• Oliviers

     

    Oliviers



    Les amers petits fruits elliptiques se balancent nonchalamment dans l’air serein de la campagne romaine. Encore immatures, les olives de la villa Hadriana profitent des derniers jours d’octobre, et se gorgent de rayons bienfaisants. Avec indolence, dans la tiédeur de fin d’après-midi, les feuilles argentées dardent leurs pointes délicates vers la douce et belle lumière de Tìvoli…

                                                                                                      eva baila, octobre 2004 ©

    « TransparencesJe suis venu te dire que je m'en vais... »

    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    2
    Lundi 25 Janvier 2010 à 17:04
    Jolie composition, bravo et bonne soirée Eva
    1
    Lundi 25 Janvier 2010 à 10:12
    Joli texte sensible et court. Bonne semaine Eva. Dominique
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :