• Solitude

     

     

    Solitude

     

     

    "Je supprimai de mon vocabulaire mot après mot. Le massacre fini, un seul rescapé : Solitude. Je me réveillai comblé."

     

    Emil Cioran (De l'inconvénient d'être né)

    « Ithaque...Jankélévitch et la Ronde de Nuit de Rembrandt »

  • Commentaires

    8
    Mercredi 14 Mai 2014 à 19:08

    oui... Je croise rarement des personnes qui partagent ce point de vue tant c'est tabou, tant ça fait peur...

    7
    Mercredi 14 Mai 2014 à 18:43
    Peut-être la seule certitude...
    6
    Vendredi 9 Mai 2014 à 19:55

    comme je le disais à Nathanaël, certaines personnes considère que Cioran n'est pas mal mais à dose homéopathique... Moi, je l'aime comme il est, même en overdose... ça dépend de l'air du temps, et aussi des rencontres que je fais... Bonne soirée Dan 

    5
    Vendredi 9 Mai 2014 à 18:45

    Il y a quelques jours, j'ai croisé sur le net quelqu'un qui disait que Cioran c'était bien, mais seulement à dose homéopathique...

    "Ne rien dire c'est pas mal non plus"... quand on a supprimé tous les mots, on ne peut plus rien dire... alors, c'est le mieux ! Il n'y a plus qu'à chanter comme l'oiseau 

    bonsoir Nathanaël.

    4
    Vendredi 9 Mai 2014 à 17:57
    Il en utilise bien des mots pour dire tout cela, ne rien dire c'est pas mal aussi. Evidemment c'est Cioran.
    Bonjour Eva.
    3
    DAN
    Vendredi 9 Mai 2014 à 09:50
    Alors il aurait du dire je supprimerai de mon vocabulaire tous les mots sauf "solitude", c'est plus clair non ? Car s'il enlevait les mots les uns après les autres les mots en "Z" passeraient en dernier (c'que je peux être chiant parfois)
    Sinon tu as raison supprimer le langage nous ramènerait à la condition animal, pas franchement folichon quand même !
    2
    Vendredi 9 Mai 2014 à 09:29

    Il ne dit rien de plus que ça : il supprima de son vocabulaire, tous les mots, les uns après les autres... Il ne resta que le mot "solitude"... (Il aurait dû s'y attendre, n'est-ce pas Dan ?) Ce qui distingue l'être humain du monde animal est bien le langage parlé, alors si l'on supprime tous les mots, on doit se sentir bien seul... (même quand on garde beaucoup de mots, on se sent souvent bien seul !) Des fois, Cioran, pour moi, c'est comme un frère... un frère de misère...

    1
    DAN
    Vendredi 9 Mai 2014 à 09:09
    "Je supprimai de mon vocabulaire mot après mot"
    Que veut-il dire par là ?
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :