• Michel Serres et le mariage gay.

     

     

    767px-Michel_Serres-2008a.jpg

     

     

    "Cette question du mariage gay m'intéresse en raison de la réponse qu'y apporte la hiérarchie ecclésiale. Depuis le 1er siècle après Jésus-Christ, le modèle familial, c'est celui de l'Eglise, c'est la Sainte Famille. Mais, examinons la Sainte Famille. Dans la Sainte Famille, le père n'est pas le père : Joseph n'est pas le père de Jésus, le fils n'est pas le fils : Jésus est le fils de Dieu, pas de Joseph. Joseph, lui, n'a jamais fait l'amour avec sa femme. Quant à la mère, elle est bien la mère mais elle est vierge. La Sainte Famille, c'est ce que Levi-Strauss appellerait la structure élémentaire de la parenté. Une structure qui rompt complètement avec la généalogie antique, basée jusque-là sur la filiation : la filiation naturelle, la reconnaissance de paternité et l'adoption. Dans la Sainte Famille, on fait l'impasse tout à la fois sur la filiation naturelle et sur la reconnaissance pour ne garder que l'adoption. L'Eglise, donc, depuis l'Evangile selon Saint-Luc, pose comme modèle de la famille une structure élémentaire fondée sur l'adoption : il ne s'agit plus d'enfanter mais de se choisir. A tel point que nous ne sommes parents, vous ne serez jamais parents, père et mère, que si vous dites à votre enfant "je t'ai choisi", "je t'adopte car je t'aime", "c'est toi que j'ai voulu". Et réciproquement : l'enfant choisit aussi ses parents parce q'il les aime. De sorte que pour moi, la position de l'Eglise sur ce sujet du mariage homosexuel est parfaitement mystérieuse : ce problème est réglé depuis près de 2000 ans. Je conseille à toute la hiérarchie catholique de relire l'Evangile selon Saint-Luc, ou de se convertir."

     

    Entretien accordé par Michel Serres à La Dépêche du Midi et paru le mercredi 24 octobre 2012.

    « Vue de Kairouan (Paul Klee) 1914Mon pays-amant... »

    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    39
    el duende
    Vendredi 8 Août 2014 à 18:13
    Avec tout le respect que je lui dois, je trouve sa démonstration tirée par les cheveux. Prendre un exemple issu de l'imaginaire collectif, qui ressort du domaine du merveilleux, pour en déduire une conclusion logique, ça me semble bien hasardeux... Non, il ne me convainc pas sur cette base-là...:-))
    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    38
    grand_p
    Vendredi 8 Août 2014 à 18:13
    Raisonement par l'absurde ! si Jésus est né de condition spéciale c'est parce qu'il était destiné a être l'homme qu'on connais.
    Faut-il encore preciser que Marie a eu des enfants par la suite ? qui sont appelé frère de Jésus ? Pourquoi ce retour a la normalité ?
    En ce qui concerne le reste c'est de la logique, on ne fais pas d'enfant par hasard.(normalement) Pour en revenir aux ecritures dans la bible on parle de la femme complément de l'homme. Qu'un homme quitte son foyer pour y vivre avec sa femme. Et vous mettez tout ca a la poubelle et vous sortez un message fumeux ? C'est trop simple Monsieur, beaucoup trop simple.
    37
    vallepin
    Vendredi 8 Août 2014 à 18:13
    quel Monsieur !
    36
    dimitri
    Vendredi 8 Août 2014 à 18:13
    L'Eglise n'invoque pas la Sainte Famille en l'occurrence dans ce cas mais la loi naturelle qui veut que le fondement de la société soit une famille composée d'un papa d'une maman et des enfants. Ca n'est pas propre à la civilisation chrétienne mais à quasiment toutes les civilisations.
    Michel Serre, comme un vieux bobo qu'il est, considère le problème par rapport à lui et non pas par rapport à l'enfant, ce que fait l'Eglise. Je suis père adoptif, je n'ai pas choisi mon enfant comme un vélo ou un chien. Il n'aura pas à me choisir plus tard sous prétexte qu'il est adopté. Comme n'importe quel fils, adopté ou naturel, il arriva à un moment où il prendra son envol. La famille adoptive ne diffère en rien de la famille naturelle, car elle est elle-même dans la nature. Il est naturelle qu'un père et une mère recueille un enfant abandonné.
    Il n'est pas naturel en revanche que la société laisse deux hommes, dont la sexualité est forcément contre nature, s'emparer d'un enfant qui non seulement a eu le malheur d'être abandonné, mais va devenir le jouet de ces deux malades.
    35
    Ju le
    Vendredi 8 Août 2014 à 18:13
    Quel courage ! Quelle originalité ! Se moquer de l'Eglise comme le font tous les comiques troupiers depuis 50 ans, merveilleuse leçon de philosophie, de "penser autrement" ! Faut avour que c'est sûr qu'il ne risque pas d'avoir une fatwa, c'est plus facile pour jouer au rebelle ! Et qui sera la prochaine victime du penseur ? L'armée, la police, les patrons ? Le philosophe est celui qui débusque les idées reçues, qui se pose des questions là où le quidam croit suivre "la voie naturelle", "le bon sens"... aujourd'hui la pensée à la mode, la pensée dominante est celle du droit à tout pour tout le monde, toutes les règles qui limitent les envies et les aspirations de l'individu tout puissant doivent être écartées. Est-ce que le mariage entre deux personnes du même sexe est une de ces aspirations qu'on doit, qu'on peut mettre en place ? Quelles sont les éventuelles précédents historiques ? Quels sont les points de vues durant les âges, les civilisations, les religions ? C'est très intéressant mais pas du tout traité ; Serres se contente de ricanner comme une adolescente plutôt que de réfléchir... ça aussi c'est le signe de l'époque.
    34
    Paul l
    Vendredi 8 Août 2014 à 18:13
    Bof, raisonnement on ne peut plus simpliste et à la recherche de l'absurdité d'histoires vieilles de 2000 ans dont rien n'est sûr..
    Soit faisons des couples de bi, des bébés éprouvettes, et d'une de ces éprouvettes sortira t'il peut être le nouveau Dieu?
    33
    ann' l
    Vendredi 8 Août 2014 à 18:13
    Parfois il n'y a rien de mieux à faire que de repondre de cette manière à des avis bornés, fermés et outrageants. Bravo, Michel Serres !
    32
    baila
    Vendredi 8 Août 2014 à 18:13
    Désolée pour le nom, je n'ai pas fait attention, j'ai déja ce pseudo sur un autre site et comme j'ai une petite tête j'ai fait au plus simple ! Je ne pense pas pour autant que nous soyons des ânes !
    31
    Tsukizaru
    Vendredi 8 Août 2014 à 18:13
    Propos intéressants sur lesquels je suis tombés il y a peu. J'ai relu l'Evangile de Saint-Luc, car j'aurai aimé trouvé le passage précis où tout cela est évoqué. Mais je ne l'ai pas trouvé... Si quelqu'un avait une référence précise, ça serait super cool ! Merci... d'avance ?
    30
    soludoki
    Vendredi 8 Août 2014 à 18:13
    Pareil pour la psychanalyse, et je conseille donc à Michel Serres de se faire enfermer pour toutes les débilités que, depuis des années, il raconte en son nom , ou de se convertir à une vraie science et une pensée qui sorte du mode magique et associations de mots foireuses !
    29
    baila
    Vendredi 8 Août 2014 à 18:13
    Ma reflexion personnelle sur le mariage des homosexuels : J'aimerais d'abord connaitre la raison pour laquelle certains souhaitent se marier ? pour des raisons pratiques administratives, pour se confirmer leur amour réciproque, ou pour avoir accès a l'adoption ? si c'est la raison 1 ou 3 : c'est j'en conclu que c'est la structure même de notre société qui le obliges à se marier ! Si c'est pour la 2° raison : je trouve cela beau et heureux. Si leur besoin d'amour et d'affection ne peut être comblé seulement par une personne du même sexe, de quel droit leur interdirions nous cela, sommes nous des êtres supérieurs et parfaits ?

    En ce qui concerne l'adoption :
    Voici les besoins fondamentaux de l'enfant selon Virginia Enderson :

    Les 14 besoins fondamentaux

    Voici la liste ordonnée des 14 besoins fondamentaux selon Virginia Henderson et les signes de bien etre correspondants , et qu'un soignant doit systématiquement prendre en compte lors des soins d'une personne malade ou en santé.Ces besoins sont en interaction les uns avec les autres et leur etude et indispensables pour les démarches de soins

    1. Respirer.
    *voies aeriennes libres: respiration par le nez.
    *rythme et fréquence respiratoire corrects
    *respiration calme, absence de bruit
    *coloration rose des téguments et des extrémités

    2. Boire et manger.
    *cavité buccale propre et non lesée
    *dentition de bonne qualité
    *déglutition facile
    *digestion sans probleme
    * heures et nombres des repas correspondants a l'age et aux habitudes
    *appétit permettant une courbe de croissance harmonieuse pour les enfants
    *sentiment de satiété
    *plaisir lors des repas
    *absence de signes de déshydratation

    3. Éliminer (urines et selles).
    *urines
    -couleur jaune
    -odeur non forte
    -quantité correcte
    -fréquence normale
    -continence
    -sans douleur
    *selles
    -coloration brunatre et odeur habituelle
    -fréquence en lien avec age et habitudes
    -consistance correcte
    -sans douleur
    *transpiration
    -quantité et odeur habituelle

    4. Se mouvoir et maintenir une bonne posture
    *mobilisation normale: se leve, s'assoit, marche
    *pieds respectant position physiologique
    *développement de la motricité et de la préhension en rapport avec l'age de l'enfant

    5. Dormir, se reposer.
    *sommeil de bonne qualité (endormissement facile, pas de réveils nocturne, ni d'insomnies ou de cauchemards)
    *sommeil en quantité suffisante en fonction de l'age
    *se sentir reposé

    6. Se vêtir et se dévêtir.
    *autonomie dans l'habillage et le déshabillage
    *vetements propres
    *vetements adaptés a la temperature ambiante et a l'environnement
    *taille correcte

    7. Maintenir la température du corps dans les limites de la normale.
    *température du corps entre 36,5 et 37,5
    *coloration rosée de la peau

    8. Être propre, soigné et protéger ses téguments (tissus des revêtements externes du corps : épiderme, poils, cheveux, ongles, etc ..).
    *cheveux propres et soignés
    *oreilles, nez, yeux propres
    *haleine sans odeur
    *mains et pieds soignés:ongles courts et propres
    *bonne hygiene corporelle

    9. Éviter les dangers (maintenir son intégrité physique et mentale).
    *régles de sécurité respectées

    10. Communiquer avec ses semblables.
    *parler
    -communication verbale:débit normal, langage compréhensible, adapté a l'age, compréhension
    -communication non verbale:possibilité d'expression par les gestes , les mimiques et l'expression faciale
    *entendre
    -audition normale
    *voir
    -acuité visuellle normale
    *etablir une relation
    -comportement adapté avec les autres

    11. Agir selon ses croyances et ses valeurs.
    *pouvoir pratiquer sa religion
    *pouvoir vivre de facon conforme a ses valeurs

    12. S'occuper en vue de se réaliser (et conserver l'estime de soi).
    *possibilité de creer avec plaisir, avec curiosité
    *possibilité d'avoir des activités qui procurent détente, satisfaction et image positive de soi

    13. Se recréer (se divertir).
    *possibilité physique et intelectuelle de se divertir

    14. Apprendre.
    *avoir la possibilité d'intégrer de nouvelles connaissances et de les restituer de facon adaptée.

    Qui a dit qu'un couple homosexuel ne serait pas capable de répondre à ces besoins ?
    Toutefois je pense qu'il est bon pour un enfant d'avoir une "référence paternelle et une référence maternelle", mais celle ci peu très bien se trouver en dehors du couple ( une grand mère,un grand père,un ami, une amie, une parente, un parent, ...).

    La question que je me pose : "de quoi ont peur les personnes qui refusent l'adoption chez un couple homosexuel ?"
    28
    Edward Smith
    Vendredi 8 Août 2014 à 18:13
    Michel Serres est un homme de lettre, contrairement à une bonne partie de ceux qui commentent sur cette page apparemment.
    "Cette question du mariage gay m'intéresse en raison de la réponse qu'y apporte la hiérarchie ecclésiale."
    Ce que vise Michel Serres ici c'est la réponse apportée par l'Eglise au sujet du mariage homosexuel et du problème de l'adoption qui en découle. Cela n'a rien à voir avec son statut de "bobo" - après tout nous sommes tous bobos pour la droite et tous fascistes pour la gauche -, mais cela a tout à voir avec son statut de fidèle. Michel Serres est catholique, et il voue un amour certain à sa religion dans son écriture. Il s'étonne seulement de la réaction des fidèles et des institutions catholiques à la question, et en présente ici les raisons par le biais de sa lecture des Saintes Ecritures. A aucun moment il ne généralise son propos dans sa citation, parce qu'il est, contrairement à beaucoup, conscient de la densité du problème. Je suis personnellement pour le mariage homosexuel et l'adoption pour un couple homosexuel ; cela ne me concerne pas, mais je commence à en avoir assez de voir mon siècle dénigré par des "mauvais-pensants" qui dénoncent nos intellectuels en les traitant de bobo séniles. Ce seront eux que l'on raillera, au siècle prochain, au même titre que ceux qui prêchaient le désordre psychologique de l'enfant pour s'opposer au travail des femmes, argument ultime de leur mysogynie. J'entends parler d'avenir de l'humanité dans ce débat, j'entends parler d'une société permissive. Et je vois surtout des conservateurs qui se sont trompés, toujours, lorsqu'il fallait parler de social. Des conservateurs qui, soit dit en passant, usent de l'argument de la psychologie pour défendre leur argument, pseudo-science contre laquelle ils ont majoritairement lutté dans les années 1960. Il y a peu de débat où j'ai vu aussi peu d'objection valable de la part du camps opposé auquel je me trouvais. Une chance pour eux cependant, le ridicule ne tue pas, et leur parade de dimanche dernier n'aura servi qu'à prouver leur stupidité. Je me suis tordu de rire à voir défilé ces gens qui, selon un secrétaire de l'UMP "n'ont pas la manifestation dans leur gènes"... Des gens qui voient encore la manifestation comme une sorte de dégénérescence de l'homme de gauche - du "pouilleux" osons le mot ! -, c'est tout simplement hilarant.
    27
    Jeudi 6 Décembre 2012 à 23:59

    Je n'ai pas trop en tête l'Evangile selon St Luc en particulier, mais il est bien dit dans le Nouveau Testament (les Evangiles)que Jésus est né de Marie (restée vierge) sans l'intervention de Joseph. Ce qui revient à dire que Jésus était le fils adoptif de Joseph... Le message devrait être clair pour la hiérarchie catholique (et pour les fidèles aussi)... Michel Serres se demande pourquoi l'église catholique est tellement contre l'adoption puisqu'elle est un exemple divin. 

    26
    Jeudi 22 Novembre 2012 à 18:19

    ah ah ah ! je n'ai aucune idée préconçue contre les ânes !

    25
    Jeudi 22 Novembre 2012 à 14:42

    J'aurais préféré que vous choisissiez un autre pseudo que le mien ! mais, bon, puisqu'il y a plus d'un âne qui s'appelle Martin, et que j'aime les ânes...
    Votre com est intéressant, les règles rappelées sont valables aussi pour les parents hétéro (certains semblent n'avoir jamais eu connaissance de ces règles essentielles). On peut penser pour répondre à votre dernière question, que les personnes qui refusent l'adoption chez un couple homosexuel, ont peur surtout, de mettre en péril les fondations d'une société basée sur des règles classiques de la famille (un papa + une maman)...je ne vois pas d'autres raisons (ça s'appelle "la réaction" à une évolution inévitable) 

    24
    Jeudi 22 Novembre 2012 à 14:33

    Merci ann' 

    23
    Jeudi 22 Novembre 2012 à 09:01

    Le propos de Michel Serres vise à renvoyer les religieux catholiques à leurs contradictions (et non pas d'inventer je ne sais quelle nouvelle religion).

    22
    Mardi 20 Novembre 2012 à 21:41

    excusez-moi, monsieur Ju, mais je ne comprends rien à ce que vous dites, au moins Michel Serres lui, s'exprime clairement...

    21
    Mardi 20 Novembre 2012 à 17:19

    je le pense aussi !

    20
    Samedi 17 Novembre 2012 à 08:54

    L'homosexualité n'est pas une maladie à ce que je sache !  Deux hommes ou deux femmes qui vivent en couple et qui s'aiment doivent avoir le DROIT de se marier autant que les hétéro. Par ailleurs, les enfants des gays ne sont pas plus en danger que les enfants des couples hétérosexuels. Enfin, quand un enfant n'a plus de parents (quelles que soient les raisons) ne vaut-il pas mieux pour lui d'avoir deux parents homoxuels que pas de famille du tout ? Un peu de tolérance que diable ! 

    19
    Mercredi 14 Novembre 2012 à 09:34

    moi non plus bien sûr, je n'avais pas vu toute la symbolique de cette histoire ! et moi aussi j'ai jubilé à la lecture de Michel Serres !

    18
    Lundi 12 Novembre 2012 à 15:25
    Excellent Michel Serres, je n'avais pas vu les choses sous cet angle là ... Je jubile ! Merci merci à vous de l'avoir partagé, Eva.
    17
    Jeudi 8 Novembre 2012 à 13:37

    c'est une remarque sage Philippe et c'est du bon sens... Je viens chez toi (sur tes blogs) dès que j'ai une minute. Bonne fin de journée et merci de ton passage et de ton com

    16
    Jeudi 8 Novembre 2012 à 13:35

    ça va faire des remous dans l'actualité cette affaire-là ! 

    15
    Jeudi 8 Novembre 2012 à 13:34

    moi aussi je connais des gays qui n'ont pas envie du mariage mais qui sont en couple tout de même... L'institution du mariage (civil) doit devenir une possibilité de choix et le souhait de prendre en charge un ou plusieurs enfants doit aussi être une possibilité de choix pour chaque couple. Dans un autre propos, Michel Serre explique que ses positions ne sont jamais "politiques" mais qu'il veut rester un philosophe en dehors de la politique (politicienne)... ça aussi c'est une liberté (je posterai peut-être ce texte aussi). Je te remercie d'avoir commenté ce propos de Michel Serres ; beaucoup de visiteurs se tiennent loin des sujets importants... ils préfèrent les images de fée et les petites fleurs  

    14
    Jeudi 8 Novembre 2012 à 12:15
    Je déteste le discours misérabilistes de certains qui tout en étant politique des afficionado de la gauche soutient le « discours hypocrite du nid de fascistes moyen-âgeux qui appellent à une moralisation ». Je connais des gays qui préfèrent une vie libre de toute contrainte des implication d'une vie en couple et qui par peur ne souhaitent pas le mariage (par individualisme). Il existe également une complaisance de certains politiciens dit démocrates qui pour des raisons électoralistes ne soutiendront pas l'union maritale ! Michel Serre fait un travail intellectuel remarquable face aux "Anges des Ténèbres". Chacun est libre de conclure ou non cette union de vie qu'est le mariage ! Ce n'est pas une majorité des gays et lesbiennes ! Mais laissons la Paix à ceux qui choisissent la voie du mariage ! Le mariage ne revêt rien de sacré, c'est une promesse choisie entre deux personnes ! La remise en cause du mariage devrait entrer dans le même débat ! Je sais Eva, que tu ne défends pas cet acte civil...Quid de la suppression du mariage tout cours dans ce cas...Tu parles d'égalité pour Tous...je soutiens cet argument qui émane de la République ! Ce même débat a eu lieu dans les catholiques et Sainte Belgica, Espagne, depuis 2003...
    13
    Jeudi 8 Novembre 2012 à 10:15
    débat intéressant que je partage sur Facebook (déjà une contestation ridicule)
    12
    Mercredi 7 Novembre 2012 à 21:56
    Un vaste débat! Pour moi, chacun fait ce qu'il lui plait du moment que ça ne nuit à personne.
    Alors, que chacun s'occupe de son c..!!!
    Bonne fin de semaine.
    11
    Mercredi 7 Novembre 2012 à 18:08

    Michel Serres a pris ce chemin parce que l'Eglise se mêle de donner un avis sur une question qui ne la regarde pas. Michel Serres dit aux hommes d'Eglise de balayer devant leur porte.

    10
    Mercredi 7 Novembre 2012 à 09:23

    J'ai bien aimé ce qu'il énonçait clairement... Bises Louis-Paul et bonne journée

    9
    Mercredi 7 Novembre 2012 à 07:41
    Merci Eva d'avoir publié ce texte. Bises.
    8
    Mardi 6 Novembre 2012 à 18:14

    oui, pour qui se prend-elle ? Il est vrai que l'avant dernier Président de la République fréquentait beaucoup l'Eglise dans ses fonctions de Président, et lui-même semblait l'avoir oublié... 

    7
    Mardi 6 Novembre 2012 à 13:15
    Que l'Église refuse le sacrement, c'est son droit.
    Mais qu'elle s'oppose à un acte civil, elle dépasse les limites de sa fonction. L'église et l'état sont séparés depuis 1905, il ne faudrait pas l'oublier.
    6
    Mardi 6 Novembre 2012 à 08:39

    voilà, c'est ce que je pense aussi : à chacun son choix et sa liberté d'exister...

    5
    Mardi 6 Novembre 2012 à 08:37

    ah ben ça, tu me l'apprends !

    ils sont beaux ceux qui se prennent pour les piliers de la société ! 

    4
    Mardi 6 Novembre 2012 à 08:36

    tu as raison, c'est ce que je pense aussi... de quoi se mêle l'Eglise ! Vive l'amour ! 

    3
    Lundi 5 Novembre 2012 à 23:40
    Du jamais vu...manifestation le 17, contre le mariage gay, avec? en tête de cortège Copé, Marine le Pen, et tous les gentils sympathisants...

    Ridicule !
    2
    Lundi 5 Novembre 2012 à 23:30
    Il n'y a pas de mariage religieux, donc rien à dire !

    L'amour est là...
    1
    DAN
    Lundi 5 Novembre 2012 à 22:46
    Et si on laissait à chacun le choix de sa vie ? Si on veut reprendre les paroles d l'évangile n'est-il pas dit : "aimez-vous les uns les autres", alors quoi, il y a deux poids deux mesures ?
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :