• Paestum 5 (Campanie).

     

    Paestum, amphithéâtre, 2

     

     Ci-dessus, le bouleutérion (Ve S. av. J.-C.) de forme circulaire où se réunissaient les magistrats de la cité grecque.

     

     

    Paestum, piscine

     

    Le gymnasium comprend une grande piscine avec un plan incliné (ci-dessous) et des soubassements en pierre (sorte de labyrinthe) destinés peut-être à des spectacles aquatiques.

     

    Paestum, plan incliné de la piscine

     

     

    Paestum, la muraille d'enceinte

     

    L'amphithéâtre romain (1er S. av J.-C.) n'est que partiellement dégagé.

     

      Paestum, tombe peinte d'époque lucanienne

     

     

    Sur un millier environ de tombes lucaniennes connues aujourd'hui, seulement quatre-vingts présentent les parois intérieures peintes. Cette donnée prouve que les tombes peintes étaient réservées à un nombre assez limité d'individus; il est vraisemblable qu'elles constituaient l'expression la plus immédiate des groupes dominants de la cité lucanienne. [...]

    Toutes les peintures paestanes étaient réalisées dans une technique semblable à la fresque, en étalant une couche mince de chaux sur le support de roche calcaire qu'était la dalle en travertin lissée. Le système portant des représentations est basé sur l'expression des valeurs masculines. A partir de 380 av J.-C., un des ateliers où étaient réalisées les dalles peintes crée la scène emblématique du "retour du guerrier". Cette scène occupe toujours la dalle principale, celle qui est placée derrière le défunt. Elle apparait exclusivement dans les sépultures de personnages masculins de haut rang.

     

    Paestum, tombe peinte d'époque lucanienne 10

     

    Au milieu du IVe s. av. J.-C. on assiste à l'élaboration d'un programme figuratif exclusivement féminin. L'image portante est maintenant celle de la femme, en tant que matrone, représentée assise, occupée à filer et assistée par la servante debout devant elle.

    Pendant la seconde moitié du IVe s. av. J.-C. on avertit, de manière de plus en plus évidente, la volonté de créer une narration, comme ci-dessous où les peintures des quatre dalles ont été conçues comme le développement d'un récit.

     

    Paestum, tombe peinte d'époque lucanienne 7

     

    Paestum, tombe peinte d'époque lucanienne 11

     

     

    Paestum, tombe peinte d'époque lucanienne 4

     

     

    Paestum, tombe peinte d'époque lucanienne 2

     

    Paestum, tombe peinte d'époque lucanienne 3

     

     

    Paestum, tombe peinte d'époque lucanienne 6

     

    Photo eva ©  août 2010 (Musée archéologique National de Paestum)

     

    Documentation écrite extraite de l'ouvrage "Le Musée Archéologique National de Paestum"

    l'histoire, la structure, l'exposition, (auteurs : Marina Cirpiani, Fausto Longo)

    « Paestum 4 (Campanie).Paestum 6 (la Tombe du Plongeur) »

  • Commentaires

    18
    Vendredi 3 Décembre 2010 à 19:29
    c'est beau , grandiose , je ne connais que GRAND
    17
    Mardi 21 Septembre 2010 à 13:07
    C'est exceptionnelle ! Moi j'adore admirer ces trouvailles . A bientôt
    16
    Samedi 18 Septembre 2010 à 08:23

    oui, c'est curieux comme les hommes ont besoin en tout temps d'embarquer leur vie terrestre dans l'au-delà...

    15
    Samedi 18 Septembre 2010 à 08:19
    Que de découvertes! Tu as fait là un bien beau voyage!
    Passe un bon weekend.
    14
    Samedi 18 Septembre 2010 à 05:14
    Bonsoir Dame Eva,

    Excellent article. J'ai été très attentive aux figuratifs des tombes, c'est une découverte pour moi.

    Caroline
    13
    Jeudi 16 Septembre 2010 à 21:01
    tu as beaucoup voyagé. c'est beau.
    bonne soirée
    clem
    12
    Jeudi 16 Septembre 2010 à 19:18

    Le plus étonnant c'est quand même "le retour du guerrier" dans un premier temps, et la représentation de "la femme au foyer" après réflexion ! C'est rigolo ! Rien ne change décidément !

    11
    Jeudi 16 Septembre 2010 à 19:13
    Ces peintures sont remarquables ! Beaucoup de dynamisme dans les attitudes des animaux (je pense à celles de Lascaux) et des humains et les coloris sont si bien conservés...Un témoignage qui n'a pas de prix...
    10
    Jeudi 16 Septembre 2010 à 19:03

    Mais oui ! Vous avez tout deviné ! J'essaie de perdre le moins possible de toutes ces merveilles qui me sont offertes...

    9
    Jeudi 16 Septembre 2010 à 18:39
    Pour faire le voyage avant, pendant et après. Dominique
    8
    Jeudi 16 Septembre 2010 à 18:35

    Je ramène peu de souvenirs, mais j'achète des livres... ils sont précieux pour re-faire le voyage ! Bonne soirée Dominique.

    7
    Jeudi 16 Septembre 2010 à 16:15
    Encore un documentaire aui allie esthétisme et érudition. Merci Eva. Bonne journée à vous. Dominique
    6
    Jeudi 16 Septembre 2010 à 14:27

    je suis comme toi : j'adore la peinture, sauf que là c'était réservé aux riches (tu vas me dire, c'est toujours un peu la même chose...)

    5
    Jeudi 16 Septembre 2010 à 14:26

    tu sais, moi, quand il y a du graphisme et de la couleur quelque part, ça me passionne ! Et quand ça parle de la mort, ça me passionne encore plus... Bisous Danae

    3
    Jeudi 16 Septembre 2010 à 12:03
    Précieuses peintures qui permettent de connaître certaines facettes de l'époque.
    Pourrait-tu s'il te plait me donner le lien de ton article sur le montage de "camille", je ne l'ai pas trouvé dans "rouen" ni dans "sculpture", alors j'ai abandonné ! :-) merci à l'avance
    2
    Jeudi 16 Septembre 2010 à 10:23
    La visite de sites anciens devient passionnante à partir du moment où l'on creuse l'histoire et que l'on essaye de reconstituer la vie de ces gens et grâce à toi, on s'instruit ! Merci Eva et gros bisous
    1
    DAN
    Jeudi 16 Septembre 2010 à 08:25
    Encore une découverte pour moi avec ces ruines du bouleutérion, du gymnasium et de l'amphithéâtre, mais aussi de ces plaques peintes nous racontant la vie des personnages de l'époque, un témoignage qui a traversé le temps pour notre plus grande satisfaction, et la tienne bien entendu...
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :