• Tunisie, oasis de Chebika




    La barrière rocheuse et ocre, qui s'élève à près de 1 000m de hauteur au dessus de la dépression de Chott el Gharsa, fait obstacle au cheminement souterrain de l'eau qu'elle fait surgir en émergences douces et humides au fond des cuvettes comblées par des dépôts alluvionnaires. Et c'est le miracle des oasis de montagne...



    Approcher la Beauté, doucement pour l’apprivoiser,
    s’approcher d’Elle, religieusement, et la pénétrer,

    En même temps, se laisser envahir par Elle avec volupté…
    Se fondre en Elle et s’oublier…

    Rencontrer les yeux magnifiques de celui qui peut ouvrir la Beauté secrète,

    Et trouver les mains généreuses de celui qui sait communiquer la joie brûlante,

    Recevoir le Beau comme un cadeau inestimable, le célébrer sans relâche, sans retenue, sans fausse pudeur, avec des yeux émerveillés, et des mots éblouis…

    Alors, le temps suspendu ne compte plus, pas plus que le médiocre ou l’ordinaire…

    eva baila juillet 2008 ©
     


                                                                                        














































    Le village de Chebika, définitivement abandonné après de terribles inondations en 1969, est constitué de maisons à demi-éboulées dont la couleur ocre se confond avec la roche...







    « Barcelone (Catalogne)Normandie »

  • Commentaires

    9
    Guibbert
    Vendredi 8 Août 2014 à 19:20
    Fabuleux voyage que la visite de ces merveilleuses pages hautes en couleurs, en sérénité. Bien amicalement. Cl.
    8
    coram
    Vendredi 8 Août 2014 à 19:20
    Oui, ces OASIS sont dignes du pays des merveilles ; ils semblent sortir de nulle part...et pourtant....force sublime de la nature...à voir la couleur, l'eau semble très ferrugineuse ??....merci Eva
    7
    Bertrand
    Vendredi 8 Août 2014 à 19:20
    Tout ces petits paradis...et quelles photographies ! Sublime
    6
    jeanine Thibault
    Vendredi 8 Août 2014 à 19:20
    Je connaissais l'esthète des mots, je découvre une fabuleuse photographe. Tout est dans le regard porté et ce texte sublime qui me va droit au coeur! Eva, c'est merveilleux de croiser ta route, toi qui chemines vers la lumière...
    5
    Mardi 6 Janvier 2009 à 21:32

    n'est-ce pas ? cette beauté-là n'est pas subjective, elle s'impose d'elle-même...
    Amitiés. eva.

    4
    Mardi 6 Janvier 2009 à 21:15
    Une beauté....sublime
    3
    Vendredi 8 Août 2008 à 23:20
    Quand le sujet est féérique, la photo est facile et heureuse...
    2
    Lundi 28 Juillet 2008 à 22:12
    Je suis ravie de te voir "chez moi" Bertrand ! Reviens quand tu veux !
    1
    Vendredi 25 Juillet 2008 à 23:29
    Claude, j'ai constaté une fois de plus, en ces lieux, que ce qui est précieux est souvent caché.
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :