• Rouen, rue Eau de Robec et rue de la Foulerie.

     

    Rue Eau de Robec 7

     

     

    La rue Eau de Robec doit son nom à la rivière « Le Robec » qui avait attiré les artisans drapiers et teinturiers qui exerçaient tout le long de son cours. La rue était pittoresque avec ses innombrables passerelles qui desservaient chaque maison et l’eau du Robec qui changeait de couleur plusieurs fois par jour. Flaubert dans « Madame Bovary » qualifiait ce quartier d’ « ignoble petite Venise ». On reconnaît les nombreuses maisons du XVIIIe Siècle qui offrent leur grenier ouvert et abrité sous un toit débordant pour servir de séchoir.

      

     

    Rue Eau de Robec 6

     

     

    Dans la rue Eau de Robec, s’ouvre la « rue de la Foulerie » où était installé probablement un atelier de foulage des tissus et des cuirs (à droite de la photo).

     

    Rue de la Foulerie (débouchant sur la rue Eau de Robec)

     

     

    rue de la Foulerie

     

     

    L’agneau pascal figure au blason de Rouen, et symbolise également le commerce et l’industrie de la laine. (On le retrouve aussi dans un écusson au centre de l’arcade du Gros Horloge.)

     

    Blason de Rouen sous le Gros Horloge

     

    Photos eva ©

    « Rouen, rue du Petit MoutonBarbara et Chris-Tian Vidal »

  • Commentaires

    17
    Mercredi 19 Mai 2010 à 19:22

    je suis bien contente de servir à quelque chose aujourd'hui ! lol !

    16
    Mercredi 19 Mai 2010 à 19:11
    Ton article éclaire un peu mes recherches généalogiques (il va falloir que je prenne tout cela en note) car, m'a-t-on dit, l'un de mes ancêtres, ingénieur, possédait une entreprise de couleurs. Mais ma tante me parlait tantôt de Rouen, tantôt de Robec que je ne savais pas où situer. Il me semble que je trouve ici la clef de l'énigme, ce qui va me permettre d'avancer dans ma généalogie !
    15
    Lundi 17 Mai 2010 à 22:41

    Il y a encore beaucoup de surprises à découvrir à Rouen... Douce nuit Dominique

    14
    Lundi 17 Mai 2010 à 22:20
    très belle rue agréable à parcourir avec le Robec , qui fait le coquet dans le milieu.
    bonne semaine
    mouette
    13
    Lundi 17 Mai 2010 à 20:31

    Cher Pierrot, tu as beaucoup manqué à tes fidèles visiteuses à ce que j'ai pu voir ! Je te souhaite un bon rétablissement. Bisous. eva.

    12
    Lundi 17 Mai 2010 à 20:30

    Flaubert dans ce roman "Mme Bovary" fait preuve d'une grande finesse dans la connaissance et la description de la psychologie féminine de son époque. Emma est une jeune fille issue de la campagne (fille d'un paysan plutôt aisé) qui a été élevée au couvent, à qui l'on a appris la poésie, le piano, un peu de raffinement, et qui a des rêves plein la tête... Emma s'ennuie, et ne fait rien d'autre que surendetter son foyer, par désoeuvrement, par ennui... Emma n'est pas une hystérique, c'est une petite jeune-femme qui rêve son existence... Et les amants se trouvent là juste au mauvais moment ! Peut-on reprocher à Flaubert d'avoir été là au mauvais moment ? Ce n'est pas cruel d'offrir à une femme qui s'ennuie ce que son mari ne sait pas lui donner... Bisous Sandra. (Flaubert n'est pas plus cruel que son fils spirituel : Guy de Maupassant dans sa description du monde paysan cauchois...Les deux ont un énorme talent et décrivent les gens exactement comme ils sont...) 

    11
    Lundi 17 Mai 2010 à 19:34
    Bonsoir,

    Je trouve que Flaubert a été bien cruel... Je trouve le quartier magnifique (mais sans doute n'avait-il pas le même aspect à l'époque).
    Plein de gros bisous à toi,

    Bonne soirée,

    Sandra
    10
    Lundi 17 Mai 2010 à 19:26
    Je suis passé une fois dans cette ville, pour des raisons boulot, je me souviens bien du quartier de la cathédrale, très joli...bise eva, merci de ton coucou, je vais un peu mieux, mais c'est pas encore ça...
    9
    Lundi 17 Mai 2010 à 18:36
    Jolies maisons dans ce quartier que tu me fais découvrir. A+
    8
    Lundi 17 Mai 2010 à 16:12
    Toujours aussi charmantes ces rues de Rouen, et associées à vos remarques, on passe un excellent moment. Je vous embrasse. Dominique
    7
    Lundi 17 Mai 2010 à 14:32
    Salut Eva!
    C´est une balade fabuleuse :)
    Bon début de semaine
    A plus
    Elisa en Argentine
    6
    Lundi 17 Mai 2010 à 13:59
    A travers les rues, l'histoire de la ville se déroule sous mes yeux enchantés. Merci Eva!
    5
    Lundi 17 Mai 2010 à 11:32
    Merci eva pour ces belles pages d'histoire Rouennaise.
    Bonne journée
    4
    Lundi 17 Mai 2010 à 09:55

    Je ferai plus tard un billet sur cette horloge qui est très célèbre à Rouen... Bises et bonne journée Danae.

    3
    Lundi 17 Mai 2010 à 09:47
    L'horloge a l'air magnifique et l'on n'en voit qu'un bout ? Bisous Eva
    2
    Lundi 17 Mai 2010 à 08:32

    Ni l'un ni l'autre Caroline, juste une bonne connaissance de ce quartier mise au service d'un couple d'amis de passage... (et une vraie passion pour la ville de Rouen)

    1
    Lundi 17 Mai 2010 à 00:49
    Eh bien grâce à vous Eva, j'ai mieux visité Rouen que de visu et en plus en me cultivant. Vous êtes vraiment partie du livre pour les visites ou est ce une thématique prévue dans un circuit touristique rouennais ?

    Merci pour les visites sur mon second blog.

    Bon début de semaine !

    Caroline
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :