• Offranville et son clocher tors.

       

     

     

    Offranville, clocher tors 1

     

     

    Le village d'Offranville (Seine Maritime) possède une église du XVIe S. flanquée d'un if millénaire de plus de 7m de circonférence.

    L'église actuelle est construite après la guerre de Cent ans à l'emplacement d'un premier édifice religieux d'époque romane, probablement du Xe siècle comme semble l'indiquer l'if daté de cette époque. Selon la légende, son feuillage protège des calamités. Les travaux de reconstruction commencés en 1484 s'achèvent tardivement en 1616. La partie basse du clocher est légèrement vrillée. Lors de sa construction, les charpentiers oublient de poser des pièces de bois, les croix de Saint André, qui lient la base octogonale et les montants du clocher. Sous la pression des vents et du poids de l'ensemble, le clocher s'est déformé, ce qui vaut à la commune d'appartenir à l'Association des clochers tors.

      

      Offranville, If millénaire

     

    L'if millénaire d'Offranville.

     

    Offranville, l'église et l'if

     

     

    Le clocher vrillé d'Offranville est recensé parmi les 79 clochers tors de l'Association "Clochers Tors d'Europe". Bâti vers 1570, il culmine à 45 mètres. Ce clocher a huit arêtes vrillées de la gauche vers la droite, c'est à dire dans le sens d'un pas de vis à droite. Le vrillage est d'environ un huitième de tour.

    Sur les clochers tors répertoriés 35 tournent à droite, (France 28, Belgique 7) alors que six sont dits "à gauche". Par contre en Autriche (7) et Suisse (3) , ils ne tournent qu'à gauche... Phénomène accidentel ? Beaucoup de suppositions ont été émises : prédominance des rayons du soleil sur un côté ? Le défaut aléatoire de construction ? Mais pourquoi cette forte proportion en faveur du sens anti-horaire ? Faudrait-il chercher un traité de charpenterie de 1793 qui indiquait que "le bois a une propension à tourner à droite au séchage" ? Ce serait pour contrer ce travail du bois que l'on préconisait autrefois "la coupe du bois se fait en arrière-saison dans le décours de la lune" (Encyclopédie méthodique de 1793). De même dans le dictionnaire des marins (1747) : "lorsqu'on prend des arbres dans le royaume de France pour la construction des vaisseaux du Roi, pour leur mâture, on observe de faire couper les chênes en vieille lune et de les faire voyager en diligence rapidement de sorte qu'ils soient peu de temps exposés dans les forêts et dans l'eau douce."

     

      

    Offranville, Eglise Saint Ouen

     

     

     

     

    Offranville, clocher tors et cloches

     On voit très bien ici, les cloches fixées sur l'extérieur du clocher...

     photos eva © août 2010

    « Capri, au revoir...Pompei, 20 siècles plus tard. »

  • Commentaires

    23
    margareth
    Vendredi 8 Août 2014 à 18:47
    Peut-être à Baugé, en Maine-et-Loire, car si je ne me trompe pas, le sien est assez connu et j'ai lu aussi un article sur un blog à son sujet.
    22
    Dimanche 10 Octobre 2010 à 11:19

    Oui, j'imagine que ça t'intéresserait beaucoup !

    21
    Dimanche 10 Octobre 2010 à 09:51
    C'est impressionnant ! j'aimerai bien voir la charpente !
    Bon dimanche
    20
    Vendredi 8 Octobre 2010 à 09:12
    Original et esthétique ce clocher que je découvre. Bonne journée.
    19
    Jeudi 7 Octobre 2010 à 14:19

    Moi non plus, j'avais juste entendu parler d'un clocher tors, mais j'ignorais qu'il en existait autant... 

    18
    Jeudi 7 Octobre 2010 à 12:19
    Très beau! je ne connaissais pas. merci pour ces photos!
    bonne journée
    Paul
    17
    Mercredi 6 Octobre 2010 à 22:32

    Je vais me renseigner... ça pourrait être un sujet de circuit !! La collection des clochers tors (en photos !!)

    16
    Mercredi 6 Octobre 2010 à 22:32

    Tu sais, moi, j'ai tout le temps envie de partir...

    15
    Mercredi 6 Octobre 2010 à 22:31

    Je suis passée par hasard dans ce village qui est sur la route de Varengeville... Je n'avais rien vu : c'est mon mari qui a repéré ce clocher bizarre... J'ai tout photographié, y compris le panneau explicatif ! Je photographie souvent les panneaux explicatifs : ça me sert bien quand je fais mes articles...

    14
    Mercredi 6 Octobre 2010 à 20:44
    Ce matin, je n'avais pas lu ton discours explicatif... Donc ce n'est pas fait exprès ? La nature fait bien les choses... Ce clocher est plein de grâce... Il doit être protégé... Quand à l'if, j'ai du mal à croire qu'il soit millénaire... Encore un miracle ! Tu nous en fait voir des vertes et des pas mûres ma chère Eva. Mais où vas-tu donc dégoter tout ça? :-))
    13
    Mercredi 6 Octobre 2010 à 20:37
    c'est bien beau. Tu nous donnes envie de repartir en vacances
    bonne soirée - bises
    clem
    12
    Mercredi 6 Octobre 2010 à 14:48

    J'avais vu sur un blog (j'ai oublié lequel) l'existence d'un clocher tors (je ne sais plus où) mais j'ignorais qu'il y en avait de nombreux, et un pas loin de chez moi...

    11
    Mercredi 6 Octobre 2010 à 14:43

    C'est normal finalement les clochers tors... C'est représentatif de l'esprit des êtres humains...

    10
    Mercredi 6 Octobre 2010 à 14:22

    Moi non plus je n'avais jamais vu celà : on dirait des petits grelots ! Bises. eva.

    9
    Mercredi 6 Octobre 2010 à 13:54
    A Saumur le clocher de l'église Saint Pierre est tors. Mais à droite ou à gauche ? Il faudrait y regarder de plus près. (P.S. : FF a un correcteur d'orthographe qui ignore l'existence de l'adjectif tors !!)
    8
    Mercredi 6 Octobre 2010 à 13:33
    Je viens encore grâce à vous d'apprendre quelque chose Eva: un clocher tors, j'ignorais totalement. C'est d'ailleurs très beau à voir. Bises à vous et bon mercredi. Dominique
    7
    Mercredi 6 Octobre 2010 à 13:20
    Ce que j'aime bien dans ta photo, ce sont les cloches extérieures, je n'avais jamais vu cela. Difficile en effet de mettre une bonne explication sur la torsion du clocher ! Merci pour cette présentation et bisous du jeudi !
    6
    Mercredi 6 Octobre 2010 à 12:30

    Figure-toi que j'avais vu (je ne me souviens même plus sur quel blog) des photos d'un clocher tors, mais que je suis passée dans ce village sans même le voir... C'est mon mari qui me l'a fait remarqué, sur la route de Varengeville... J'étais vraiment enthousiasmée, je n'en croyais pas mes yeux ! Les renseignements du 2ème paragraphe étaient sur un panneau près de l'if millénaire. C'est incroyable comment on peut broder sur un défaut de construction : le mythe des rayons du soleil ! il faut le faire...(surtout ici où le soleil n'est pas vraiment violent !) De tout temps on a eu besoin de se raconter des histoires, et le soleil est toujours une sorte de dieu... 

    5
    Mercredi 6 Octobre 2010 à 11:27

    Je n'avais pas fait le rapprochement avec la flamme qui s'élance vers le ciel...

    4
    DAN
    Mercredi 6 Octobre 2010 à 09:18
    Eh bien je ne connais même pas ce clocher alors que je suis allée voir celui qui est dans le jura. Si tu avais permis aux commentateurs de mettre une photo dans leur "com" j'aurais pu te le montrer !
    3
    Mercredi 6 Octobre 2010 à 08:38
    Un clocher comme une flamme :symbole parfait pour ceux qui ont la foi.. Belle performance. On ne pourra pas l'oublier...
    2
    Mercredi 6 Octobre 2010 à 08:00
    Ça donne au clocher une forme plus naturelle et très agréable!
    1
    Mercredi 6 Octobre 2010 à 07:58
    Bel article et très jolies photos sur le clocher d'Offranville.
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :