• Villeneuve sur Lot

     

    Ce n'est qu'entre 1254 et 1263 qu'une Bastide va voir le jour, de par la volonté d'Alphonse de Poitiers, frère de Saint Louis, qui va obtenir des moines d'Eysses la cession de terres nécessaires à la construction d'une ville nouvelle, nantie d'une charte de coutumes, ou privilèges, qui en 46 articles en définit sa vie sociale, économique et pénale.Sa construction obéira à un plan bien défini adopté par toutes les bastides du Sud-Ouest de la France : un plan orthogonal organisé autour d'une place centrale, l'originalité de Villeneuve résidant dans sa position à cheval sur le Lot.


    Enjambant le Lot, le pont vieux, ou pont des Cieutat, contemporain du pont Valentré de Cahors, était au XIIIe siècle surmonté de trois tours défensives.


    La légende rapporte que trois bateaux descendant le Lot furent arrêtés au pied du pont vieux par une force mystérieuse. L'un des marins ayant plongé pour voir ce qui les retenait, remonta portant une statuette de la vierge. Il fut alors décidé de bâtir une chapelle surplombant le lieu de la découverte. Depuis lors, la statuette surveille la rivière depuis le toit de la chapelle.

    L'église Sainte-Catherine, en briques rouges, est de style roman-byzantin, et offre une orientation nord-sud inhabituelle. Elle fut érigée au début du siècle en remplacement de l'ancienne église du XIIIe, jugée trop vétuste. Elle abrite de remarquables vitraux des XIVe et XVe siècles (provenant de l'ancienne église).




    Jusqu'au milieu du XIXe siècle, la rivière fit la richesse de la ville : toutes les marchandises étaient alors transportées par bateaux. D'Auvergne descendaient bois et fromages ; du Rouergue, le cuivre et le papier ; du Quercy, le blé, le vin et les fruits. Toutes ces denrées transitaient par Villeneuve qui, seule avec Cahors possédait une amorce de port de commerce. Les bateaux repartaient ensuite sur Bordeaux, puis de là vers les comptoirs français dans les îles.

    Au XIXe siècle Villeneuve était surtout connue pour ses produits maraîchers et son commerce de la prune d'ente : petits pois, haricots verts, pruneaux partaient par trains entiers vers les grands marchés de Bordeaux et de Paris.

    (source : Wikipedia) photos eva baila © 

    « L'arête vive de la terre... (Paul Bowles)Monflanquin (Lot et Garonne) »

  • Commentaires

    16
    Philippe & Chris
    Vendredi 8 Août 2014 à 19:16
    Bonne soirèe..Amitiés
    15
    Vendredi 19 Décembre 2008 à 22:31

    C'est le clocher de l'église Ste Catherine en briques rouges, de style romano-byzantin...

    14
    Vendredi 19 Décembre 2008 à 22:11

    Il y a un "circuit des bastides", c'est très agréable, elles sont à la fois très différentes et présentent des points communs. Bon week-end Jacques...

    13
    Vendredi 19 Décembre 2008 à 14:03
    j'aime bien le clocher ou la tour en arrière plan !!
    12
    Vendredi 19 Décembre 2008 à 09:56
    Avec ce type de reportage, très bien documenté et joliment illustré,on se sentira obligé de faire étape ici à l'occasion d'une balade dans la région. Et pour couronner le tout, un accompagnement de maître à la guitare classique. Merci Bonne fin de semaine.
    11
    Vendredi 19 Décembre 2008 à 08:11

    Jeanine ! Villeneuve n'est pas dans le Massif Central ! Le Lot et Garonne, c'est dans le "Midi-moins-le-quart" de la France, par dans le Centre ! Bises. eva.

    10
    Vendredi 19 Décembre 2008 à 07:32
    Tu sais que je ne connais rien du centre de la France? Misère!
    9
    Jeudi 18 Décembre 2008 à 23:11

    Bonne nuit Philippe et Christel !

    8
    Jeudi 18 Décembre 2008 à 23:11

    Villeneuve et Fumel ont les pieds dans Lot

    7
    Jeudi 18 Décembre 2008 à 22:58
    J'aime les villes qui ont les pieds dans l'eau...
    6
    Jeudi 18 Décembre 2008 à 12:21

    ça viendra, ça viendra ! Patience Mr l'Ecureuil ! :-)

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    5
    Jeudi 18 Décembre 2008 à 11:43
    Par les actualités d'over-blog je découvre ce blog d'une région que je connais bien puisque je suis originaire de Monflanquin. En feuilletant les archives j'ai vu de beaux articles, mais je n'ai pas trouvé d'article sur Monflanquin, une des perles du Villenevois! lol. A+
    4
    Jeudi 18 Décembre 2008 à 10:52

    Le Lot ! Beau fleuve tranquile ! bonne journée Samia.

    3
    Jeudi 18 Décembre 2008 à 10:40
    Bonjour, Un coucou du matin, une telle rivière ne peut être que protégée, la photo montre sa beauté divine, une jolie photo SAMIA, bises
    2
    Jeudi 18 Décembre 2008 à 10:14

    En effet, Vilanòva d'Òlt est le nom occitan de Villeneuve sur Lot. Sur ce blog il y a un article sur Monségur http://eva.baila.over-blog.com/article-25177978.html ainsi qu'une page sur la Canson de Marcabru
    http://eva.baila.over-blog.com/pages/11101150-536828.html 
    Terre d'Oc est chère à mon coeur, mais je ne suis pas une spécialiste non plus, et je ne suis pas vraiment capable d'en parler savamment.

    1
    Jeudi 18 Décembre 2008 à 09:35
    Quelle est la langue de culture et de civilisation de Vilavòva d'Òlt? Vous pourriez comléter votre présentation de cette ville occitane.
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :