• Vallée du Dadès (Sud marocain)




    "Le touriste pense au retour avant même d'être parti. Le voyageur, lui, ignore même s'il reviendra un jour" Paul Bowles.

    photo eva baila 2005 ©

     

    « Antennes...Erfoud (Maroc) »

    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    21
    Vendredi 6 Mars 2009 à 22:40

    Tu as raison, la lumière est moins douce dans le film... C'est que l'histoire est dure aussi ! En revanche, j'ai souvenir, dans le livre de la description extraordinaire d'un moment de fièvre délirante. Bowles est un formidable écrivain.

    20
    Vendredi 6 Mars 2009 à 14:28
    Quelle couleur magnifique sur cette photo, c'est tout simplement enchanteur. Je ne crois pas me souvenir que la lumiere ait ete aussi belle dans le film ' un the au sahara' tire je crois du livre de Bowles. La bonne journee dame Eva. A bientot.
    19
    Lundi 16 Février 2009 à 19:07

    Alors, tu as dû faire des photos splendides ??

    18
    Lundi 16 Février 2009 à 17:07
    Bonjour, ça me rappelle de très bon souvenirs, j'y suis passé quelques fois en 2008, c'est vraiment une région splendide, surtout près du fleuve! bonne journée
    17
    Lundi 16 Février 2009 à 08:27

    Bowles voulait dire que le vrai voyageur, part sans regret (même dans le risque de ne pas revenir) non seulement il part sans regret, mais il ne songe même pas au retour...
    Il n'imagine même pas qu'il puisse y avoir un retour...
    Bonne semaine Jacques.

    16
    Lundi 16 Février 2009 à 08:18

    C'est sans doute les paysages du Maroc qui m'ont donné les plus belles photos de mes quelques voyages...

    15
    Lundi 16 Février 2009 à 08:06

    Tu as raison, ne tarde pas...

    14
    Lundi 16 Février 2009 à 01:04
    Ce Maroc du sud est vraiment très beau, j'ai beaucoup apprécié aussi. Et la citation assez vraie aussi, encore que, touriste, voyageur, humain tout simplement, nous savons bien que, où que nous allions, nous ne sommes jamais assurés de revenir !... Bonne semaine eva.
    13
    Lundi 16 Février 2009 à 00:39
    La nature est toute en harmonie avec ces dégradés. Une bien belle photo qui dit la générosité de cette terre. Dans le mot voyageur, je perçois la disponibilité, l'ouverture aux êtres et aux choses...Bises Eva.
    12
    Dimanche 15 Février 2009 à 23:43
    citation tout à fait exacte. Je ne connais pas le Maroc, mais compte bien y aller . Amitiés. Josy
    11
    Dimanche 15 Février 2009 à 23:35

    Envoûté, c'est exactement le mot !

    10
    Dimanche 15 Février 2009 à 21:05
    ah la la décidément c'est ma journée maroc..que de souvenirs de ce pays magique quia su m'envouté :!
    9
    Dimanche 15 Février 2009 à 19:30

    ça je le sais ! Bonne soirée chers Chris et Phil. 

    8
    Dimanche 15 Février 2009 à 18:13
    Aux nôtres aussi...(commentaire à la Réponse au commentaire de Dominique)
    7
    Dimanche 15 Février 2009 à 12:44

    Vous pouvez Dominique ! Baudelaire et Bowles sont deux amis très chers à mon coeur !

    6
    Dimanche 15 Février 2009 à 12:38
    encore une bien belle phrase, que je m'approprie encore, sans états d'âme... Amitiés. Dominique
    5
    Dimanche 15 Février 2009 à 11:30

    Eric, je me souviens de toi, je te retrouve avec plaisir...
    La vallée du Dadès est belle, ample et généreuse, tu as bien senti ce que ma photo diffuse...

    4
    Dimanche 15 Février 2009 à 11:09
    Couleurs chaudes et accueillantes, lumières ennivrantes, ambiance reposante... Eric
    3
    Dimanche 15 Février 2009 à 10:56

    le Voyage est un état d'esprit...

    2
    Dimanche 15 Février 2009 à 01:21
    Heureux le voyageur!!!
    1
    Vendredi 29 Août 2008 à 08:33
    belle vallée que celle là...ah maroc quand tu nous tient !!
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :