• Plage du Prophète (poème de Jean-Claude Izzo)

  • Commentaires

    5
    Samedi 3 Décembre 2011 à 19:38

    Je ne connais pas du tout Marseille... Il parait qu'il y a de très beaux coins hors des sentiers battus touristiques...

    4
    Samedi 3 Décembre 2011 à 19:12

    Plutôt que lassitude, j'entends de l'émotion, de la tristesse, mais beaucoup d'émotion dans la voix de Gianmaria Testa qui évoque tous ces exils recommencés... Tous ces exilés échoués sur la plage du Prophète, ou sur d'autres plages, et tous ces exilés qui n'arriveront jamais parce qu'ils ont péri en mer... 

    3
    DAN
    Samedi 3 Décembre 2011 à 17:55
    Un monde que je découvre avec toi !
    2
    Samedi 3 Décembre 2011 à 16:46
    Izzo était moins connu pour sa poésie que pour ses romans tendance polar dans les bas-fonds marseillais.
    Ce poème nous projette loin : ce sont les premiers exodes vers un espoir de terre promise. J'imagine que c'est l'exode juif qui est évoqué en premier lieu ... et bien sûr par ricochets les exodes plus récents... Sur un ton blasé... il y a comme une lassitude évoquée avec cette répétition, comme la vague sur le sable, toujours recommencée...On voit ici la permanence de la poésie. Izzo est mort depuis 20 ans au moins et l'histoire elle, se répète à l'infini.
    1
    Samedi 3 Décembre 2011 à 15:23
    Merci pour ce moment hors du temps,babsy.
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :