•  

    Quisiera esta tarde...

     

    Paco Ibañez chante Alfonsina Storni

    "Ce soir divin d'octobre, j'aimerais flâner au bord de la mer

    Et, figure droite, entre ciel et plage, sentir l'oubli perpétuel de la mer."

     


    5 commentaires
  •  

    La rose blanche...

     

    La rosa bianca

    Coglierò per te

    l'ultima rosa del giardino,

    la rosa bianca che fiorisce

    nelle prime nebbie.

    Le avide api l'hanno visitata

    sino a ieri,

    ma è ancora così dolce

    che fa tremare.

    E' un ritratto di te a trent'anni,

    un po' smemorata, come tu sarai allora.

    Attilio Bertolucci

     

    Je cueillerai pour toi

    la dernière rose du jardin,

    la blanche rose qui fleurit

    dans les premiers brouillards.

    Les abeilles avides l'ont visitée

    jusqu'à hier

    mais c'est encore si doux

    que ça fait trembler

    C'est un portrait de toi à trente ans, 

    un peu oublieux, comme alors tu seras.


    1 commentaire
  • Libro de buen amor

     

    Le "Libro de Buen Amor" (Livre de bon amour) est une œuvre magistrale, composée en vers essentiellement, par un certain Juan Ruiz, Archiprêtre de Hita, en 1330 ou 1343.

    Il s'agit d'une composition d'environ 1 700 strophes en cuaderna vía (strophes de quatre vers alexandrins espagnols – à 14 syllabes métriques – à rime consonante), typiques du Mester de Clerecía, auquel elle appartient, précédées d'un prologue/sermon en prose. L'auteur – dont le nom et l'identité restent méconnus et contestés – fait se succéder des pièces narratives et lyriques aux origines et à la thématique variées.

    Le fil conducteur de cette magnifique (mais complexe) fresque en vers est le parcours amoureux faussement autobiographique du protagoniste-narrateur, l'archiprêtre de Hita, qui enchaîne diverses aventures amoureuses à l'issue désastreuse pour la majorité d'entre elles (seule une d'entre elles, débouche sur un supposé mariage, aventure dans laquelle l'archiprêtre est remplacé par un personnage parodique, don Melón de la Huerta, sieur Melon du jardin). Ces femmes sont de conditions et d'origines diverses, et constituent, de ce fait, des portraits vivants et variés de la femme du xive siècle.

    L'Archiprêtre de Hita, de son vrai nom Juan Ruiz, est un auteur castillan du xive siècle, dont on ignore à peu près tout. Son véritable nom, ses origines, ses activités restent quasiment inconnues, et ont fait douter de l'existence réelle de l'auteur. Il serait né en 1283 ou 1284 et décédé en 1350 ou 1351. Son nom est demeuré éternellement lié à la seule œuvre qui lui soit attribuée : le Libro de Buen Amor ou Livre de Bon Amour, considérée comme un des chefs-d'œuvre de la littérature castillane et européenne médiévale.

     

     


    10 commentaires
  •  

    Septembre.

     

    "Io abito la terra, 

    Nel ventre del tempo"

     

    © Francesco Pagni, photo et poème

     

    "Moi, j'habite la terre, Dans le ventre du temps"

     

     

     

    "Ça n'était pas le vent. C'était tout simplement le ciel qui descendait jusqu'à toucher la terre, racler les plaines, frapper les montagnes et faire sonner les corridors des forêts. Après, il remontait au fond des hauteurs."

    Jean Giono (Que ma joie demeure). 

     

     Play list de Francesco

    Blog de Francesco

     

     


    8 commentaires