• L'île introuvable...

     

     

    Photo Francesco Pagni

    L’isola esiste. Appare talora da lontano

    tra Teneriffe e Palma, soffusa di mistero:

    «l’Isola Non-Trovata! » Il buon Canariano

    dal picco alto di Teyde l’addita al forestiero.

    La segnano le carte antiche dei corsari,

    … Hifola da-trovarfi?… Hifola pellegrina?…

    E’ l’isola fatata che scivola sui muri;

    talora i naviganti la vedono vicina…

    Radono con le prore quella beata riva:

    tra fiori mai veduti settano palme somme,

    odora la divina foresta spessa e viva,

    lacrima il cardamomo, trasudano le gomme…

    S’annuncia col profumo, come una cortigiana,

    l’Isola Non-Trovata … Ma se il piloto avanza,

    rapida si dilegua come parvenza vana,

    si tinge dell’azzurro color di lontananza…

    Guido Gozzano, “Le poesie

     

    Répons d’eva au poète :

    Lîle existe, l’île introuvable…

    L’île aux fées glisse sur ma rétine,

    Je la vois parmi les fleurs jamais imaginées,

    Contre les azulejos et le cuivre, trésors lointains et rutilants…

    L’île s’annonce avec son parfum comme une courtisane,

    Se teinte de la couleur bleue du lointain, 

    Et disparaît rapidement comme une étoile intermittente…

     

     


    2 commentaires
  •  

    Gianmaria...

     

     

    Gianmaria Testa, 17 octobre 1958 – 30 mars 2016

    Tu nous manques mon ami, ta voix, ton sourire, ta douceur, ta poésie…

     

    Qui me dira encore la sérénité, sous l'aile du ciel, au-dessus de l'obscurité du fond, qui me dira encore le secret des plis du monde...

     

    Un grand merci à Francesco pour ses très belles photos... "des plis du monde"

     

     

      

    Francesco Pagni

    et aussi sur twitter : Francesco/blowuptwo

    playlist de Francesco


    2 commentaires
  •  

    Ninì, lovely little girl  !

     

    Ninì, Ninì, Ninì ! Imbronciata

    Sperduta, Stropicciata,

    Già libro tra i mie libri,

    Io ti leggerò E tu mi stregherai

    Di mare ti parlerò

    Di dolcezza mi parli già

    La pioggia annuseremo

    Nell'inverno ci accucceremo

    Stelle nuove cercheremo

    E altre vite ci inventeremo...

    Ninì, Ninì, Ninì !

     

    photo et poème Francesco Pagni ©

     

    Nini, Nini, Nini, boudeuse, perdue, chiffonnée !... Déjà livre parmi mes livres, je te lirai et tu vas m'ensorceler,

    De la Mer je te parlerai, De douceur tu me parles déjà...

    On va sentir la pluie, la flairer...

    Blottis, pelotonnés dans l'hiver, nous chercherons ensemble de nouvelles étoiles,

    Et une autre vie nous inventerons... Nini, Nini, Nini...

     

     

     

    Francesco Pagni

    et aussi sur twitter : Francesco/blowuptwo

    playlist de Francesco

     

     


    4 commentaires
  •  

     

     

    "Povero tempo nostro" Gianmaria Testa

     

    "Pauvre époque que la nôtre !

    Pauvres peines !

    Pauvre la Terre entière, qui en souffre !

    Pauvre époque que la nôtre,

    Et pauvre ces jours de maigre humanité,

    qui passe les jours et oppriment...

    Que le vent revienne !

    Et avec le vent la tempête, et que ce ne soit pour toujours,

    Ce temps nous reste

    Laisse le vent revenir,

    et dans le vent la saison où tout se fanera pour ceux qui blasphèment

    Laisse le vent revenir et avec le vent la tempête,

    que ce soit pour  toujours le peu de temps qu'il nous reste

    Laisse le vent revenir, et dans le vent la saison où tout se fanera pour ceux qui blasphèment."

     

    Traduction Francesco Pagni, peintures Hugo Simberg

     

      

    playlist de Francesco


    6 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique