• J.M Le Clézio : lettre à ma fille

     

    "Lettre à ma fille au lendemain du 11 janvier 2015"

    par J.M. Le Clézio à lire ici


    6 commentaires
  •  

     

    Contre l'horreur, la haine, la violence,

    Pour la fraternité et la liberté d'expression

     

    Je suis Charlie...


    13 commentaires
  • le mariage pour personne...

     

     

     

    Il existe une autre video de meilleure qualité, mais elle appartient à l'INA, et il n'est pas possible de l'intégrer... Vous pouvez la visionner à ce lien :

    https://www.youtube.com/watch?v=I9OXwNd8EUs

     

    Cette chanson a été inspirée à Brassens par Pupchen, (son grand amour), qu'il n'a jamais épousée, et avec qui il ne cohabitait pas : chaque jour était pour eux un rendez-vous dégagé de toute contingence matérielle triviale...

    "De servante n'ai pas besoin / Et du ménage et de ses soins / Je te dispense / Qu'en éternelle fiancée / A la dame de mes pensées / Toujours je pense..."

     


    9 commentaires
  •  

    la-poupee.jpg

     

    Je vous trouve ma poupée, 

    Bien souvent inoccupée.

    Il faut vous prendre le bras

    Pour vous faire faire un pas.

    Vous souriez d'un air bête

    Sans même bouger la tête.

    Vous dites toujours : demain

    Jamais une aiguille à la main.

    Vous n'aimez que la toilette,

    Prenez un peu ce balai

    Et balayez s'il vous plaît !

    Lavez-moi cette vaisselle,

    Vivement mademoiselle !

    Ecumez le pot-au-feu,

    Remuez-vous donc un peu !

    Mon mari, votre bon père,

    Travaille assez lui, j'espère

    En rentrant il doit avoir

    Sa soupe chaude, le soir !

    Regardez notre voisine,

    Comme elle tient sa cuisine,

    Sa chambre, son linge et tout !

    Vous devriez rougir beaucoup.

    Une fille adroite et sage,

    Aide sa mère à votre âge,

    Et je vous battrais, je crois,

    Si vous n'étiez pas de bois ! 

     

    J.Aicard

     

    "On ne naît pas femme, on le devient... C'est l'ensemble de la civilisation qui élabore ce produit intermédiaire entre le mâle et le castrat, qu'on qualifie de féminin."

     

    "La femme n'est victime d'aucune mystérieuse fatalité : il ne faut pas conclure que ses ovaires la condamnent à vivre éternellement à genoux."

     

    Simone de Beauvoir

     


    12 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique