• "Par dessus tous les temps..."

     

     

    Albert Camus pour Maria Casarès

     

    "Par dessus tous les temps" pourrait être aussi la pensée d'Orphée à Eurydice, de Cocteau à Jean Marais, la pensée de tant d'anonymes à ceux qu'ils aiment et qui s'en sont allés... C'est la mienne à la Poésie, la Beauté, l'Amour, la Mort...

     

     

     

     

    « L'or des sentiers perdus Au bord... »

    Tags Tags :
  • Commentaires

    4
    Mardi 25 Juillet 2017 à 20:07
    Henri-Pierre

    Au delà de la voix de Paco et de la beauté du poème de douce acceptation, je reviens sur ces images d'une époque où tout faisait que les gens étaient beaux, si beaux. Pourquoi ?  Parce que la mise était soignée et décente ? Parce que la course au lucre n'était pas la valeur essentielle ? Parce que la haine dénoncée par feu Anne Dufourmantelle n'avait pas gagné les coeurs et déformé les traits de tant de visages ?  Je ne sais, mais comme les gens étaient beaux.

      • Mardi 25 Juillet 2017 à 23:12

        J'adore ces films qui me semblent tellement indémodables (comme "les enfants du Paradis", "l'Eternel Retour", le Testament d'Orphée...) probablement parce que, comme tu le dis, les gens sont beaux, si beaux... Ils sont "par dessus tous les temps" comme l'écrit Camus. Et aussi par dessus toutes les haines qui sont elles aussi de tous les temps (hélas). J'aime "la puissance de la douceur" dont parlait si bien Anne Dufourmantelle... Je m'accroche à ça (la puissance de la douceur)... 

        PS : j'ai posté sur ton blog, un com sur un billet ancien (les Dragons), et les deux fois, ce com s'est perdu au milieu des autres com d'une façon anarchique... C'est curieux... Je t'embrasse cher Henri-Pierre... 

    3
    El duende
    Vendredi 14 Juillet 2017 à 10:44
    Je ne connaissais pas ce poème. Le chant de Paco est apaisé. Accepter de mourir est une longue préparation psychologique, pour qui a toujours aimé la vie. Décidément ce jour de fête est funèbre pour certains. Je ne te cacherai pas qu'il l'est pour moi aussi ...
      • Vendredi 14 Juillet 2017 à 11:09

        Tout dépend vois-tu... Moi, je suis arrivée au monde avec ça... ça ne m'empêche pas d'aimer la vie (quand mes démons me laissent en paix)... C'est probablement la plus belle video que j'ai réalisée jusqu'à présent. Celle que j'ai faite avec la certitude que ce film est le plus beau de tous les temps, le plus significatif... J'ai trouvé cette dédicace de Camus à Maria Casarès, par hasard, en cherchant sur le net des photos de ce film. J'ai eu grand plaisir à traduire le poème espagnol. J'adore la voix de Paco à cette période... Il a exactement la voix qui convient pour le poème... 

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :