• Pujols (Lot et Garonne) 5



    Le Colombage est un mode de construction très répandu au Moyen-Age. La structure de la maison est faite de bois, sous forme de sablières, de poteaux, de croix de Saint-André ou d'écharpes. Le hourdage, fait de briques ou de torchis, n'a donc qu'une fonction de remplissage, voire de raidisseur. Dans la vallée du Lot, la brique est souvent utilisée comme remplissage, et le colombage apparaît généralement aux étages tandis que le rez-de-chaussée est plutôt en pierre.













    Sur le côté de cette maison, aujourd'hui place Sainte Foy, on peut voir une latrine, lieux d'aisance au Moyen-Age. Elle se présente comme une excroissance de la maison, en surplomb sur une ancienne rue vraisemblablement étroite et peu passante, avec une ouverture en partie basse (aujourd'hui comblée), servant d'évacuation.











    photos eva septembre 2009 ©

    « Pujols (Lot et Garonne) 4Pujols (Lot et Garonne) 6 »

  • Commentaires

    23
    Jeudi 8 Octobre 2009 à 07:38

    C'est un grand voyage Alain, tu nous ramèneras des merveilles...
    Travaille bien, peins et photographie-bien !
    Bonne route à vous tous. eva.

    22
    Mercredi 7 Octobre 2009 à 23:20
    Juste une grosse bise Eva avant mon départ pour les montagnes du Yunnan ...
    J'aime bien ton article sur les colombages de notre région (que je vais abandonner pour quelques semaines mais que j'aurai tant plaisir à retrouver ensuite) .
    à + bien amicalement,
    Alain MARC
    21
    Mercredi 7 Octobre 2009 à 20:39

    Merci beaucoup Philippe pour tes encouragements.

    20
    Mercredi 7 Octobre 2009 à 19:47
    Un reportage et une balade magnifique, bravo....... Philippe.
    19
    Mercredi 7 Octobre 2009 à 11:13

    Pujols, c'est fini... demain je passe à autre chose.
    Bisous Pierrot, et câlins à Nours.
    eva.

    18
    Mercredi 7 Octobre 2009 à 05:48
    Et oui....
    17
    Mercredi 7 Octobre 2009 à 00:45
    Une douce pensée à une douce amie, je te souhaite une bonne soirée, bises
    16
    Mardi 6 Octobre 2009 à 22:06

    D'habitude je cite toujours mes sources documentaires au bas de l'article (Wiki le plus souvent) mais là, j'ai cherché partout le nom de l'auteur sur cette sympathique note, mais je ne l'ai pas trouvé : un travail d'équipe probablement, la municipalité comprise...

    15
    Mardi 6 Octobre 2009 à 22:02
    tu en as fait une bonne utilité de la plaquette d' l'o. de t... merci pour nous.. et merci de ta franchise, de ton honnêteté intellectuelle.
    bisous
    clem
    14
    Mardi 6 Octobre 2009 à 21:57

    Toute cette région est parsemée de bastides perchées, avec des points de vue magnifiques...

    13
    Mardi 6 Octobre 2009 à 21:56

    Tu as raison, c'est restauré de frais ! et à grands frais probablement ! et c'est plein de touristes en juillet août ! Mais quel plaisir des yeux comme tu le dis si bien !

    12
    Mardi 6 Octobre 2009 à 21:49

    J'espère juste que la porte n'a été créée que lorsque l'on ne s'est plus servi des latrines...

    11
    Mardi 6 Octobre 2009 à 21:48

    Pour tout vous dire, mes amis, je me suis servi de la petite plaquette de l'Office de Tourisme...
    bisous Clem.

    10
    Mardi 6 Octobre 2009 à 21:24
    C'est bien sympas comme fille .
    9
    Mardi 6 Octobre 2009 à 21:00
    A Montignac, il y a plusieurs maisons à colombages. C'est bien joli. Ta description minutieuse nous permet de connaître les mystères de ces constructions originales.
    Bonne soirée
    clem
    8
    Mardi 6 Octobre 2009 à 20:49
    Mince, l'endroit "fatal" est juste au-dessus d'une porte !
    7
    Mardi 6 Octobre 2009 à 19:52
    On devait se geler pour aller faire ses besoins! J'admire cette très belle maison à colombages, que j'imagine restaurée, car la brique n'a pas une très grande longévité! Malgré tout, il y avait chez nos ancêtres un goût esthétique prononcé, pour le bonheur de nos yeux! Bonne soirée ! J.
    6
    Mardi 6 Octobre 2009 à 11:03
    C'est vrai, je n'y pensais plus. Je me rappelle en effet à la campagne ces petites cabanes de bois posées sur une tranchée qui s'écoulait dans les prés (et que les canards ne dédaignaient pas au passage ! Beurk !)
    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    5
    Mardi 6 Octobre 2009 à 10:53

    Vraiment ? Tu ne te souviens donc pas de ce qui se faisait à la campagne (et même dans les petites villes) il y a 50 ans lorsque le tout-à-l'égoût n'existait pas? je crois bien que c'était pire encore... tout le monde n'était pas dans les quartiers bourgeois favorisés...

    4
    Mardi 6 Octobre 2009 à 10:49

    En effet, c'est plus fréquent de trouver ces vestiges dans les chateaux.
    Ici, ce devait déjà être la maison de quelqu'un d'important...
    Merci beaucoup Jean-Luc de ton com.
    eva.

    3
    Mardi 6 Octobre 2009 à 10:31
    Les latrines collés comme des verrues sur les vieux murs. On les observe aussi le long des murailles de châteaux forts. Nos ancêtres devaient respirer des odeurs que nous avons oubliées !
    2
    Mardi 6 Octobre 2009 à 08:50
    Voila qui me rappelle beaucoup mon village , avec le même lieu d'aisance sur le château et ses maisons à colombages à proximité !

    Très joli reportage , Miss Eva
    1
    Mardi 6 Octobre 2009 à 08:08
    merci pour cette belle promenade au travers d'un village du lot ..l'ambiance des pierres y est , un vrai plaisir !
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :