• Serenata andaluza...

     

     

    2-Granada-15b.jpg

     

    2-Granada-11.jpg

     

    Granada

     

    3-Cordoba-05.jpg

     

    Còrdoba

     

    4-Sevilla-36a.jpg

     

    Sevilla

     

    4-Sevilla-37.jpg

     

    4-Séville, tombe du torero Ignacio Sánchez Mejías

     

    7-Ronda-06.jpg

     

    Ronda

     

    7-Ronda-07.jpg

     

    6-Cadiz-08.jpg

     

    Cadiz

    « Faut vivre... MouloudjiL'Emmuré (René Char) »

    Tags Tags :
  • Commentaires

    9
    Dimanche 15 Juin 2014 à 12:19

    J'ai visité l'Alhambra en circuit organisé. L'avantage ainsi, c'est que tous les problèmes d'attente sur ce genre de site, sont estompés... L'inconvénient, c'est que l'on visite tout "à la course"... et que l'on ne peut pas choisir de séjourner dans les Paradors qui sont vraiment l'idéal en matière d'hébergement. Je regrette de n'avoir pas pu faire "la route de Federico"... Il faudra que j'y revienne, rien que pour Lorca...

    8
    Dimanche 15 Juin 2014 à 10:18
    Grenade, c'est aussi un parcours initiatique dans l'Espagne profonde, j'y retournerai pour la découvrir autrement. Mon souhait est de dormir dans le Parador de l'Alhambra afin de voir les jardins la nuit et pourquoi pas un concert !
    7
    Mardi 27 Mai 2014 à 19:42

    des photos argentiques... Je ne mitraillais pas autant que maintenant. Pour moi, l'Andalousie, c'est obligatoirement Manuel de Falla

    6
    Mardi 27 Mai 2014 à 15:57
    Sol y sombra, tanguer entre fraîcheur et braise. L'Andalousie est là magnifiée par la si sensible musique de Falla
    5
    Vendredi 23 Mai 2014 à 18:02

    bravo Danae ! super ! Il faut toujours être optimiste ! 

    4
    Vendredi 23 Mai 2014 à 10:34
    C'est toi la plus sage de nous deux !!! J'ai reçu une amie des blogs et c'était mardi et mercredi, les prévisions météo étaient mauvaises, eh bien il n'a jamais fait aussi beau et nous sommes allées à l'île de Sein ! Maintenant il peut pleuvoir ! Bises Eva
    3
    Vendredi 23 Mai 2014 à 10:16

    Tu as le coeur vaillant Danae... "Souffrir pour atteindre le Beau"... c'est très courageux... Pour ma part, je laisse le Beau venir à moi, et je le cueille dans peine... c'est moins courageux et plus facile ! Bises ma chère Danae (toujours sous le ciel triste !)

    2
    Jeudi 22 Mai 2014 à 09:08
    Coucou Eva. J'avais beaucoup aimé Grenade. Pour répondre à ton com sur mon blog, il faut quelquefois beaucoup souffrir pour atteindre le BEAU !!! Gros bisous ma belle
    1
    Jeudi 22 Mai 2014 à 08:23
    Bien agréable de se promener dans tes photos en ce début de journée...
    Bises Eva.
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :