•  

     

     

    "Povero tempo nostro" Gianmaria Testa

     

    "Pauvre époque que la nôtre !

    Pauvres peines !

    Pauvre la Terre entière, qui en souffre !

    Pauvre époque que la nôtre,

    Et pauvre ces jours de maigre humanité,

    qui passe les jours et oppriment...

    Que le vent revienne !

    Et avec le vent la tempête, et que ce ne soit pour toujours,

    Ce temps nous reste

    Laisse le vent revenir,

    et dans le vent la saison où tout se fanera pour ceux qui blasphèment

    Laisse le vent revenir et avec le vent la tempête,

    que ce soit pour  toujours le peu de temps qu'il nous reste

    Laisse le vent revenir, et dans le vent la saison où tout se fanera pour ceux qui blasphèment."

     

    Traduction Francesco Pagni, peintures Hugo Simberg

     

      

    playlist de Francesco


    6 commentaires
  • Le marin...

     

    "Io sono un marinaio / Invento giorni / Senza tempo

    Giardini bianchi / In fondo al mare

    Rincorro i venti / Senza bussola

    Canti stellati / Nubi di sale

    Onde perdute / Vestite d'aria"

     

    Photographie et poème Francesco Pagni ©

     

     

    Je suis un marin, / J’invente des jours / Hors du temps, / Des jardins blancs / Au fond de la mer. 

    Je cours après les vents, / Sans boussole… 

    Chants étoilés, / Nuages de sel, / Vagues perdues / Vêtues d’air.

     

     

     

     playlist de Francesco

     


    votre commentaire
  •  

    Un jardin d'air, entre les poissons et les coraux...

      

    Dessin et poème Francesco Pagni ©

    Carnet n°3 Avril 2019

     

    "Ho scritto / Un giardino / D'aria

    Da regalare / Al mare

    Navigherà / Sull'onda

    Leggero / Senza tempo / Fra pesci  /  E coralli

    Raggiungerà / La notte

    La Rosa dei venti  / E l'orsa minore"

     

    J'ai écrit un jardin d'air, en cadeau à la Mer... Il naviguera sur la vague, léger, hors du temps, entre les poissons et les coraux,

    Il rejoindra la Nuit, la Rose des Vents, et la Petite Ourse.

     

     

     Playlist de Francesco

    Blog de Francesco

      

     


    votre commentaire
  •   

     

    "La surface de la mer est un plafond au-dessus de la profondeur" Erri De Luca

    photo Francesco Pagni ©

     

    "Raconter ce jour-là : Sur le grand navire blanc, Une orange dans les mains, Pain au beurre dans un sachet,

    Que de rêves inquiets !..

    L'appréhension de ma mère, Les valises dispersées, Le chapeau de mon père, Le regard sombre de mon Grand-père,

    Avec la mort dans l'âme, Les mains serrées de ma Grand-Mère Dans son mouchoir blanc brodé...

    La haute mer dans la nuit, Derrière nous l'odeur d'Afrique Et les citrons du jardin...

    Un vent léger en poupe Et à la proue l'inconnu.

    Mes yeux clairs dans les lunettes Qui se perdent dans le ciel. La stupeur le coeur battant...

    Cette orange est toujours là : Sur la nappe blanche dans ma cuisine,

    Un peu d'eau claire dans le pichet, Avec les miettes d'alors.

    Mon vent a été bon, Et je suis toujours la mer !.." Francesco Pagni ©

     

     

     

     Playlist de Francesco

    Blog de Francesco

     


    2 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique