• Tag mots

    Résultats pour la recherche du tag mots :
  • ...oublié ta peau, Mes yeux ont oublié ton sourire, Mon corps a oublié désir de toi... Il ne reste rien de nous hormis tes mots        qui s'effaceront... aussi...   eva  ©   Photographie Katia Chausheva (Bulgarie)  Page FaceBook de Katia Chausheva :   ici   Soutenir le Mirror Book de...

    Lire la suite...

  •     C’est une lampe « veilleuse », une lampe de rêveuse, Pour une toute petite fille qui avait peur du noir. Une lampe pour attendre Ulysse, Une lampe pour entendre la mer, l’amor, l’amour, l’amer…   Comme les  voiliers qui dansent sur le vert ourlé d’écume, Son âme de...

    Lire la suite...

  •    Grilles, belles grilles,     Grilles jolies de mes voyages,     Grille de Santorini, grille cadenassée contre la pauvreté,         Grille de la Kasbah du Glaoui à Taourirt,     Grille noire scellée, grille de mon chagrin,     Grille bleue d’Essaouira, grille bleue...

    Lire la suite...

  • ...assoiffée."    Pablo Neruda (Poème XIII) Photo Tina Kazakhishvili.   Pablo, Pablo, j’ai besoin de tes mots le matin, pour me sentir belle, et marcher, et sourire… j’ai besoin de tes mots attachés à mes pas, de ta bouche-araignée à mes chevilles, j’ai besoin de ta voix « ailée...

    Lire la suite...

  •    Fresque du Printemps : origine : Villa Stabia, dans la Plaine de Varano Musée Archéologique National de Naples.   Légère, légère, Flora ondule sur le Vert… Au Printemps naissant, Flora déploie son écharpe de lumière Dans un bruissement de fleurs, le soleil de sa tunique inonde de...

    Lire la suite...

  •   Mer immense, étendue laiteuse, opalescente… sous le blanc ciel d’hiver, déroule ses vagues frissonnantes à l’infini, offre ses rouleaux d’écume frémissante aux galets doux et ronds…   eva, texte, photos et video   ©  

    Lire la suite...

  •     Il m’apparut soudain qu’entre nous deux, « adieu » devenait le seul mot possible, le seul mot qui pouvait avoir une signification… Photo Saul Leiter

    Lire la suite...

  •     Aujourd’hui, si grand vertige me prend, que je ne veux rien d’autre Que la profondeur du noir entre ce blanc astral, Etre happée par l’obscur, disparaître au fond, Tout au fond des ténèbres impénétrables, Etre mangée par elles, engloutie à jamais… Blanc vaporeux en volutes...

    Lire la suite...

  •       "Parmi les chèvrefeuilles  était un ver luisant et la lune effleurait l'eau d'un de ses rayons. Et alors je rêvai la chanson que jamais je ne dirai. Chanson pleine de lèvres et de rives lointaines. Chanson des heures longues que je perdis dans l'ombre. Chanson d'étoile vive sur un...

    Lire la suite...

  •   Fille d’Icare A perdu le do majeur de sa guitare, Les couleurs de l’aquarelle et le parfum de la térébenthine… Chaque matin fille d’Icare s’élance en vain après une illusion En souvenir de son père abîmé dans la mer… Chaque matin fille d’Icare brûle son Elle aux rayons...

    Lire la suite...