• Voyage immobile

     

    Voyage immobile

     

     

    "Suis ta destinée,

    Arrose les plantes,

    Aime les roses,

    Le reste est l'ombre 

    D'arbres étrangers.

     

    La réalité

    Est toujours plus ou moins

    Que ce que nous voulons.

    Nous seuls sommes toujours

    Egaux à nous-mêmes..."

     

    Fernando Pessoa.

     

    « "I miei giorni, alla rinfusa"Les dessins de Roland Barthes »

  • Commentaires

    8
    Dimanche 5 Février 2017 à 14:11

    Ah oui, le mimosa, c'est un voyage sur la côte niçoise pour moi!

      • Dimanche 5 Février 2017 à 15:33

        Mon petit mimosa ne se nourrit que d'amour et d'eau fraîche... (ignorant qu'il est de la côte niçoise) !

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    7
    Vendredi 3 Février 2017 à 16:50

    J'arrose mes plantes et j'aime les roses et Fernando Pessoa...

    Très jolie vidéo Eva !  ton mimosa est superbe !

    Merci, je t'embrasse

      • Vendredi 3 Février 2017 à 23:28

        Merci Noëlle ! je t'embrasse aussi, bon week-end. 

    6
    Mercredi 1er Février 2017 à 20:28

    Joli billet où l'on voit que le mimosa peut s'épanouir en Normandie ! Où l'on voit que nature et objets se répondent et que la palette des couleurs est large ! J'aime bien ton intérêt pour les bouchons de carafe, il fut un temps où le récipient brisé, il ne restait plus que le bouchon !Pardon pour cette vision pessimiste, la faute au temps qui passe, sans doute... Bises à toi !

     

      • Mercredi 1er Février 2017 à 23:29

        Bonsoir Nicole, oui ! mon petit mimosa, c'est ma joie, mon sourire de tous les matins... à l'abri dans ma véranda...

        J'aime beaucoup toutes les verreries, les bouchons de carafe du clip ont toujours leur carafe ! C'est le contraire chez moi : certaines n'ont plus leur bouchon. Ma préférée est la carafe gravée... Merci d'être venue écouter le duduk arménien, c'est un instrument particulier, mélancolique et mystérieux. Je t'embrasse.

    5
    DAN
    Mercredi 1er Février 2017 à 12:22

     …immobile et bien clé dans mon fauteuil, voilà un voyage avec des étapes de vers de verre et de vert !  yes

      • Mercredi 1er Février 2017 à 13:42

        Voilà, tu as tout bien résumé Dan ! Je ne peux pas vivre sans le vertige des fleurs, le parfum de la musique, et la couleur de la poésie... "le reste est l'ombre d'arbres étrangers" ... dans cet amour-là, je reste égale à moi-même...

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :