• Tag Lorca

    Résultats pour la recherche du tag Lorca :
  • ...décline. Des anges aux longues tresses et dont le coeur est fait d'huile..."   Federico Garcia Lorca (Complaintes gitanes)   Délivre-moi, délivre-moi des anges noirs,  Volant dans ma nuit, me frôlant de leurs tresses... , Délivre-moi de leurs rires moqueurs, De leurs yeux vides, de leurs...

    Lire la suite...

  •     C’est l’histoire d’une photo, une autre photo semblable à celle-ci, trouvée chez un bouquiniste entre les pages d’un vieux, très vieux livre… Federico, très beau évidemment, fixe l’objectif… Ses yeux velours disent une passion pour le photographe… Sa main a dédicacé au...

    Lire la suite...

  • ...                 (Mains blanches lointaines, rien ne reste dans l'eau !) nada queda en las aguas!)  Federico Garcia Lorca (Mayo de 1919)      Federico Garcia Lorca (mai 1919)   Photo Katia Chausheva   Page FaceBook de Katia Chausheva :   ici     Soutenir le Mirror Book de Katia...

    Lire la suite...

  •         "La poésie ne veut pas d'adeptes, elle veut des amants"  Federico Garcìa Lorca.        "Pour la prodigieuse Antonia Merce, avec la tendre et ardente admiration de Federico Garcia Lorca"    

    Lire la suite...

  • ...heures longues que je perdis dans l'ombre. Chanson d'étoile vive sur un jour infini." Federico Garcia Lorca (Trois portraits avec ombre)   Répons d'eva au poète : Federico, Federico, La chanson que jamais tu ne diras, Je l’ai cueillie à tes lèvres, comme un baiser jamais donné, Baiser...

    Lire la suite...

  • ...pour le ver de ma souffrance. Et si toi tu es mon trésor occulte, si tu es ma croix, ma douleur mouillée, si je suis bien le chien de ton domaine, ne me laisse perdre ce que j'ai gagné et décore les eaux de ton fleuve avec des feuilles de mon automne désolé.   Federico Garcìa Lorca.      

    Lire la suite...

  • ...    Laissez-moi revenir Je veux mourir en étant l'aube Je veux mourir en étant hier Laissez-moi revenir Je veux mourir en étant source Je veux mourir au large de la mer     Federico Garcia Lorca est né le 5 juin 1898 à Fuente Vaqueros, et fusillé par les franquistes le 19 août 1936.    

    Lire la suite...

  •     On m'a offert un coquillage. Il y chante une mer de mappemonde et l'eau emplit mon coeur avec ses petits poissons d'ombre et d'argent On m'a offert un coquillage.   Federico Garcia Lorca    

    Lire la suite...

  •   "Ton éclat ouvre des jasmins sur mon visage qui flamboie. Ton éclat ouvre des jasmins..."   Federico Garcia Lorca.       A tous ceux qui un jour ont aimé...

    Lire la suite...

  • ...quelle occasion, ni pourquoi, avec quelle arrière-pensée, dans quel rêve ou quel cauchemar Garcia Lorca a pu écrire ce texte.   Tous les poèmes de Federico sont des pierres précieuses dans le ventre de la terre, dont l’éclat mystérieux ne se révèle que dans le texte original, dans le...

    Lire la suite...