•  

     

    483766 10151326445223525 874527886 n

     

     

     

     

    "Faible mortel, je suis la vierge mystérieuse des dernières amours,

    Je t'offre un lit de fleurs sans épines ni douleur.

    En amante, je te donne ma tendresse, sans vanité ni mensonge ;

    Je ne te donnerai ni plaisir ni joie,

    Mais l'éternité de mon amour. "

     

    illustration : sculpture "la valse" de Camille Claudel   


    11 commentaires
  •  

    Femme tenant une couronne (cathédrale de Rouen, détail)

     

    "Si l'amour vous couronne, il vous crucifie aussi."

                                                                             Khalil Gibran


    17 commentaires
  •  

     

     

    Le Doryphore

     

     

    Ce jeune athlète porteur de lance (doryphore) est l'application du canon des proportions du corps humain établi par son auteur, le sculpteur grec Polyclète d'Argos vers le milieu du Ve s. av. J.C. L'original en bronze fut perdu. Cette copie trouvée dans la palestre samnite de Pompéi en 1797 est la meilleure de toutes les répliques romaines : elle demeure fidèle à la conception de l'artiste suivant laquelle le rapport mathématiaque de ces proportions établit que la tête est contenue sept fois dans la hauteur totale du corps. Pour les Grecs de la période classique, à laquelle appartient Polyclète, la statuaire ne doit pas être une copie plus ou moins fidèle du réel mais une expression idéale de la nature. Le "canon" ou modèle de référence est le moyen de parvenir à l'image souhaitée. Le Doryphore représente la synthèse de la perfection corporelle recherchée par l'art grec de l'époque.  Le personnage s'équilibre parfaitement dans un mouvement contrarié du corps qui pèse sur une jambe alors que c'est le bras opposé qui est en action. 

     

    (source : Guide Bleu Hachette, Italie du Sud)

     

    photo eva baila © août 2010, Musée Archéologique National de Naples


    9 commentaires
  •  

    Vénus callipyge Musée Archéologique de Naples

     

    Photos août 2010 eva baila ©

     

    Vénus callipyge, Musée de Naples

       

     
     

    17 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique