• Pardon (Jules Supervielle)

     

    El_Kantara_3.jpg

     

    Pardon pour vous, pardon pour eux, pour le silence

    Et les mots inconsidérés,

    Pour les phrases venant de lèvres inconnues

    Qui vous touchent de loin, comme balles perdues,

    Et pardon pour les fronts qui semblent oublieux.

     

    Jules Supervielle (Les amis inconnus, 1934 - in Poètes d'aujourd'hui)

     

    « Moustaki... au revoir mon vieil ami...Corps et biens (1930) Robert Desnos »

    Tags Tags :
  • Commentaires

    4
    Samedi 25 Mai 2013 à 21:12

    oh Alain ! tu repars... moi aussi je voudrais tant partir... Pas possible en ce moment, mais je me suis remise à la peinture avec plaisir (à l'huile pour commencer) mais l'aquarelle à nouveau bientôt...

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    3
    Samedi 25 Mai 2013 à 19:59
    Très belle photo, beaux vers, et j'ai encore eu plaisir à remonter tes articles... Moustaki, Marty (que de souvenirs...), le style incomparable de Padilla, etc., je retrouve ton blog avec plaisir avant de repartir, mais je ne l'oublie pas, à bientôt Eva,
    AM
    2
    Samedi 25 Mai 2013 à 11:37

    tu t'envoles ? tu vas où ? je vais voir ça sur ton blog...

    1
    Samedi 25 Mai 2013 à 11:06
    Coucou Eva, ça ne me rajeunit pas, l'année de ma naissance ! Bisous et à bientôt car je m'envole bientôt. Tu viens ? Bisous bisous
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :