• Ménerval (Seine Maritime) Menardi Vallis

     

    Eglise de Ménerval (Seine Maritime)

     

    Selon l'Abbé J.E. Decorde, la cure de Ménerval, Menardi vallis, fut donnée à l'abbaye de Saint Germer par les seigneurs de Marigny. Le pape Alexandre III confirma cette donation vers la fin du XIIe siècle, ainsi que Rotrou, archevêque de Rouen. On réserva seulement le quart de la dîme pour le prêtre qui desservirait la paroisse, selon ce qui se pratiquait en pareille occasion.

    Dans la première moitié du XIIIe siècle, Pierre de Collemieu nomma à cette cure le prêtre Michel, auquel succéda Bernier d'Omont, reçu par Y. de Noyentelle, archidiacre d'Eude Rigault. A cette époque, la cure valait quarante livres tournois, et renfermait deux cents paroissiens. Il y avait alors un personnat dans l'église de Ménerval. On sait que les personnats ne donnaient aucune juridiction ; ils ne procuraient qu'un peu d'honneur à la personne qui en jouissait, par exemple une place distinguée dans l'église.

     

     

    Eglise de Ménerval (Seine Maritime)

     

     

    Le presbytère de Ménerval a été bâti, peu de temps avant la révolution, par l'abbé Jonathas Larcher, curé de la paroisse, En 1791, ce prêtre refusa le serment schismatique exigé par la constitution civile du clergé, et perdit sa cure. Mais, comme il était très aimé de ses paroissiens, il resta parmi eux, pour leur administrer les secours de la religion, jusqu'au moment de son arrestation, qui eut lieu en 1793. On l'envoya à Rochefort, au commencement de 1794 pour être déporté au delà des mers, sur le navire les Deux-Associés. Il mourut à l'âge de 52 ans, le 9 août 1794, et fut inhumé dans l'île d'Aix. En 1996, le presbytère vu de l'extérieur est probablement dans l'état où l'a laissé Jonathas Larcher, et l'église offre le même aspect qu'à l'époque : entièrement en grès, en forme de croix latine. Elle mesure 30m de longueur et 13m de largeur dans la croisée. Intérieurement, la hauteur de la voûte est de 14m... Presqu'une cathédrale !

     

     

     

    L'église de Ménerval est inscrite à l'inventaire supplémentaire des Monuments Historiques depuis le 15 janvier 2001

    « Il mio mondo...Eté »

    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    4
    Vendredi 30 Juillet à 16:17
    Henri-Pierre
    Et elle prendrait eau de toutes parts... Pourquoi tant d'incurie ? Et c'est tellement général. A Charmes, le conseil a procéder à la réfection totale de la modeste église, tableaux compris. Sauvée, jusqu'à...
      • Vendredi 30 Juillet à 18:03

        Pourquoi tant d'incurie ?... à force de tout niveler par le bas (la démocratie, l'enseignement, l'éducation... que sais-je encore...) on obtient ça ! le déni du Beau et l'indifférence de la masse devant la Culture, l'Histoire, l'Art, l'Architecture, le Sacré... 

    3
    Lundi 26 Juillet à 10:24

    Merci pour cet excellent clip qui donne une image forte de cette église , chargée d'histoire,petit bijou de notre patrimoine.J'ai toujours aimé visiter ce type d'église.

    Merci de cette découverte et bonne semaine

      • Lundi 26 Juillet à 10:28

        Malheureusement, percée de partout, elle prend l'eau, et les très beaux bancs (inscrits eux-aussi à l'inventaire supplémentaire) sont à la désolation... 

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :