• Pompei, la via dei Sepolcri.

     

    Pompei, Via dei Sepolcri. ajpg

     

    "La voie, qui mesure vingt pas de large et cinq cents de long, est marquée par les roues des attelages antiques sur toute sa longueur. Elle est entièrement revêtue de pavés, semblables aux nôtres et bordée de part et d'autre de monuments funéraires." C'est en ces termes qu'Alexandre Dumas, admiratif, décrivait la voie des Tombeaux, découverte lors des premières fouilles.

     

    Pompei, via dei Sepolcri

     

     

    Pompei, Via dei Sepolcri, mausolée à colonnes

     

    Mausolée à colonnes de la famille Istacidia.

     

    Photos eva ©

       

     

    urne funéraire

     

     

    urne funéraire 2

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     Urnes funéraires (Musée Archéologique National de Naples).

     

    « Pompei, cuisines publiques et cabarets.Pompei, la Villa des Mystères (1). »

  • Commentaires

    17
    Mercredi 20 Octobre 2010 à 21:29
    c'est beau.
    bises
    clem
    16
    Mercredi 20 Octobre 2010 à 16:28

    Oui, c'est un raccourci osé !... Un relent de la vieille éducation judeo-chrétienne qui m'a été donnée probablement...

    15
    Mercredi 20 Octobre 2010 à 16:27

    en Arles, nous avons la même : l'Allée des Alyscamps... et je la trouve bien plus belle...

    http://eva.baila.over-blog.com/article-20250785.html

    14
    Mercredi 20 Octobre 2010 à 15:50
    Du lupanar au cimetière... sans détour! Merci pour cette balade au temps jadis!
    13
    Mercredi 20 Octobre 2010 à 14:32
    cette "voie" est vraiment impressionnante !
    12
    Mercredi 20 Octobre 2010 à 14:15

    Vous plaisantez Dominique ? J'ai l'impression qu'il vous en faudrait plus que ça pour vous démoraliser ! Bises et bonne fin de journée... eva.

    11
    Mercredi 20 Octobre 2010 à 13:24
    Elle a l'air très belle cette voie des tombeaux, mais me promener au beau milieu des tombes me démoraliserait. Bonne journée à vous. Dominique
    10
    Mercredi 20 Octobre 2010 à 11:07

    Je viens d'essayer ce règlage en cadrant sur une fenêtre, et c'est impeccable : je vois tous les détails intérieurs, et aussi ceux des rideaux ! Merci beaucoup pour le tuyau !

    Je n'ai plus qu'à revenir à Pompei !!

    9
    Mercredi 20 Octobre 2010 à 10:56
    Martine, qui vient souvent sur Fanal, m'a conseillé de mettre le flash si l'ensoleillement est trop fort et elle, elle a toujours des photos merveilleuses. J'avoue que je n'y aurais pas pensé !
    8
    Mercredi 20 Octobre 2010 à 10:47

    Les urnes funéraires sont un détails parmi d'autres découvertes : je montrerai plus tard la verrerie (et oui, il savait faire cela aussi !) et l'argenterie de la Maison de Ménandre... une merveille ! Des objets en bronze travaillés avec art, et des petits sujets de terre cuite... Des objets utilitaires d'une grâce admirable...

    7
    Mercredi 20 Octobre 2010 à 10:44

    La citation de Dumas est vraiment ce qu'il y a de plus réussi sur cette page où mes photos sont surexposées ! Mais... au bout de cette longue voie, il y a la villa des Mystères, et je voulais faire la transition. Merci de ta visite Sandra (j'adore les aventures de ton petit Ange vraiment malicieux !) Bises et bonne journée à toi.

    6
    Mercredi 20 Octobre 2010 à 10:40

    J'aurais pu l'effacer bien sûr, mais je préfère laisser en l'état. Cette photo-là est sans alibi esthétique, juste un témoignage... Les tombeaux de cette sorte était bien sûr réservés aux gens importants... Heureusement toute vie aboutit à la mort, c'est la règle naturelle, espérons qu'elle persistera malgré l'acharnement de certains qui ne l'admettent pas. Jouer les apprentis sorciers pour déroger à cette évidence nous conduira fatalement à la perte de l'Humain. 

    5
    Mercredi 20 Octobre 2010 à 10:17

    Tu as raison, le soleil était écrasant, c'est la raison de la mauvaise qualité des photos... Pas de possibilité d'avoir un autre point de vue à ce moment de la journée, trop de pas déjà faits pour chercher davantage... Les accès étaient fermés à l'intérieur de la nécropole, il n'était pas non plus question de pénétrer pour photographier les tombeaux, ce que j'ai regretté vivement... Mais tout au bout de la voie, il y avait la merveilleuse Villa des Mystères dont je vais parler demain... Merci Dany de ta visite. eva.

    4
    Mercredi 20 Octobre 2010 à 09:05
    Bonjour,

    On comprend Alexandre Dumas : comment ne pas rester admiratif devant de telles merveilles ? Merci Eva de nous faire voyager ainsi ...
    Bisous,

    Sandra
    3
    Mercredi 20 Octobre 2010 à 08:24
    Quel bonheur ce doit être de découvrir de telles beautés lors de fouilles !!!!!
    2
    DAN
    Mercredi 20 Octobre 2010 à 07:59
    J'aime beaucoup le premier cliché, car il montre bien ce que fut Pompéï, de plus le fil électrique donne une note anachronique aux deux clichés. Quant aux cimetières eux-même, et quelque soit son époque, il me font toujours pensé" à cette phrase :
    "tout ça pour ça ! "
    1
    Mercredi 20 Octobre 2010 à 07:35
    C'est un voyage que je faisais souvent quand j'habitais en Corse du Sud. Une envie d'évasion et hop, je prenais le bateau pour Gènes, et Pise et Rome et... j'y étais. Mais il faut une vie entière pour tout voir et les fouilles doivent continuer certainement.
    Je vois quand même que le soleil écrase toujours aussi dur. Car bien-sur pas d'arbre.
    Merci tes photos nous montrent bien tout.
    Belle journée à toi,
    Dany
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :