• "La señorita del abanico"

     

    "La demoiselle à l'éventail

    va sur le pont de la rivière fraîche.

     

    Les cavaliers regardent le pont

    sans balustrade.

     

    La demoiselle à l’éventail et froufrous

    cherche mari

     

    Les cavaliers sont mariés,

    avec de grandes blondes à la peau blanche.

     

    Les grillons chantent par l'ouest.

    La demoiselle va vers le vert.

     

    Les grillons chantent sous les fleurs.

    Les cavaliers vont au nord.

     

    La demoiselle à l'éventail

    va sur le pont de la rivière fraîche."

     


    4 commentaires
  • "Córdoba lejana y sola"

     

    "Cheval noir, pleine lune

    Et des olives dans ma besace,

    Bien que je connaisse le chemin, je n’atteindrai jamais Cordoue

    Cordoue !

    Lointaine et seule

    Oh ! que le chemin est long ! Oh que mon cheval est courageux !

    Ah ! la mort m’attend ! avant d’arriver à Cordoue !

    Cordoue, lointaine et seule…"

     

    Paco Ibañez no canta la última estrofa del poema.

    Aquí la tienen : 

    "Por el llano, por el viento,

    jaca negra, luna roja.

    la muerte me está mirando

    desde las torres de Córdoba.

    Córdoba.

    Lejana y sola."

     

    Paco ne chante pas la dernière strophe du poème de Lorca :

    "Par la plaine, par le vent,

    Cheval noir, lune rouge./La mort me regarde/depuis les tours de Cordoue./ Cordoue, lointaine et seule"

     


    6 commentaires
  •  

     

    "Je surveille à travers les volets

    Tes beaux yeux ces charmilles

    Ces palais de feuillage

    Où va mourir le soir."

    Jean Genet (Un chant d'amour)

     

    photo Katia Chausheva

     


    12 commentaires
  •  

    "si je meurs..."

     

    "Si je meurs, laissez la fenêtre ouverte..." 

    Federico Garcia Lorca


    8 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique