• Rose poudré

     

    DSC02169jj

     

    Comme baisers légers posés sur la veine bleue de ton poignet,

    Les pétales « rose poudré » sont tombés dans mon jardin,

    Mais demain renaîtront…

    Demain mon amour,

    ou plus tard, ailleurs, ou dans une autre vie…

                                      eva (texte et photo
    ©)                                                         

     
    « Sable et verreAmour... »

    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    14
    Lundi 10 Septembre 2012 à 19:09

    oh ! quelle merveille ! Houbigant, Parfumeur des Reines...

    http://www.houbigant-parfum.com/main.html 

    13
    Lundi 10 Septembre 2012 à 18:40
    Délicat, comme les poudres rosés dont nos mères ennuageaient leur visage. Un nom me vient : Houbigant
    12
    Jeudi 6 Septembre 2012 à 14:35

    ah oui ! c'est vrai ça  ce sont toujours les mêmes ! à cette saison, les géraniums des balcons sont là !

    11
    DAN
    Mercredi 5 Septembre 2012 à 09:50
    Les fleurs renaissent toujours, la preuve, elle ont fleuri en 2009 et ont conservé tout leur éclat !
    10
    Jeudi 2 Juillet 2009 à 19:29

    tu as raison, c'est un géranium-lierre, on les installe aux balcons et fenêtres, et ils les décorent tout l'été (en Normandie, en Alsace aussi)...

    9
    Jeudi 2 Juillet 2009 à 19:14
    C'est un peu le spleen dans ton poème subtil!
    Par contre, il me semble reconnaître le géranium-lierre;Dans certaines contrées, le géranium en terre est gigantesque!
    8
    Jeudi 2 Juillet 2009 à 13:03
    Bonjour mon amie Eva, c'est une vision de voir l'amour renaître demain ou un autre jour en voyant les pétales qui tombent dans ton jardin, elles peuvent s'anéantir ou revivre..., une renaissance, mais pour toi c'est une conviction, l'amour naîtra toujours...merci pour ces magnifiques vers, j'adore, bonne journée, gros bisous
    7
    Mercredi 1er Juillet 2009 à 22:17
    C'est vraiment très sympa comme composition et j'aime bien le texte également !
    6
    Mercredi 1er Juillet 2009 à 17:57

    merci Margareth :-)

    5
    Mercredi 1er Juillet 2009 à 17:56

    allons-y pour le charme mélancolique !

    4
    Mercredi 1er Juillet 2009 à 17:42
    pas de tristesse, mais un petit coté désuet plein de charme... Dominique
    3
    Mercredi 1er Juillet 2009 à 13:22
    Beau texte plein de délicatesse...
    2
    Mercredi 1er Juillet 2009 à 08:41

    la comptine de Paco Ibañez raconte un "monde à l'envers" : elle chante l'histoire d'un loup gentil qui s'était fait mangé par les moutons...
    amitié Claude B. eva.

    1
    Mercredi 1er Juillet 2009 à 08:23
    très beau texte, mais je sens une note de tristesse
    bonne journée
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :