• Rouen, la très belle...

    Rouen, la très belle...

     

      « Sa mère lui choisit une chambre, au 4ème sur l’Eau de Robec, chez un teinturier de sa connaissance… Dans les beaux soirs d’été, à l’heure où les rues sont vides, quand les servantes jouent au volant sur le seuil des portes, il ouvrait sa fenêtre et s’accoudait. La rivière qui fait de ce quartier de Rouen comme une ignoble petite Venise, coulait en bas, sous lui, jaune, violette ou bleue, entre ses ponts et ses grilles. Des ouvriers accroupis au bord, lavaient leurs bras dans l’eau. Sur des perches partant du haut des greniers, des écheveaux de coton séchaient à l’air.

    En face, au-delà des toits, le grand ciel pur s’étendait, avec le soleil rouge se couchant. »                                                                 

     

                                                                                                  Gustave Flaubert (Madame Bovary)


     

     

    « La confidence de l'abîme (Pessoa)Emawayish »

  • Commentaires

    12
    Mercredi 25 Février 2015 à 17:04

    Francesco, il y a d'autres belles villes en France, bien évidemment, mais Rouen a ceci de particulier, c'est qu'elle n'est pas une ville-musée (comme Sarlat par exemple), tout le vieux Rouen est habité, c'est une ville vivante où le Moyen Age est présent... J'adore conduire les amis de passage dans ces belles rues, et loin des cohortes de touristes je ne manque jamais de les amener à l'Aître St Maclou où naissent les talents artistiques de demain. Cet ancien charnier du Moyen Age (du temps des épidémies de peste) est un endroit fascinant : une sorte de petit patio, entouré de cette danse macabre qui rappelle que la mort fauche les riches comme les miséreux, les artisans, les paysans, les chevaliers, les nobles... J'adore cet endroit ! Merci de ton com Francesco :-)   

    11
    Mercredi 25 Février 2015 à 15:54

    Quelle beauté Rouen Eva, vivre dans une si belle vile mène très facilement à devenir un romancier, un poète, un philosophe ou un artiste….. Je comprend maintenant beaucoup de choses à propos de ton talent et de ta sensibilité…..

    Merci Eva de cette magnifique balade!

    10
    DAN
    Mardi 24 Février 2015 à 18:07

    J'ai réussi à mettre ton blog dans mes favoris, je vais ainsi pouvoir te suivre sans problème merci Eva

    9
    Mardi 24 Février 2015 à 18:06

    Henri-Pierre !!!!!!! non ? c'est bien vrai ça ? happy

    8
    Mardi 24 Février 2015 à 17:57
    Henri-Pierre

    Je pense qu'il y a chez ton mari une part de Bovary aussi, enfin je dis ça, parce que moi...
    Même Charles que tu connais est plus Bovary que le Charles de Flaubert (le pauvre, celui-là personne ne veut l'être)

    7
    Mardi 24 Février 2015 à 16:45

    @ Henri-Pierre : ah ah ah ! je t'adore ! tu me fais rire, tu sais pourquoi ? parce que Flaubert qui avait coutume de dire "Mme Bovary c'est moi" nous a permis à tous de nous prendre un peu pour Emma... et que je me suis toujours prise un peu pour elle... Mon mari m'a dit une fois : si tu te prends pour la Bovary, n'oublie pas que je ne suis pas Charles !!! et que le type qui t'a vendu tes rideaux n'est pas M. Lheureux non plus ! 

    6
    Mardi 24 Février 2015 à 16:36

    @ Dan : il y est toujours ton blog !!! je t'ai même fait un com et je suis revenue en cliquant sur mon nom !! Si tu veux, tu peux t'abonner ici : en postant ton adresse mail dans le petit pavé en bas de page colonne de droite (Newsletter, juste avant les tags de toutes les couleurs), et tu recevras automatiquement le lien chaque fois que je publierai une nouveauté ! Bon courage Dan, ne lâche rien ! 

    5
    Mardi 24 Février 2015 à 16:36
    Henri-Pierre

    Vivante évocation que celle de Flaubert
     Peut-être Emmma qui manquait de galette venait-elle rêver devant la tour de beurre ;)

    4
    DAN
    Mardi 24 Février 2015 à 16:19

     

    Du fait que mon blog Havrais-dire n'existe plus de la faute d'over blog, je n'ai plus le raccourcis menant à ton blog, et comme avec Ekl-blog il n'est pas possible de faire le clic droit je suis obligé de faire à chaque fois une recherche sur internet pour trouver ton blog, c'est un peu dommage...

     

    3
    Mardi 24 Février 2015 à 10:05

    Bonjour Eva,      Théophile Gautier, George Sand, Honoré de Balzac, Charles Baudelaire, Guy de Maupassant, Émile Zola,(pour ceux qui me viennent immédiatement à l'esprit, pardon aux autres) quel siècle renversant ! Et merci pour la promenade à Rouen.

    2
    Mardi 24 Février 2015 à 00:38

    Je reconnais ces rues où je suis passée il y a deux ans. J'espère revoir Rouen, la très belle en effet.

    1
    Lundi 23 Février 2015 à 16:16

    Bonjour

    Magnifique ville en effet!

    Bisous

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :