• Mariage à Rabat

     

    ...et au petit matin, tous les mariés de Rabat font les dernières photos devant le très célèbre mausolée et la magnifique Tour Hassan !...

     

     

    Mariage à Rabat

     

     

    "Mabrouk" mes enfants ! 

     

     

    Mariage à Rabat

     

     

     


    10 commentaires
  •  

    Le mariage berbère (2)

     

     

    Le dernier tableau est le plus beau, le plus émouvant, le plus significatif : les époux arrivent vêtus en Berbères, la jeune épouse portant les bijoux que sa mère prête à chacune de ses filles quand elle se marie, (bijoux qui lui ont été offerts par son mari : les sequins, les bracelets, les colliers, les fibules retenant le tissu blanc enroulé autour du corps pardessus le caftan jaune). L'époux porte à la taille le poignard berbère, suivant la tradition... Ils arrivent ensemble, accompagnés des amies de la mariée et des femmes de la famille, portant elles aussi le costume berbère. Tout le monde danse en se tenant par la main, et formant une ronde (comme autrefois, sur la photo d'archives en fin d'article). L'époux s'agenouille et la belle danse pour lui... C'est une danse de la séduction et de l'amour... L'homme est toujours à genoux, frappe dans ses mains en rythme, et la mariée tourne autour de lui... Toute l'assistance dansera longtemps ainsi...

     

     

    Le mariage berbère (2)

     

    Le mariage berbère (2)

     

    Le mariage berbère (2)

      


    9 commentaires
  •  

      

    Le mariage berbère (2)

     

    Pour les sept jours initiaux du mariage, la tradition imposait à la mariée, le port de sept robes représentant les sept régions du Maroc. La tenue pour le henné était un caftan vert et doré, la takchita blanche symbole de la pureté était la robe d'ouverture, la fassiya (de Fès) était blanche, dorée, verte ou rouge, la r'batia (de Rabat) de couleur bleue, la sahraouia (du Sahara marocain) était une m'ehfa composée d'un long tissu enroulé autour du corps, la soussia (ou tenue berbère), originaire du Souss, le mejdoub, caftan doré et brodé, et de plus en plus souvent, les mariées portent aussi la robe blanche à l'européenne en fin de cérémonie. 

     

    Le mariage berbère (2)

     

    Le mariage berbère (2)

     

    Un autre moment très joyeux où les époux sont portés en musique dans des corbeilles rondes en bois décoré appelées Teffour

     

    Le mariage marocain

     

    Le mariage marocain

     

    Le mariage marocain

     

    Le mariage marocain


    7 commentaires
  • Le mariage berbère

     

     

    Le mariage au Maroc, est célébré suivant un cérémonial puisant ses sources dans des traditions ancestrales. Si la célébration de cet événement reste, dans ses grandes lignes, plus ou moins identique dans les différentes régions du Royaume, certaines traditions locales enrichissent le rituel du mariage et lui confèrent un cachet distinctif d'une localité à l'autre. Elles sont les vertus cardinales de la diversité culturelle marocaine. C'est dans le cérémonial du mariage que celle-ci trouve son expression la plus marquante.  

     

     

    Le mariage berbère

     

     

    Ce soir-là, la mariée est arrivée le visage voilé, le front caché par une sorte de casque brodé de fils d'or... C'est le mari qui la dévoilera bientôt (avec beaucoup de plaisir et d'émotion) découvrant son visage radieux... Viendra alors le moment de "la berza" où l'épouse sera présentée dans l'amarya, fièrement à tous les convives... dans la fumée de l'encens et les chants de joie...

      

     

    Le mariage berbère

      

     

    Le mariage berbère

      

    Véritable art poétique, le "malhoune" est plus connu sous le nom de "quassida du ghazal". Originaire du Tafilalet et des Zaouias, le malhoune est la musique favorite du peuple. Il a été influencé à travers les âges par les rythmes de la musique andalouse et des chants populaires qui ont donné naissance à la "quassida"... 

     

    Le mariage berbère

        

     

     

    Nous verrrons dans les articles suivants que la mariée marocaine change de tenues plusieurs fois au cours de la fête de mariage. C'est une façon de rendre hommage à plusieurs régions du Maroc. La mariée a été somptueuse toujours, et pleine de grâce, mais les deux tableaux que j'ai préférés sont celui du début (photographié ici) et le dernier où elle était vêtue selon la tradition berbère... Beaucoup d'émotion ! 


    8 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique