• Tag photo

    Résultats pour la recherche du tag photo :
  •   "Je serre ses mains, je la presse contre ma poitrine. J'essaie d'emplir mes bras de sa beauté, de piller avec mes baisers son sourire, de boire avec mes yeux ses regards. [...] Comment le corps pourrait toucher la fleur que seule l'âme peut toucher ?"   L'offrande lyrique (Rabindranâth...

    Lire la suite...

  • ...monde en noir et blanc recèle quelque chose de mystérieux qui ne peut être décrit, et qui est formidablement séduisant. Est-ce faux de penser que cela touche nos coeurs d'autant plus fort que nous vivons à une époque où tout peut être photographié en couleur ?" (Shoji Ueda)   photo eva...

    Lire la suite...

  • ...dans la grande tradition des peintures du XIXe siècle, connues et appréciées de Ronis : il "revisite" en photo La Femme au perroquet de Gustave Courbet qui représente une femme étendue sur un lit défait, exécutée avec beaucoup de réalisme et de sensualité. Cueilli dans un moment d'abandon...

    Lire la suite...

  • ...les amants des passions éphémères, Eblouissantes, imprévues et ravageuses…   eva   (20 août 2012)      La très belle photo anonyme illustrant ce texte a été trouvée sur FB en 2012. Si l'auteur reconnait sa photo, je pourrai alors le citer, ou bien l'ôter de mon blog s'il le désire.

    Lire la suite...

  •     "Le mépris est la première victoire sur le monde ; le détachement, la dernière, la suprême."    Emil Cioran (Aveux et anathèmes)

    Lire la suite...

  •           Willy Ronis : Marie-Anne à sa toilette, Gordes 1949           Degas, the tub (1886)         Pour mon amie Noëlle, qui aime tant les Photographes... link

    Lire la suite...

  •   "Ce qui est grand, ce n'est pas l'image, mais l'émotion qu'elle provoque"   Pierre Reverdy

    Lire la suite...

  • ...s'accentuent. Des ondes d'or coulent sur ces contours, secrètement éteintes dans un bain lilas, léger comme une buée que traversent par place des traînées bleuâtres..."   photo Michel Giliberti        Site du peintre Giliberti  link      Blog de Michel Giliberti  link         

    Lire la suite...

  •     "Un peu d'amour, c'est comme un peu de bon vin, dit Pablo. Trop de l'un ou trop de l'autre rendent un homme malade."    Tortilla Flat. 1935 John Steinbeck.

    Lire la suite...

  •   ô douleurs de l'amour ! Comme vous m'êtes nécessaires, comme vous m'êtes chères. Mes yeux qui se ferment sur des larmes imaginaires, mes mains qui se tendent sans cesse vers le vide. J'ai rêvé cette nuit de paysages insensés et d'aventures dangereuses aussi bien du point de vue de la...

    Lire la suite...