•  

     

    Un demi-dieu dont on ne pourra jamais contester l'authenticité de la fureur de vivre...

     

    L'ordalie à 200km à l'heure

     

     


    7 commentaires
  • L'écriture inclusive et le pseudo-féminisme

     

    photo de Rosa Luxemburg

     

    « A titre personnel et malgré mes gros ovaires, je ne me sens ni plus ni moins représentée quand je lis « les tomates et les poivrons sont verts » […] les partisans de l’écriture inclusive n’incluent rien. Ils divisent, fragmentent, cloisonnent, morcellent, se signalent leur appartenance et se font des clins d’œil entre initié.e.s. Mais ce n’est pas là faire la langue – au mieux, qu’on parle de jargon, au pire d’une secte. 

    Peu avant de se faire lyncher par une foule persuadée d’œuvrer pour le bien commun, l’une des premières féministes de notre histoire, Hypatie, aurait déclaré : « il est terrible d’enseigner des superstitions comme s’il s’agissait de vérités. » Peggy Sastre, auteur et traductrice.

     

    Christine de Pisan, Georges Sand, Rosa Luxemburg, Louise Michel, Anaïs Nin, Colette, Simone de Beauvoir, étaient des femmes libres, talentueuses et cultivées, courageuses et activistes… pour ne citer qu’elles… mais elles sont nombreuses à ne pas avoir été «transparentes». Elles ont été de vraies féministes, contrairement à nombres d’écervelés (hommes et femmes) qui brassent du vent, en mal de célébrité, en mal de véritable objectif concernant les droits des uns et des autres… L’écriture inclusive et son « point milieu » est en passe de rendre la langue française, illisible, laborieuse et incompréhensible. Le débat est aussi vain, surréaliste et ridicule que celui concernant la masturbation chez les hannetons.

    eva.


    18 commentaires
  •  

     

     

     

    "Ainsi commence le fascisme. Il ne dit jamais son nom, il rampe, il flotte, quand il montre le bout de son nez, on dit : C'est lui ? Vous croyez ? Il ne faut rien exagérer ! Et puis un jour on le prend dans la gueule, et il est trop tard pour l'expulser."  Françoise Giroud.


    16 commentaires
  •  

     

    Migrants

     

    Les trains bondés, les barbelés, les naufrages, les migrants numérotés... l'Histoire bégaie honteusement...

    EUROPE réveille-toi  !  

    Messieurs les dirigeants, organisez-vous pour que l'accueil soit humain et que l'effort d'accueil soit réparti équitablement et d'une façon solidaire...

     

    Migrants

     





    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique