• "Vincent" de Mustapha Merchaoui

     

     

     

      Vincent (huile sur toile 195x130) Mustapha Merchaoui

     

     

    huile sur toile (195 x 130) de Mustapha Merchaoui

    http://www.galerie-creation.com/tableau-vincent-toile-peinture-lhuile-vincent-p-20659.html

     

     

    "Dans ma tête cassée, je voulais cesser d'être un courant d'air. Je voulais devenir jaune citron ou bleu de cobalt. Pour que les gens arrêtent leur regard sur moi."

     

    Dans cet extrait d'une lettre à son frère Théo, Vincent Van Gogh dit sa souffrance de toujours. Plus que tout autre, Vincent fut crucifié par son art... Ailleurs, il écrit aussi à Théo :

     

    "Et j'en veux quelquefois à cette sale peinture. C'est Richepin qui a dit quelque part : l'amour de l'art fait perdre l'amour vrai. Je trouve cela terriblement juste, mais à l'encontre de cela, l'amour vrai dégoûte de l'art. Et il m'arrive de me sentir déjà vieux et brisé et pourtant encore amoureux assez pour ne pas être enthousiaste pour la peinture. Pour réussir, il faut de l'ambition, et l'ambition me semble absurde."  

     

     

    site de Mustapha Merchaoui à ce lien :

    http://www.galerie-creation.com/mustapaha-merchaoui

    page face book de Mustapha Merchaoui ici

     

    Il faut aimer les artistes de leur vivant...

     

     

    « Les petites robes inhabitées.La douceur... Federico ! »

    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    19
    Mardi 17 Novembre 2015 à 15:49

    Coucou chère Eva, c'est vrai que les artistes ont bien besoin de vivre et c'est dommage que leurs oeuvres valent des fortunes une fois qu'ils ont disparu ! Le monde est mal fait. Bises 

    18
    Lundi 16 Novembre 2015 à 00:45
    Henri-Pierre

    Comme l'aboutissement d'un calvaire rédempteur

      • Lundi 16 Novembre 2015 à 09:12

        Il n'y a pas de résurrection pour Vincent, car Vincent n'a jamais été mort... Il est là dans sa peinture, vivant, rayonnant... chaque parcelle de Vincent est dans chaque touche de pinceau... La "passion Vincent" jusqu'à nous, jusqu'à moi... 

    17
    jibie
    Dimanche 15 Novembre 2015 à 19:02

    agréable à regarder,

    moins torturé que van gogh

    mais faut pas comparer un maître et un ...écolier

      • Dimanche 15 Novembre 2015 à 19:09

        bonsoir Jibie, ici c'est le symbole qui est intéressant : Vincent est représenté "crucifié" par sa peinture... Il était véritablement crucifié par son travail... Il est l'un de ceux qui a le plus souffert en créant et en n'étant pas reconnu... 

    16
    Jeudi 20 Février 2014 à 09:44

    Bonjour Dan, après cinq jours, je ne sais toujours pas quoi répondre à ton commentaire ! Certes, ces prix-là ne sont pas à la portée de ma bourse, mais pour un vrai coup de coeur, il reste la lithographie numérotée, tout à fait accessible. On oublie souvent (nous autres, peintres du dimanche) que l'artiste doit pouvoir vivre de sa peinture. On ne pense pas toujours que si la peinture est pour nous un plaisir, elle est pour lui un travail, et qu'il doit pouvoir vivre décemment du fruit de son travail. Tu n'ignores pas que le prix d'un tableau inclut la commission du galériste qui est... importante. Bon, on pourrait parler de ça pendant trois heures, mais je pourrais aussi te parler de Van Gogh toute la journée (et même plus !) Ce n'est pas mon préféré (qui est Botticelli) mais Van Gogh est le seul à me donner vraiment de l'émotion, c'est le seul qui me bouleverse vraiment jusqu'au larmes... et si sa peinture est si vivante, si mobile, si vibrante, c'est qu'il y a laissé mystérieusement son âme... Il ne peignait pas pour plaire, il ne peignait pas pour être vendu, il peignait passionnément, c'est justement l'idée de "passion" au sens religieux qui m'a plue dans cette représentation de Merchaoui, Van Gogh a tout sacrifié à son art qu'il aimait plus que tout. Voilà... Bonne journée Dan   

    15
    Jeudi 20 Février 2014 à 09:17

    Peut-être y-a-t-il des êtres voués au malheur comme d'autres sont voués au bonheur. Le déménagement se termine, à présent, c'est le grand ménage (et les courbatures !) Bises Danae !

    14
    Jeudi 20 Février 2014 à 09:14

    Bonjour Benissa, oui, c'est important de le dire, il y a toujours des artistes qui souffrent de ça... Aimons les artistes de leur vivant...

    13
    Jeudi 20 Février 2014 à 09:11

    Oui Colette, j'aime cette créativité pleine de douceur et d'harmonie, très proche de la Nature, et qui nous fait redécouvrir la peinture symboliste  

    12
    Jeudi 20 Février 2014 à 09:04

    Bonjour Nathanaël, autrefois, dans un site d'écriture aujourd'huit disparu, j'avais pris pour pseudo "cerf-volant"... 

    http://eva.baila.over-blog.com/article-19283015-6.html#anchorComment

    Je n'avais pas pensé au cerf-volant pour ce tableau... Tu as peut-être raison, il y a beaucoup de souffrance dans la création, il y a la souffrance de n'être pas reconnu sans doute, mais la plus grande est la solitude qui est le lot commun de chaque être, surtout à l'heure du bilan de vie...



    11
    Mercredi 19 Février 2014 à 22:59
    ...à 4500 euros, je mets une croix dessus!
    Merci pour le lien et bonne fin de soirée chal-heureuse!
    10
    Dimanche 16 Février 2014 à 16:13
    Il n'a pas eu une vie très gaie ce Van Gogh ! Le tableau est une belle représentation ! Bises Eva et surtout courage pour ton déménagement.
    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    9
    Dimanche 16 Février 2014 à 02:28
    Bonsoir Eva. Hélas, de nos jours encore tant d'artistes étoufferont dans leur coin, sans aucune reconnaissance malgré internet et les possibilités que cela offre... nous sommes saturés, d'images, de mots, de TOUT! Que tes quelques jours sans connexion te permettent de retrouver et ressentir la vraie valeur du réel. A bientôt.
    8
    Samedi 15 Février 2014 à 18:31
    Sur le site de ce peintre que je ne connaissais pas, on découvre un univers très personnel, on s'évade, on rêve et les bleus sont somptueux ! merci Eva !
    7
    Samedi 15 Février 2014 à 12:05
    C'est épatant, j'y vois moi un cerf-volant ce qui rime tout à fait avec les paroles de "courant d'air" de VVG et de plus le cerf-volant symbolise souvent une forme de mélancolie irrémédiable. Crucifié par son art. Y a t il une quelconque forme d'art sans souffrance ?
    Pensées en vrac, bonjour Eva.
    6
    DAN
    Samedi 15 Février 2014 à 09:39
    Quand je vois les prix de Merchaoui, et en pensant à Van gogh qui n'a jamais rien vendu....
      • Dimanche 15 Novembre 2015 à 11:42
      • Dimanche 15 Novembre 2015 à 11:37

        Parce que je remets ce billet en tête de blog, j'ajoute qu'un chinois du nom de Yiqian vient d'acquérir un nu magnifique de Modi (l'un des tableau que j'adore) au prix de 170 millions de dollars ! alors que dis-tu de ça ?

    5
    Samedi 15 Février 2014 à 08:59
    Sous cet article fort intéressant
    je te remercie pour ta courtoise information; courage pour ce déménagement et à bien vite.
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :