• Nocturne (Claude Roy)

     

    Plage01867mmm.jpg

     

    "Mais sur le sable auprès de moi ton corps désaltéré de jour ta peau crissante comme soie luit doucement parmi l'obscur

    Un peu de soleil prisonnier s'évapore en secret de toi et quand je caresse tes seins tout ce qui reste du soleil glisse doucement dans mes mains tout ce qui reste du soleil tout ce qui sera le matin."

     

    Claude Roy (Nocturne)

     

    « Hommage à Omar Kayam (Claude Roy)Max Jacob »

    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    8
    Vendredi 7 Mars 2014 à 09:28

    comme tu dis, "de grands écarts" !... mais la poésie, ah ! la poésie...

    7
    Jeudi 6 Mars 2014 à 13:51
    Claude Roy est décidément de bonne compagnie dans tes billets ! Son nom m évoquait juste un témoin de l'époque récente, écrivain, journaliste et sur Wikipédia j ai trouvé un parcours avec de grands écarts mais toujours un grand talent d'écriture et découvrir sa poésie est très plaisant ! Quant à la photo de tes pieds j'avais fait pareil en Tunisie en avril dernier mais j'avais fait une vue depuis mes genoux c'était moins charmant !
    6
    Jeudi 6 Mars 2014 à 10:46
    5
    DAN
    Jeudi 6 Mars 2014 à 10:35
    Alors tu as eu "la main heureuse" pour une photo au "pied levé" (rire)
    4
    Jeudi 6 Mars 2014 à 10:30

     Ce n'est pas un "moulage" ! c'est une fantaisie du hasard.... j'ai photographié mes pieds, et le sable qui était à côté ! 

    3
    DAN
    Jeudi 6 Mars 2014 à 10:09
    Là on a affaire à petit chef d'oeuvre, car selon qu'on la regarde on voit soit les creux en relief, soit les reliefs en creux !
    2
    Jeudi 6 Mars 2014 à 10:04

    C'est une photo de sable faite sur la plage de Palma de Mallorca, une photo tout à fait fortuite dont je n'ai vu le sujet qu'en chargeant les images sur mon PC... Le même jour que ces deux-là :

    http://eva.baila.over-blog.com/article-mi-nina-se-fue-a-la-mar-43556453.html

    1
    DAN
    Jeudi 6 Mars 2014 à 07:11
    Je ne sais si la photo représente une pierre sculptée, si non c'est bien trouvé et illustre bien le texte de Claude Roy !
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :