• Taalith (Isabelle Eberhardt)

     

    Taalith.jpg

     

    "Elle se souvenait, comme d'un rêve très beau, de jours plus gais sur des coteaux riants que dorait le soleil, au pied des montagnes puissantes que des gorges profondes déchiraient, ouvraient sur la tiédeur bleue de l'horizon... Il y avait là-bas de grandes forêts de pins et de chênes-lièges, silencieuses et menaçantes, et des taillis touffus d'où montait une haleine chaude dans la transparence des automnes, dans l'ivresse brutale des printemps...

     

    Il y avait des myrtes verts et des lauriers roses étoilés au bord des oueds paisibles, à travers les jardins de figuiers et les oliveraies grises... Les fougères diaphanes jetaient leur brume légère sur les coulées de sang des rochers éventrés, près des cascades de perles, et les torrents roulaient, joyeux au soleil, ou hurlaient dans l'effroi des nuits d'hiver.

     

    Petite bergère libre et rieuse, elle avait joué là, dans le bain continuel de la belle lumière vivifiante, les membres robustes, presque nus, au soleil... Puis elle songeait avec un frisson retrouvé aux épousailles magnifiques, quand on l'avait donnée à Rezki, le beau chasseur qu'elle aimait."

     

    Isabelle Eberhardt (Taalith, Pages d'Islam 1932)

    http://fr.wikisource.org/wiki/Taalith 

     

    « Tierras Ajenas (Terres lointaines)Marine (Raymond Queneau) »

    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    12
    Vendredi 14 Mars 2014 à 23:11

    oui Danae, fais-nous un beau billet sur Isabelle du Désert... Bises !

    11
    Vendredi 14 Mars 2014 à 08:59
    Coucou Eva, elle était si belle et elle a eu une vie si courte ! La crue d'un oued l'a emportée. Un jour j'en parlerai sur mon blog. Bises et bonne journée.
    10
    Jeudi 13 Mars 2014 à 22:50

    sur wikisource, il y a trois ou quatre contes très beaux, assez courts, qui apaiseront un peu ton "désir d'Orient" tant l'écriture est tendre et parfois chatoyante...

    9
    Jeudi 13 Mars 2014 à 22:46

    ...et aux pommes d'or du Jardin des Espérides...

    8
    Jeudi 13 Mars 2014 à 22:45

    Belle, intelligente, talentueuse, libre... et pleine de compassion pour celles qui furent enchaînées... Bonne nuit Noëlle, je t'embrasse

    7
    Jeudi 13 Mars 2014 à 22:41

    Isabelle est une femme si fascinante qu'on a toujours l'impression de la découvrir...

    6
    Jeudi 13 Mars 2014 à 20:32
    Bonheur d'un nouveau texte de celle dont j'avais retenu et fait miens deux mots "désir d'orient" merci eva !
    5
    Jeudi 13 Mars 2014 à 14:04
    De quoi vous faire croire aux edens...
    4
    Jeudi 13 Mars 2014 à 09:10
    La très belle Isabelle ! j'aime beaucoup !
    Bises Eva
    3
    DAN
    Mercredi 12 Mars 2014 à 23:39
    Et bien tu vois, j'ai la mémoire bien courte !
    2
    Mercredi 12 Mars 2014 à 23:36

    Une femme libre, qui est allée jusqu'au bout de ses rêves de liberté ! Et j'aime beaucoup l'élégance de son style...

    http://eva.baila.over-blog.com/article-isabelle-eberhardt-1877-1904-103047284.html

    1
    DAN
    Mercredi 12 Mars 2014 à 23:02
    Une "écrivaine" que je ne connais pas, mais que tu me donnes l'occasion de découvrir !
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :