• Solitude

     

    441px-Die_Zwitscher-Maschine_-Twittering_Machine-.jpg

     

    Paul Klee, la Machine à gazouiller (Moma, New-York)

     

    "Les oeuvres d'art sont d'une infinie solitude ; rien n'est pire que la critique pour les aborder. Seul l'amour peut les saisir, les garder, être juste envers elle."

     

    Rainer Maria Rilke (extrait des lettres à un jeune poète)

    « Une sorcière comme les autres...Anne SylvestreJean Chalosse, berger des Landes »

    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    7
    Lundi 24 Février 2014 à 09:31

    Mon ami Klee est un vrai magicien, toujours plein de fraîcheur malicieuse... 

    6
    Lundi 24 Février 2014 à 01:46
    Les Shadocks, moi aussi je les ai vus immédiatement dans cette oeuvre. Te dire comment j'appréhende une oeuvre... c'est un peu comme pour les êtres humains... j'aime ou pas, sans trop savoir pourquoi, çà vient du plus profond de moi. Mais même lorsque je n'aime pas, je ne critique pas et surtout pas dans le sens de "critique"artistique", je ne me permettrais pas.
    5
    Dimanche 23 Février 2014 à 10:07
    Coucou Eva, je nous vois en train de gazouiller sur cette oeuvre qui est légère et agréable à regarder ! Bon dimanche et bises
    4
    Samedi 22 Février 2014 à 09:04

    Mais non Dan ! Je n'avais pas pensé aux Shadocks, mais à présent que tu le dis, c'est certain, la machine à pomper s'est inspirée de la machine à gazouiller ! Bonne journée Dan ! 

    3
    Samedi 22 Février 2014 à 09:03

    Je reçois toujours tout d'une oeuvre en bloc ! "avec amour" comme le dit Maria Rilke ! ainsi j'espère être "juste" envers elle... Quant à la machine à gazouiller, je penche pour la fantaisie car je suis naïve par définition, et comme le disait Matisse, je regarde tout avec mes yeux d'enfant ! Bonne journée Colette 

    2
    DAN
    Vendredi 21 Février 2014 à 23:19
    Tu vas me trouver bien irrévérencieux, mais cette oeuvre me fait penser aux Shadock de Jacques Rouxel, c'est la première idée qui m'est venue à l'esprit si toutefois ce dernier existe...(rire)
    1
    Vendredi 21 Février 2014 à 22:30
    Il faut beaucoup de talent pour aborder une oeuvre par la critique, laissons la place à l'émotion, à l'admiration. Quant à la machine à gazouiller, est-ce pure fantaisie ou désenchantement ? Enfin je suis heureuse de retrouver tes savants billets, merci Eva.
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :