• Chandernagor, hommage à Guy Béart

    Chandernagor, hommage à Guy Béart

     

    photo Brassaï

     

    « Convergences 1952 Jackson PollockVarengeville-sur-Mer (Côte d'Albâtre) »

    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    13
    Vendredi 18 Septembre 2015 à 15:11

    @ Georges : un "Chandernagor de classe"... ça se comprend ! ça vaut bien une visite ! (je ne croirai jamais que les hommes puissent renoncer à pareille jeunesse...)

    12
    Vendredi 18 Septembre 2015 à 11:30

    Pas grave Eva....................Ce qui me permet d'aller dans ton sens à propos de Gainsbourg.

    Un Béart clean , poète , musicien.......................J'aimais.

    Et j'irais volontiers visiter Chandernagor...............Hahahahahahaha!

    Bises Eva.

    11
    Vendredi 18 Septembre 2015 à 09:10

    @ El Duende : je n'ai pas vu l'émission à cette époque, mais les extraits sont sur le net : je ne trouve pas ça "jouissif" mais d'une tristesse infinie : Gainsbourg a éré odieux (probablement bourré comme d'habitude). C'était un peintre raté, et il ne l'a jamais digéré ! C'était un grand frustré, et à ce titre il se faisait hara-kiri dans toutes ses histoires d'amour, il faisait dans sa pratique de l'orgueil poussé à l'extrême, sinon de l'art majeur, au moins du "grand art" ! Ce qui est assez comique c'est de l'entendre insulter Béart parce qu'il "piquait du pognon" aux pauvres types qui achetaient ses disques quand on sait ce qu'il faisait du pognon de son art mineur à lui : brûler un billet sur un plateau de tv ce n'est pas seulement de la provoc (comme tu dis) mais un grand manque de respect pour les "pauvres types qui achetaient ses disques"... A part ça j'aime bien certaines chansons de Gainsbourg quand il consent à articuler...

    10
    Jeudi 17 Septembre 2015 à 23:27

    J'ai toujours aimé Guy Béart, tellement de succès que je n'arrive pas à   préférer une chanson de son répertoire..".Il n'y a plus d'après"

    9
    El duende
    Jeudi 17 Septembre 2015 à 22:17
    la fameuse discussion entre Gainsbourg et Beart m'est aussi restée en mémoire.
    L'un jouant de la provoc ( mais dans le fond, il le pensait que ces chansonnettes, c'était du pipi de chat!) et Beart littéralement offusqué des propos de Gainsbard qui réduisait ses certitudes à néant...:-) jouissif...
    8
    Jeudi 17 Septembre 2015 à 21:45

    Un magnifique poète et mélodiste vient de disparaitre en effet! Je me souviens de l'affrontement à "Apostrophes" je crois, de Guy Béart et de Serge Gainsbourg au sujet de la chanson: Art mineur ou Art majeur?

    7
    Jeudi 17 Septembre 2015 à 18:06

    Une superbe photo pour ce grand poète chanteur qu'était Monsieur Béart  ! J'avoue bigrement aimé " Le Pondichéry " que tu nous as choisi ...

    Bisou Eva.

     

    6
    Jeudi 17 Septembre 2015 à 17:00

    Merci Rony, j'ai beaucoup aimé aussi la chanson que tu as choisie, c'est une de mes préférées avec "Couleurs, vous êtes des larmes"

    5
    Jeudi 17 Septembre 2015 à 16:50
    rony

    Ce n'est pas grave, l'hommage est toujours présent,


    c'est l'essentiel


     

    4
    Jeudi 17 Septembre 2015 à 16:18

    @ Dan : en effet, Guy Béart était un poète et un  musicien ; ça m'agaçait un peu depuis hier de n'entendre que "l'eau vive" et j'ai voulu associer cette chanson (que tout le monde a oublié) à la belle photo de Brassaï. Merci de ton com Dan, et bonne fin de journée.

    3
    Jeudi 17 Septembre 2015 à 15:43

    Bonjour


    Ce sont de beaux bas!


    Bisous

    2
    DAN
    Jeudi 17 Septembre 2015 à 15:36

    Un grand monsieur de la chanson qui savait manier les mots en les associant à des mélodies qui reste en mémoire pour ceux les ayant écouté ! 

    1
    Jeudi 17 Septembre 2015 à 13:22

    Après une fausse manoeuvre, le précédent billet (identique à celui-ci) a été supprimé. J'en suis désolée car les com qui étaient postés ont également disparu. Je prie donc Grandmistral et Rony de bien vouloir m'en excuser.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :