• Re-Dumas (fiction)

    Re-Dumas (fiction)

     

         Mon cher Dumas,

             Pendant une année entière vous paraissez avoir enduré ce qui  ne vous      semble plus possible aujourd’hui, permettez-moi de m’en étonner.

             Cependant, je ne me traîne jamais aux genoux de mes amants. Ils            partent quand bon leur semble, et moi je ne m’incruste point : dès que je me     sens importune, je m’efface… De tout temps, certains êtres ont profité d’une       rencontre, soit parce que le hasard favorise cette rencontre, soit parce qu’ils en    ressentent le besoin incoercible. La rupture s’ensuit lorsqu’ils n’en retirent plus    aucun bénéfice (que ce soit l’attrait de la nouveauté, ou le confort d’être          rassuré, aimé, idolâtré sans n’avoir rien à prouver). C’est la vie, c’est ainsi        que les choses se font et se défont.

          Vous-même avez trop d’esprit pour ne pas comprendre le sens de ma           réponse, et trop de cœur (généreux et vaste comme un hall de gare) pour ne pas   vous consoler promptement ailleurs.

                              Marie Duplessis

     

       Fiction eva © en réponse à lettre de rupture de dumas-fils à Marie Duplessis

     

     

     

    « Varengeville-sur-Mer (Côte d'Albâtre)La fleur qui répète... »

  • Commentaires

    14
    Vendredi 23 Octobre 2015 à 18:05
    Henri-Pierre

    Juste revanche.

    Un seul rendu pour beaucoup trop de prêtés...

    13
    Jeudi 24 Septembre 2015 à 14:12

    Une réponse amusante qui adoucit la rupture !!! Bises Eva

    12
    Mardi 22 Septembre 2015 à 18:09

    @ El Duende : Marie, elle a de la fierté, elle frime un peu, elle ne va pas courir après quelqu'un qui la congédie...

     

    11
    Lundi 21 Septembre 2015 à 20:43

    Dans le domaine des sentiments, mendier n'est jamais sain... Il vaut mieux s'effacer, et aller chercher l'âme soeur ailleurs... :-)


    Belle soirée à toi, Eva.

    10
    El duende
    Lundi 21 Septembre 2015 à 19:21

    Cette Marie Duplessis, je la trouve bien terre à terre en amour. trop réaliste a mon goût ! On dirait une hôtesse qui parle d'invités de passage ... Peut- être est- ce une sorte de défense, ou une façon de " sortir par le haut" comme on dit ! :-))

    9
    Dimanche 20 Septembre 2015 à 18:21

    ah bon ? c'est vrai Francesco ? Tu préfères les femmes "gluglu et sécotine" ? celles qui se roulent sur ton paillasson en pleurant toutes les larmes de leur corps ?...  Peut-être bien que Dumas aurait voulu un peu aussi.... :-))

    8
    Dimanche 20 Septembre 2015 à 18:03

    Quelle sagesse Marie Duplessis, quelle lucidité, quelle finesse littéraire… mais trop sage, invraisemblable… Je préfère les femmes à l'attitude plus latine, méditerranéenne… :-)

    Superbe Fiction Eva… j'adore!

    7
    Dimanche 20 Septembre 2015 à 15:32

    Merci Rony, bon dimanche, bises.

    6
    Dimanche 20 Septembre 2015 à 13:42
    rony

    Voilà qui est dit sans ambages... mais bien tourné !


    Bravo

    5
    Samedi 19 Septembre 2015 à 16:18

    Merci Dan, tu m'ouvres des perspectives : je pourrais peut-être penser me recycler en "secrétaire publique" (ce terme étant plus approprié à mon modeste registre que écrivain public plus pompeux) et je pourrais me spécialiser dans les lettres d'amour (et de désamour)... Bon week-end à toi 

    4
    DAN
    Samedi 19 Septembre 2015 à 13:34

    Tu n’as peut être que les mots (bien que j’en doute) mais tu les manies avec dextérité, alors à quand un roman complet ?

    3
    Samedi 19 Septembre 2015 à 13:30

    Merci à tous les deux. Dumas-fils avait une excuse : la belle était devenue tubarde ! et puis, ma foi, un an, c'est déjà long !! Il en avait fait le tour, de son actrice... Là (comme il est indiqué dans le billet, c'est une fiction) j'adore imaginer ce qui aurait pu s'écrire...Dans la vie non plus, je ne m'accroche jamais... question d'amour propre !

    2
    Samedi 19 Septembre 2015 à 12:53

    Houlala vaut mieux ne pas te décevoir..........................hahahahaha!

    Bises et qui se mêle de rien se démêle de rien..................sourire

    1
    Samedi 19 Septembre 2015 à 12:35

    Bonjour Eva.

    ...Et toc !

     

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :