsoir Yann, je vais passer chez toi, en attendant de voir l'Egypte :-)

    13
    Vendredi 9 Janvier 2009 à 21:56

    On hésite un peu à cause des moustiques... je les crains énormément ! Est-ce que tu ne pourrais pas poster quelques photos d'Egypte sur ton blog ?

    12
    Vendredi 9 Janvier 2009 à 21:51
    Bonsoir Eva... L'Egypte,ça doit être sympa à voir...toute une histoire à découvrir... bonne soirée Yann
    11
    Vendredi 9 Janvier 2009 à 21:44
    je m'en rends compte car j'y suis allé :-))) un lieu magique !! plein de passé d'émotions de beauté de majesté ..un lieu qu'il faut faire un jour dans sa vie c'est sur !!!
    10
    Vendredi 9 Janvier 2009 à 21:33

    Tu te rends compte un peu Flo, des belles photos qu'on doit pouvoir faire là-bas !

    9
    Vendredi 9 Janvier 2009 à 21:32

    Moi non plus je ne suis jamais allée en Egypte... Les photos sont de chez Klickr.
    Bonne soirée Babsy. eva.

    8
    Vendredi 9 Janvier 2009 à 21:31

    http://eva.baila.over-blog.com/article-22353118.html
    à ce lien, Clem, tu trouveras un autre extrait de "Mémoires d'Hadrien" ainsi que quelques images de la Villa Adriana à Tivoli; ça illustre bien le livre...
    Bises. eva.

    7
    Vendredi 9 Janvier 2009 à 21:25

    On demande toujours plus aux femmes, elles ont toujours à prouver quelque chose...
    Je ne connais de Yourcenar que "Mémoires d'Hadrien" mais ce livre est un enchantement : il m'a rendu l'Empereur proche et vivant par delà la légende et l'histoire mêlées, et quand j'ai visité la Villa Adriana à Tivoli, Hadrien était présent partout, derrière chaque ruine, derrière chaque olivier... c'est le pouvoir incommensurable de l'écrivain de talent : ouvrir des mondes...
    Merci Dominique de passer par ici.
    Amicalement. eva. 

    6
    Vendredi 9 Janvier 2009 à 21:25

    Merci Philippe, je lirai "l'oeuvre au noir"...

    5
    Vendredi 9 Janvier 2009 à 20:48
    Mémoires d'Hadrien et L'œuvre au noir je ne possède que ces deux livres à mon humble avis deux références...l'extrait et les photographies s'accordent parfaitement ..bises et amitiés ,bonne soirèe
    4
    Vendredi 9 Janvier 2009 à 11:23
    Quand notre académie a élu Marguerite Yourcenar, première femme à l'être, nos académiciens gâteux ont placés la barre très très haut. Beaucoup plus haut que pour eux même. Evidemment. Amitiés. Dominique
    3
    Vendredi 9 Janvier 2009 à 10:52
    Je réve d'y aller les voir de prés un jour ces belles pyramides.bonne journée,babsy
    2
    Vendredi 9 Janvier 2009 à 08:14
    pas le temps de tout lire, je repasserai mais voir ces belle simages de l'égypte me fait chaud au coeur dès le matin ;-)
    1
    Vendredi 9 Janvier 2009 à 00:18
    j'aime bien cette auteur.. académicienne aujourd'hui.. les illustrations sont en harmonies avec le texte, ce qui manque peut-être au livre.. bonne soirée clem
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :