• Pour toi mon amour (Jacques Prévert)

     

    HKois009blog.jpg

     

     

    "Je suis allé au marché aux oiseaux

    Et j'ai acheté des oiseaux

    Pour toi

    Mon amour

    Je suis allé au marché aux fleurs

    Et j'ai acheté des fleurs

    Pour toi 

    Mon amour

    Je suis allé au marché à la ferraille

    Et j'ai acheté des chaînes

    De lourdes chaînes 

    Pour toi

    Mon amour

    Et je suis allé au marché aux esclaves

    Et je t'ai cherchée

    Mais je ne t'ai pas trouvée

    Mon amour."

     

    Jacques Prévert

    (photo flirck)

    « Marcel Khalifa chante al-HallâjFantasia »

  • Commentaires

    9
    el duende
    Vendredi 8 Août 2014 à 18:15
    C'est la métaphore du machisme...
    8
    Dimanche 26 Août 2012 à 16:52

    ah ah ah ! les 4 derniers vers sont en trop ? Bon dimanche Bernard !

    7
    Dimanche 26 Août 2012 à 11:33
    Un poème un peu trop long. Bonne journée.
    6
    Vendredi 24 Août 2012 à 19:49

    Oui, c'est bien parce que c'est Prévert qu'on lui pardonne ! 

    5
    Vendredi 24 Août 2012 à 13:02

    sur l'idée de l'amour ?  Même au second degré, ça dénote un certain état d'esprit qui n'est pas dans l'air du temps en occident !... Mais j'adore Prévert tout de même !

    4
    Jeudi 23 Août 2012 à 13:28
    Bonjour Eva, étonnant ce contraste entre les bontés qu'il veut offrir à la femme aimée dans le but de la rendre encore plus esclave ! Pauvres femmes enchaînées à l'homme ! Soutenons le MLF ! Bisous Eva, me revoici.
    3
    Mercredi 22 Août 2012 à 05:08
    ...où bien il faut lire ce poème au second degré, non sur la femme mais sur l'Amour, cette recherche parfois (souvent) éperdue?
    2
    Mardi 21 Août 2012 à 15:33
    Amusant ! ces quelques mots ne m'ont pas choquée ! peut-être parce que je l'aime !

    Bisous
    1
    Lundi 20 Août 2012 à 18:21

    bien sûr... Pourtant Prévert était de gauche, c'était un homme évolué qui aimait la femme, comment a-t-il pu pondre ça ? Je suis convaincue qu'il y a dans tout homme un macho qui sommeille, y compris dans les hommes les plus féministes... C'est un sentiment politiquement incorrect de nos jours, et même les hommes arrivent à se convaincre qu'ils veulent l'égalité, alors que je n'en crois pas un mot... 

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :