• Phantasme...

     

     

    Parce que c’est ma fête aujourd’hui, je me fais un cadeau…

    « Bonne fête, à moi ! »

    (Paolo, offre-moi une glace au citron, une après-midi de rêve, des perles parfumées…)

     


    8 commentaires
  • Monflanquin, bastide du Lot et Garonne.

     

    Située sur une colline surplombant la vallée de la Lède, à la frontière du Périgord du Quercy et de la Guyenne, Monflanquin est classé parmi les "plus beaux villages de France. C'est une bastide alphonsine du XIIIe siècle.

    Le plan orthogonal de la Bastide est caractéristique du schéma qui prévaut dans le type aquitain dont Monflanquin est exemplaire. La place centrale disposait autrefois d'une halle dont le bas servait aux commerçants lors des jours de foire ou de marché et le premier étage de salle de réunion à la jurade. Les rues charretières s'y croisent à angle droit tandis que l'ensemble des rues sont perpendiculaires les unes par rapport aux autres, délimitant des îlots. Un réseau secondaire de rues complète ce système classique. L'église est en retrait par rapport à la place de façon classique.

    Jolie petite bastide perchée du Lot-et-Garonne dominant la vallée de la Lède entre Agenais et Périgord, fondée au XIIIe siècle par Alphonse de Poitiers, elle résista aux nombreuses attaques anglaises.

    Avant les guerres de Religion, la population était nombreuse et l'artisanat prospère. Elle subit ensuite des attaques qui mirent l'église et le couvent des Augustins à feu et à sang. Au XVIIIe siècle, la cité vécut une ère de prospérité mais l'après révolution provoqua un exode rural. Aujourd'hui, Monflanquin recèle de nombreux souvenirs de son passé comme le portail décoré de l'église, la maison du prince Noir, un réseau de ruelles dites carrérots et une belle place entourée de maisons à arcades (place d'ailleurs qui a perdu sa halle démolie en 1830).

    Monument historique, ses voûtes d'ogives et ses baies géminées dominent la place, la maison dite du Prince Noir est la plus remarquable de la bastide. Le Prince Noir, fils du roi d'Angleterre Edouard III et vainqueur de Jean le Bon à Poitiers en 1356 y aurait séjourné. Il fut surnommé ainsi à cause de son armure noire. En raison de son emplacement privilégié et sa décoration, cette maison était certainement réservée à l'usage du personnage le plus influent de la cité : le Bayle ou le Sénéchal.

     

     


    5 commentaires
  •  

    "Parigi" Paolo Conte

     

    « Qui sait ce qu’on peut se dire dans cette lumière,

    Quels mots, lumière de pluie et lumière de conquête

    Laissons faire cet hôtel si proche, si confortable où les gens vont mourir d’amour

    Toi et moi, qui sait… quelqu’un nous aura présentés

    Et nous avons pris un taxi, un téléphone, une place

    Toi et moi, jetés par amour dans une chambre,

    Alors que tout autour c’est la pluie, la pluie, la pluie… et la France »

     


    4 commentaires
  • Un conte de Guy de Maupassant

     

    Rose est une fille de ferme. Séduite, puis abandonnée par le valet Jacques, elle met au monde un enfant qu’elle cache dans un village voisin. Demandée en mariage par le maître, elle refuse obstinément, ne pouvant avouer sa « faute ». Elle finit par accepter le mariage mais celui-ci tourne mal, le fermier ne pouvant admettre de ne pas avoir d’enfants. Rose, dans un cri de désespoir, avoue qu’elle a un enfant. Le fermier alors, fou de joie, l’entraîne pour aller chercher cet enfant inespéré. Ce conte a été mis en image par Claude Santelli en 1973 pour la télévision.

     

     


    7 commentaires