• Osvaldo Licini (1894 - 1958)

     

    Amalassunta...

     

    "Paysage fantastique, la chèvre"  

     

    "Ho fatto tutto quello che potevo per fare della buona pittura. Poi ho cominciato a dubitare. Dubitare non è una debolezza, ma è un lavoro di forza, come forgiare, diceva Cartesio."  

    Osvaldo Licini (1894-1958) 

    (J'ai tout fait pour bien peindre. Puis j'ai commencé à douter. Douter n'est pas une faiblesse, mais un travail de force, comme de forger, a déclaré Descartes.)

     

    ***

    La première phase figurative des années 1920, fut inspirée par les paysages des Marches, ces collines sur lesquelles Licini est régulièrement revenu dans sa peinture, comme le montre le tableau ci-dessus (Paesaggio fantastico "Il capro")

    Dans les années 1930, Licini se tourna vers le travail non figuratif et prit part au ferment culturel de Milan, moteur de l'abstraction et du rationalisme italiens.

    Même dans ces œuvres, nous pouvons entrevoir la prochaine étape d’un voyage artistique consacré à la fantaisie et à la poésie. Au moment où il a pris sa retraite définitive dans son pays d'origine - Monte Vidon Corrado - avec son épouse suédoise, il crée ici une cour de reines, d'anges, de rebelles et de personnages flottants. L'art devient une poésie perturbatrice aux couleurs vives, aux contours marqués et aux contrastes de coups de pinceau, une dimension parallèle qui enchante le spectateur.

    Enfin, Licini vole libre dans un univers imaginaire dans lequel il se trouve, un lieu recherché depuis longtemps, comme on peut déjà le comprendre dans les phases picturales précédentes. L'artiste-poète propose une narration peuplée de ses personnages les plus aimés : Amalassunta, la lune, le Hollandais volant et les anges rebelles. Les personnages se poursuivent le long des différentes toiles, sont des souvenirs d'humanité entremêlés d'anciens mythes, de danses libres et légèrement irrévérencieuses qui nous accompagnent et nous accompagnent à travers cet univers délicat, difficile à oublier.

     

     

     

    sources : poésie et fantaisie d'Osvaldo Licini

    Un parcours dans l'Art, à travers la création et la modernité

    « "Planter des sources" avec Sebastião et Lelia Salgado.La Dolce Vita »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :