• Penne d'Agenais (Lot et Garonne) 4



















































































    La porte de Ferracap : Son nom proviendrait du voisinage du gibet (où les suppliciés avaient le fer au "cap", à la tête). Les mâchicoulis, au sommet de la muraille, datent du début du XXe Siècle. Mais il est possible que cette partie des remparts, soutenue par deux gros contreforts, ait formé un ensemble défensif autonome.
















































    photos eva © octobre 2009 

    documentation écrite Marcel Garrouste
    (Guide Aide-Mémoire : Penne d'Agenais, Cité royale de Guyenne, éditions FRAGILE à Gavaudun)

    « Penne d'Agenais (Lot et Garonne) 3Penne d'Agenais (Lot et Garonne) 5 »

  • Commentaires

    7
    Jeudi 17 Décembre 2009 à 18:27
    vous aimez bien l'architecture vous etes comme moi
    6
    Samedi 21 Novembre 2009 à 11:00
    Ces photos sont splendides. Quel bonheur! merci Eva
    5
    Jeudi 19 Novembre 2009 à 22:27

    ton com sur l'entretien et la restauration de Penne est à l'article n°3, et je t'ai répondu que Froment te fait la bise ! Je dois faire trop d'articles sur Penne ! on finit par s'y perdre ! Ce n'est pas grave, Froment est comme Prévert, il aime les jolies femmes, et il se fera un plaisir de te faire la bise une autre fois... (tu ne refuseras pas l'hommage d'un révolutionnaire !!!)

    4
    Jeudi 19 Novembre 2009 à 21:16
    comme un p'tit coin de paradis
    bises
    bonne soirée
    clem
    3
    Jeudi 19 Novembre 2009 à 19:47
    Ce Penne d'Agenais est un bourg vraiment très bien entretenu et ...restauré. Mon com d'hier n'est pas passé, alors je répète ce que j'ai dit : J'ai aimé Froment, le bien nommé, le poète qui privilégie le laboureur au roi. Ca c'est vraiment révolutionnaire! J.
    2
    Jeudi 19 Novembre 2009 à 15:07

    Mais enfin Dominique, ça n'est pas dangereux un chat ?
    ça n'est pas toujours enragé ! ça ne griffe que si on le provoque !
    et puis, argument essentiel : ça ne s'approche que des gens qui les aiment...
    Moi aussi je vous embrasse. eva.

    1
    Jeudi 19 Novembre 2009 à 14:40
    Là, ça va. J'ai pu me promener dans ces très belles ruelles sans avoir le fauve sur les talons. Je vous embrasse et merci pour ce très beau reportage. Dominique
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :