• Vertige de l'irrémédiable...

     

    jean-genet--1-.jpg

     

     

    " Je suis mort en bas âge. Je porte en moi le vertige de l'irrémédiable... le vertige de l'avant et l'après, l'épanouissement et la retombée, une vie misée sur une seule carte..."

     

    500px-Jean Genet signature.svg

     

    J.Paul Sartre 1952. Saint Genet. Comédien et martyr, Gallimard, p.12-13

    « Viens sur mon coeur... (Charles Baudelaire)La centaine d'amour (Pablo Neruda) »

  • Commentaires

    11
    Mercredi 23 Janvier 2013 à 09:47

    une seule carte Nathanaël... c'est le destin de beaucoup de vivants : le pire survient dès le  début, et ensuite, pas grand chose ne semble compter... Ce n'est pas une fatalité, mais la marque au fer rouge est indélébile quoiqu'on fasse... 

    10
    Mercredi 23 Janvier 2013 à 09:41

    il est mort comme il a vécu : en grande solitude... 

    9
    Mardi 22 Janvier 2013 à 22:25

    j'ai choisi de te montrer cette video parce qu'elle situe bien le personnage émotionnellement et humainement. Quant à l'oeuvre, elle n'est bien sûr "pas ordinaire" non plus. (la pièce de théâtre "les bonnes" (écrite en 1947) a été inspirée du même fait divers que le film "les blessures assassines" (l'affaire des soeurs Papin).

    Par ailleurs, l'écriture du poète Genet est particulièrement riche et raffinée...

    Je fais un saut chez toi Dan !    

    8
    Mardi 22 Janvier 2013 à 15:38
    Sacrée phrase... Une seule carte, l'envers et l'endroit, le tout est de bien la jouer !
    Bonne journée Eva.
    7
    Mardi 22 Janvier 2013 à 10:22
    J'en connais un peu plus sur Genêt grâce à ton lien Eva. Merci d'ajouter à notre culture. Bisous et bonne journée
    6
    Mardi 22 Janvier 2013 à 09:05
    Éva, mon Éva, tu me combles, je ne suis pas certain de mériter cela, mais ton appréciation me remplit d'aise
    Plein de bisous doux
    5
    DAN
    Lundi 21 Janvier 2013 à 20:08
    Ah oui en effet, voila un homme qui n'est pas ordinaire, maintenant je comprends mieux la citation.
    Merci Eva !
    4
    Lundi 21 Janvier 2013 à 19:53

    Genet a 7 ans. L'assistance publique l'a confié à des paysans du Morvan...
    j'ai cherché pour toi cette petite video qui résume bien la vie de Genet :
    http://www.youtube.com/watch?v=1lhSzbAwRoc 

    3
    DAN
    Lundi 21 Janvier 2013 à 18:40
    Difficile de mettre un commentaire sur une seule citation sans connaitre l'oeuvre en général, cette dislocation d'une écrit peut attirer ou rebuter c'est selon ...
    2
    Lundi 21 Janvier 2013 à 17:06

    Je ne me lasse pas de ta maîtrise des mots... C'est plus qu'un plaisir, c'est de l'éblouissement ! Ton raffinement me console de bien des misères...

    1
    Lundi 21 Janvier 2013 à 16:14
    Une seule carte, une seule lame comme ont dit dans le jeu.
    Le jeu cruellement désespéré de l'ami des surineurs.
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :