• "Te recuerdo como eras" Pablo Neruda

     

     

    Paco Ibañez chante un poème de Pablo Neruda, sur des photographies de Katia Chausheva ©

     

    "Ciel d'un navire. Champ des collines.

    Ton souvenir est de lumière, de fumée, d'étang calme !

    Au delà de tes yeux, les crépuscules ont brûlé.

    Feuilles sèches de l'automne ont tourné dans ton âme."

     

     

    Un grand merci à Katia Chausheva 

    « Implosion.J'ai sept ans, j'ai cent ans... »

    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    4
    Vendredi 16 Mars 2018 à 22:52

    Cette photo, incongrue et belle à la fois ; mystérieuse et évidente. un monde dans une image ; j'admire !

      • Samedi 17 Mars 2018 à 09:26

        Cette photo de Katia, (qui n'apparaît pas dans le clip), je l'ai choisie comme représentant un condensé du poème de Neruda : une très jeune femme, aimée, (au printemps de sa vie), tenant une poire (fruit de l'automne), et tournant le dos à un homme qui l'a aimée, cette jeune femme, sur le point de partir, et qui ne sera donc plus qu'un souvenir... "feuilles sèches de l'automne ont tourné dans ton âme"... Pourquoi donc, et comment l'amour "tourne" ainsi pour elle ?... Merci Nikole

    3
    Jeudi 15 Mars 2018 à 07:40

    Clepsydre des âmes, sablier des heures d'amour.
    Montre du temps remontée au temps des souvenirs...

     

      • Vendredi 16 Mars 2018 à 09:39

        Poème VI du recueil "20 poèmes d'amour et une chanson désespérée" les photos de Katia et la voix grave et nostalgique de Paco subliment les mots de Neruda. Merci Henri-Pierre

         

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :